Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwin Tillan'


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 20
Localisation : Quelque part dans ce monde entre le rêve et la réalité

Feuille de personnage
Nom Prénom: Edwin Tillan'
Âge: 15 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Dim 27 Jan - 22:59


Ewdin Tillan'



♬ Espèce : Ange
♬ Sexe : Homme
♬ Âge : 15ans
♬ Orientation sexuelle : Bisexuel

♬ Origines : Français
♬ Emplois : Etudiant



♬ Description ~ Physique :
Jeune, fin et musclé, Edwin a de beaux yeux d'un noir d'encre. Ses cheveux mi-longs aussi noirs que ses yeux sont entrecoupés de mèches blondes très foncées. Son teint basané et sa grande carrure physique font de lui une sorte d'athlète. Ses ailes son d'un blanc profond et il prend soin de les garder parfaitement intactes en les écartant de tous les dangers possibles que ce soient ; d'un ennemi ou de la foule de personnes parfois présente dans les rues. Sa démarche est silencieuse et fluide et il arrive facilement à rester immobile pendant plusieurs heures quand il le faut sans que cela ne le dérange. Il possède des vêtements en cuir marron et un anneau d'argent à la main droite. Beaucoup de bracelets en cuir noir ornés de perles bleues parent ses mains et ses avant-bras. Il est souvent chaussé de bottes de marche robustes faites de cuir épais qui contraste avec celui fin de ses vêtements. Il est toujours armé d'une dague car c'est l'une des seules armes qu'il arrive parfaitement à manier. Il est toujours sur ces gardes par peur que ce qu'il a vécu ne se reproduise.

♬ Description ~ Morale :
Edwin est souvent froid, impartial et perdu dans ses pensées et il n'a aucune notion du temps. Il est la plupart du temps hésitant dans ses choix mais sait prendre une décision rapide dans le feu de l'action ou quand le moment l'impose. Son caractère a été forgé au fil de l'épée et il est souvent de mauvaise humeur. Toujours en forme et possédant un grand sens de la répartie, il sera toujours toutefois hésitant dans ses paroles envers ses amies car il sait que certains mots peuvent faire mal...
Depuis la mort des ses parents, Edwin reste très craintif envers les inconnus et se méfit des races qui vivent la nuit. Il ne dort que très peu sauf quand il se sait en lieu sûr et ne tente jamais de braver le danger inutilement sauf s'il s'agit de sauver l'un de ses proches. Son père et sa mère étaient des voyageurs et Edwin a prit pour habitude de ne jamais rester à un endroit fixe très longtemps tout comme ses parents.



♬ Histoire :
Ils y étaient enfin, Meiwa, la grande citée japonaise des marchands itinérants où lui et ses parents devaient faire escale. Ils marchaient depuis bientôt un mois et demi dans les montagnes qui les séparaient de leur dernière ville où ils avaient fait étape. Son père avait choisi la voie de la route très jeune et avait rencontré sa mère lors de l'un de ses nombreux voyages et depuis qu'il était né, lui aussi rêvait de parcourir le monde et de trouver un jour l'amour au croisement d'une route. Perdu dans ses pensées, son père le rappela à lui en lui montrant les différents bâtiments de la ville. A gauche, se trouvait la maison du Seigneur de la ville, mais ce qui attira l'attention d'Edwin, se furent les ruines qui se trouvaient au centre de la ville. Une vieille tour de garde écroulée dont il ne restait que le bas et son escalier qui s'arrêtait quelques mètres plus haut, à ciel ouvert. Le reste des ruines n'était qu'un tas de pierre et un petit bâtiment accolé à la bâtisse. Son père lui avait raconté ; quelques jours avant qu'ils n'arrivent, que cette ville avait été rasée en une seule nuit par un ennemi et que toute la population avait disparu. Quand des voyageurs étaient arrivés, lui racontait-il, ils n'aperçurent que cette tour qui se dressait au milieu des décombres. Cela faisait maintenant 163ans que cette citée avait été rebâtie plus petite mais plus résistante et avec des fondations plus profondes que jamais.
Tout en se remémorant l'histoire de cette citée, le père d'Edwin, Shatèss, se faisait enregistrer au près des gardes afin d'avoir accès au marché de la ville qui était surveillé car nombres de richesses y étaient étalées et afin d'empêcher les voleurs de "faire leur travail", des gardes avaient été postés autour de la grande place qui entourait les ruines. Une fois l'enregistrement fait, son père loua dans une petite maison une chambre pour 3 afin d'y passer la nuit puis ils commencèrent a visiter le marché, cherchant de l'œil un objet qui pourrait attirer leur attention. Shatèss, était suffisamment riche pour se permettre de ne pas travailler car son père, qui était mort d'une chute dans une crevasse lui avait légué une petite fortune qui suffisait amplement à la famille itinérante.
Ils firent l'achat de quelques provisions pour la suite de leur voyage, achetèrent une nouvelle dague pour Edwin et deux nouvelles couvertures de laine épaisses pour mieux résister aux vents qui balayaient les plaines qu'ils allaient traverser. Il avait décidé qu'ils ne resteraient ici qu'une seule journée afin de profiter d'une petite accalmie et d'un bon lit avant de continuer le voyage.
Ils prirent, comme à leurs habitudes, un gros repas car s'ils devaient se rationner durant les voyages, ils mangeaient en revanche beaucoup durant leurs escales comme s'ils essayaient de rattraper toute la nourriture dont ils avaient dû se restreindre afin de pouvoir arriver à cette ville qui, il y a quelques jours encore, n'était pas visible à leurs regards. Ils commandèrent donc dans une auberge deux poulets dont la peau était dorée et dégoulinait de sauce et d'huile et une énorme salade de noix avec une corbeille pleine de fruits frais pour le dessert. Ils allèrent ensuite se coucher tôt comme à leur habitude car ils étaient fatigués et rompus par leur journée de marche et demain il faudrait partir dès les premières lueurs du soleil.
Ils se couchèrent et s'endormirent très vite, éreintés, et profitant enfin d'un bon lit après ce mois passé à marcher à travers les montagnes qui, si elles offraient un parfait abri contre le vent, étaient en revanche très dures la nuit. La cloche de minuit sonna, les douze coups comme chaque lundi puis quelques heures après… Ils arrivèrent.
Par centaines, par milliers, les démons sortis droit de la tour de guet du village fonçaient, détruisant la ville et emportant les habitants dans la tour où ils y disparaissaient. La ville était endormie et les quelques gardes sonnèrent vite l'alerte mais ils ne pouvaient rien faire, les démons étaient trop nombreux. Ils n'avaient aucune chance et ils le comprirent vite. Les bâtisses s'effondraient, ne laissant ni hommes, ni femmes ni enfants dans la ville. Les gens criaient, hurlaient essayant vainement de fuir et se faisaient aussitôt rattraper par l'un des démons qui repartait ensuite vers la tour et y disparaissait. En une minute à peine, plus de la moitié de la ville avait disparu et il ne restait de la ville elle-même que des décombres tant leur attaque avait été violente. Shatèss mourut dans l'effondrement de l'auberge et sa femme, Elatènes fut happée par l'un des démons. Quelques heures plus tard, tout était détruit, quelques blocs de pierres, un lit, une commode, des morceaux de chaises et quelques éclats de verres brisés, un bout de porte, quelques bouts de tissus voilà tous ce qu'il restait de la grande citée marchande. Et au milieu de ce nouveau vide, cette tour avec sa maison toujours accoudée à sa façade. La nuit finit et le jour se leva alors. Les premiers voyageurs arrivèrent et contemplèrent l'effroyable spectacle qui s'offrait à eux. Les premiers arrivés était un groupe d'une dizaine de personnes qui se dirigeaient un peu plus a l'Ouest de cette citée et qui devaient y faire étape comme les parents d'Edwin. Ils commencèrent à fouiller parmi les quelques gravats, espérant trouver des traces de survivants ou un indice de ce qu'il s'était passé. Rien. Ils ne trouvèrent ni traces ni survivants ni corps. Vraiment rien. Et puis, alors qu'ils allaient abandonner les recherches, une femme, s'approcha de la bâtisse accoudée à la tour et entrouvrit la porte, glissant un regard à l'intérieur. Et elle le découvrit, l'unique rescapé qui s'était refugié dans la petite demeure et qui s'était recroquevillé dans un coin, jambes repliées sur lui-même, bras enserrant ses jambes, une aile déployée qui était recouverte de sang et qui semblait briser à une dizaine d'endroits mais qu’elle ne vit pas pour autant car les êtres humains normaux n’avaient pas ce don. Ce petit être qu’elle aperçut lui fit ressentir toute la peine du monde. Il le regardait, le visage crispé, les traits endormis et enduit de charbon, des marques de brûlures sur le devant de ses bras et ses vêtements qui tombaient en lambeaux sur le sol.
Alors, prise dans un élan de maternité elle enserra l'enfant dans ses bras et se mit à le bercer jusqu'a ce qu'il s'endorme. Cet enfant, c'était Edwin, unique survivant d'une guerre éclair entre démons, anges et autres voyageurs. Quelques jours plus tard, après s'être de nouveau remis sur pieds, Edwin repartit, marchant, le regard dans le vague tentant de ne pas penser aux évènements qui venaient de se produire et qui le poursuivraient toute sa vie. Sans dire un "au revoir", il s'en alla.

Une nuit passa pendant laquelle il continua de marcher, puis une deuxième puis une troisième et au bout du troisième jour, alors que le soleil était au plus haut et que ses forces l'abandonnaient, il s'écroula à terre et versa contre le sol toutes les larmes de sont corps, les bras repliés sur son ventre, ses ailes attachées par des cordes à son dos afin que leur état n'empire pas, les jambes tendues. Il resta ainsi pendant plusieurs heures puis but une gorgée d'eau et se releva. Il retomba a terre, se releva difficilement jusqu'à se mettre debout, fit quelques pas et s'évanouit.
Alors qu'il errait sur les chemins qu'avaient été foulés par son père avant lui, ses pas l'avait mené sur une petite route et un vieil homme qui voyageait tout comme lui avait vu au loin une forme s'écrouler à terre et avait accouru au plus vite que ses jambes usées par le temps et le voyage le lui permettaient. Pour les voyageurs débutants, il savait que les routes pouvaient être fatales à certains et plus d'une dizaine lui devaient la vie. Le petit ange qu'il voyait à terre lui fit pitié plus que n'importe quelle personne qu'il avait vue et secourue avant lui. Il était dans un tel état qu'il emballa ses mains avec des tissus avant de le toucher pour essayer d'amortir le contact de ses mains calleuses et rudes avec la peau de l'enfant. Il le souleva à grand peine et le fit glisser sur son chariot, se mit à côté de son cheval et recommença à avancer. Lorsqu'il perçut les premiers ombrages des arbres, le vieil homme s'y arrêta et déposa l'enfant sous l'ombrage d'un olivier. Il commença par le nettoyer de la terre qui le maculait puis lui enroula de nouveau les ailes avec le bandage après l'avoir nettoyé et lui soigna les ailes. Il lui fit boire quelques gorgées d'eau puis, alors que le garçon se réveillait il lui tandis une tranche de pain car le garçon n'avait pas du mangé depuis plusieurs jours selon son aspect squelettique et était à bout de force. Pourtant le vielle homme avait trouvé dans le sac qu'il portait sur l'épaule avant qu'il ne chuta de l'eau et de la nourriture et songea aux rumeurs qui courraient au sujet du garçon rescapé de l'anéantissement de la ville de Meiwa. Edwin prit la tranche de pain que lui tendait l'inconnu et mangea doucement puis une fois son pain terminé il se rendormit. Le vieil homme remit alors le garçon dans son chariot et repartit. La ville la plus proche était Taki, il y aurait là-bas de quoi soigner cet enfant et ce fut avec cette pensée que le vieil homme se remit en route.
A la tombée de la nuit, ils arrivèrent enfin à la ville ou des médecins prirent en charge l'enfant et le soignèrent, et stoppèrent les brûlures des ses bras puis pensèrent toutes ses blessures et l'alimentaire. Pendant près d'un mois, il resta à être soigné jusqu'à son complet rétablissement, remerciant chaque jour le vieil homme qui venait toujours à midi pile et qui refusait de lui dévoiler son nom. Alors qu'il recommençait à marcher convenablement, un jour à l'aube, le vieil homme vint lui rendre visite. Il lui parla pendant plusieurs heures d'un pensionnat ou des personnes différentes habitaient en parfaite harmonie et lui indiqua comment s'y rendre. C'était, selon lui, à deux jours de marche à l'est de la ville. Et la décision d'Edwin fut rapidement prise. Il irait voir dans ce pensionnat qui, aux dires de l'homme qui l'avait sauvé, lui conviendrait. Afin d'éviter toutes les questions traumatisantes que le seigneur de la ville voulait lui poser, le vieil homme décida de le faire partir de nuit. Il l'accompagna pendant la première journée et à l'aube de la deuxième fit ses adieux à Edwin en le remerciant d'avoir, comme tous les autres qu'il avait sauvé avant lui, il le remercia d'avoir donné encore un peu de sens à sa vie, puis il tourna les talons et sans autres mot ou accolade il partit et disparut rapidement à l'horizon. Songeant que cet homme à qui il devait la vie était bien étrange, il se mit lui même en route en regardant fréquemment derrière lui comme pour vérifier que la présence réconfortante de cet homme ne le suivait pas, prêt à intervenir au moindre de ses problèmes. Et à chaque fois qu'il se retournait, il ne voyait personne, ni ombres qui auraient pu trahir sa présence ni bruits d'un pas de course rapide afin de se soustraire à la vue d'Edwin. Enfin, au couché du soleil, il aperçut entre les arbres par le chemin que lui avait indiqué le vieil homme, le pensionnat. Songeant que quoi qu'il lui arriva, au moins une personne connaitrait son histoire, car pendant ce dernier mois, c'était toute sa vie qu'il avait confié à cet homme âgé qui semblait d'une infinie sagesse et qui lui avait peut être indiqué une issue de secours à la douleur de la perte de ses parents. Il entra dans la forêt comme il lui avait indiqué puis alors que les premières étoiles apparaissaient indistinctement à travers la cime des arbres et qu'il commençait à se sentir perdu, le pensionnat apparut devant lui, gigantesque bâtisse qui comme une petite musique qui résonne dans sa tête, l'appelait. Il parcourut les derniers mètres qui le séparaient de la porte, l'ouvrit et entra. Tout était noir à l'intérieur. Puis dans son esprit, il sentit un déclic, comme une porte qui s'ouvre et qui était restée fermée depuis des années sans qu'il en ait conscience, s'ouvrir et donner accès à quelque chose qu'il avait depuis plus d'un mois oublié : la lumière chaleureuse. Il s'avait que maintenant, rien ne lui arriverait et qu'ici, plus rien ne lui empêcherait de reprendre sa vie. Son futur lui appartenait de nouveau. Le hasard ici n'a pas sa place, et si cet homme lui était apparut et si la ville avait été attaquée au moment de son arrivée et si son grand-père était mort d'une chute laissant sa fortune à son père ce qui l'emmena sur les routes du monde et lui fit rencontrer sa mère c'était pour qu'une seule chose se réalise : sa naissance et sa vie. Et en pensant à ça, il se dit que si le destin lui avait fait tant de mal c'était pour lui offrir un cadeau, unique : sa liberté. Il se rendit compte qu'il n'aurait pas aimé passer son temps sur les routes comme ses parents, il avait maintenant une existence à lui et il la mènerait jusqu'à être vieux et un jour lui aussi peut-être aidera une personne qui aurait vécu des malheurs et qui comme lui avait un destin : donner un sens a sa vie.



♪ Pensionnat Shinichi ♪

♪ Code du règlement : Validé par Dahio
♪ Des remarques ou autre par rapport au forum ? : Non
♪ Premier compte ? : Oui
♪ Comment êtes vous tombez sur Shinichi ? : Via Eleonora


Dernière édition par Edwin Tillan' le Ven 8 Mar - 13:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Misaki

The Queen Of The Night

avatar


Messages : 203
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part près de toi ...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Leïla Misaki
Âge: 19
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Lun 28 Jan - 16:58

bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athena.forums-rpg.com/
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Ven 8 Mar - 10:41

Je te prierai de bien vouloir respecter le modèle de fiche de présentation qui se trouve ici ou si tu veux utiliser la version HTML.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Tillan'


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 20
Localisation : Quelque part dans ce monde entre le rêve et la réalité

Feuille de personnage
Nom Prénom: Edwin Tillan'
Âge: 15 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Ven 8 Mar - 13:02

Pardon je n'y arrivais pas. Merci quand même. Ma fiche est finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Amaiti

Reine du Kerala ~ Exorciste des dieux Serpents
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 22
Localisation : En méditation sur un quelconque rocher.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Pr. Hana Amaiti
Âge: d'apparence 23ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Ven 8 Mar - 21:23

waouh un sasuke, quelqu'un a osé...
la couleur du texte fait un peu mal aux yeux j'ai pas encore lu l'histoire mais je te souhaite par avance bienvenue ! j'espère que la maladie des anges ne s'abattra pas sur toi (les anges de shinichi sont passagers voire fantomatiques, et la plupart d'entre eux ne sont plus l'objet de RP, car mystérieusement disparus ou trop peu présent, ouin U.U)

pé-èsse nééh Nono t'amène un sacré paquet de nouveaux membres au fil du temps! tu parles de Shinichi à tout les êtres vivants qui croisent ton chemin ou bien? =O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokiie Amai-Kyoki

~ L'incarnation de la Folie ~

avatar


Messages : 1278
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Hôpital Spychiatrique ('8

Feuille de personnage
Nom Prénom: Tokiie Amai-Kyoki
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Sam 9 Mar - 10:22

Bienvenue à toi, et amuses toi bien ^^

Dit, t'es sur d'autres fo' ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonora

♫ Watashi wa REC-desu (♥‿♥)
avatar


Messages : 838
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 20
Localisation : Dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom Prénom: Eleonora
Âge: 15 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   Sam 9 Mar - 12:43

Oui Hana, j'en parle à tout le monde ! =D

Faut changer la couleur, Hana, tu crois ? S: Moi ça m'avait pas fait bobo ><" (c'est moi qui me suis occupée des minis-codes de base car il n'y comprenait que dalle ^^' Donc c'est de ma faute si cha fait mal aux yeux ! x: )

Tok : C'est Baptiste, là °^° Donc non, je pense pas x') -graeuh ça devient le bord**, tout ça .w.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche de présentation d'Edwin Tillan' [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Codes pour fiche de présentation
» Code pour votre fiche de présentation
» La fiche de présentation : le modèle obligatoire
» — MODÈLE; fiche de présentation
» Modèle de fiche de présentation (obligatoire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: Personnages :: Fiche de présentation-