Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Lun 7 Jan - 15:47


[image du perso]

Baltazara Saigo

♬ Espèce: Démon
♬ Sexe : Féminin
♬ Âge Physique: 20 ans
♬ Orientation sexuelle : Bi-sexuelle généralement

♬ Origines: Terre
♬ Emplois : Etudiant

♬ Ma description :
"Rah je dois encore faire le physique ? Bah ils sont surement trop bêtes pour regarder l'avatar, faut leur faire un dessin... ou plutôt une description écrite ... Kuso ! " Maugréa un jeune homme sur son Ordinateur portable HP ;

Il était une fois, une jeune fille pas chanceuse, fille d'Hadès et d'une humaine. Elle n'était pas très grande, un mètre soixante-huit et pesait cinquante-sept kilos. Elle avait 20 ans, l'âge de faire sa vie, s'amuser et surtout l'âge de prendre son pied en toute liberté.

Ces longs cheveux Flamboyants, tombant dans son dos, jusqu'à la naissance de ces reins. Sa peau comme moulée dans la glaise, lui donnait une plastique douce et parfaite, des épaules fines mais, pas frêles, des bras puissants pour une femme qui ne pesait guère lourd, lui donnant une carrure de guerrière orientale, comme ses jambes longues et musclées, son ventre plat, avec au milieu le petit bouton qui la chatouille quand elle porte de la laine ou du coton.

Puis sa poitrine, honorable vue sa stature et son âge, avec deux mamelons de la mêmes couleurs que ses yeux, noisette... Parlons-en de ces deux yeux, noisettes, tirant au doré au soleil, comme sa peau qui brunit parfois lorsqu'elle se fait bronzer.

Parlons aussi de son nez digne de Cléopâtre et son sourire charmant montrant une pointe d'empathie, même si en réalité elle s'en fout des autres, seuls comptes les gens qu'elle aime et surtout elle, soit un peu moins de cinq personnes. Elle est belle dans la solitude, une stature digne de la reine des reines et une beauté digne de la déesse Aphrodite. Elle s'habille parfois d'une robe de soie sombre, tissée à la main et elle accroche derrière elle une arme, dont la lame argentée fut forgée en enfer par Héphaïstos, pour le roi du monde souterrain. Mais ça, vous en entendrez parler plus tard.

"Cela vous suffit comme ça ou je continu ?" Pesta le jeune homme entre deux révisions de littérature. Puis reprenant la page Word de son personnage il rajouta : elle vécut sûrement heureuse avec beaucoup de gens et s'amusa comme toutes les gamines de son âge !
FIN

♬ Ces Préférences :
La jeune Baltazara, qui malgré une enfance difficile et surtout un destin plutôt malheureux. Elle a eu la chance de ne pas vivre coupé du monde moderne comme beaucoup de ses congénères orphelins.
En effet, elle fut accueillie dans un orphelinat bien réputé pour son personnel très à l'écoute et surtout pour être le meilleur orphelinat du pays (du soleil levant).

Durant sa très courte enfance, car il faut le rappeler, elle fut lancée dans une pseudo période adulte très jeune, avec la découverte de sa filiation, oui fille d'Hadès n'est pas une chose qui permet de rester naïve devant l'horreur du monde ; mais elle sut garder une part d'humanité et d'émerveillement infantile pour se préserver de la folie. Ainsi comme tout-être normalement constitué, elle a des préférences, telles que les couleurs, les tissus ou simplement ses occupations.

Oui Baltazara aime les couleurs sombres et aime surtout avec de la soie, du satin. Mais aussi il lui arrive de porter du cuir, du latex (bah oui, les cuissardes et les longs gantelet de latex, qu'il lui arrive de porter avec sa robe de soie chinoise noire, brodée finement par les petites mains, de quelques petits chinois payé un bol de riz par jour, que lui offrit Mervina.) N'espérez pas la voir porter d'autres choses, car cela serait pure illusion de sa part, une sorte de jeu auquel il lui plait de jouer et alors que vous pensez la voir habillée d'un simple jogging, vous la voyez ressortir de la salle de bain, habiller telle Ada Wong, la célèbre tueuse a gage de Resident Evil (La célèbre "Biatch in red dress" que Jack Krauser se fait un plaisir d'insulter) Oui vous ne rêverez pas, elle aime faire la comédie et se prendre pour les héros de Jeu vidéo ou de série qui la passionne. Elle aime les Survival Horror, genre Resident Evil, elle apprécie les Tokusatsu, non pas les Power Ranger bande d'inculte mordu des séries Z américaines ayant intégralement pompé les séries japonaises comme Kamen Rider ou Super Sentai. Oui elle a le costume de quelques personnages et aime s'éclater à se prendre pour eux, afin de foutre la frousse aux autres. Et comme toutes les gamines de son âge, du moins dans son orphelinat, elle aime les manga, surtout s'il y a des combats, du sang, de l'amour et de l'intrigue (et un bad guy's charismatique, comme Aizen.)

Voilà, ensuite pour ce qui est du reste, je crois que vous le découvrirez avec elle dans ses aventures, mais attendez vous à quelques clins d'œil comiques des apparitions très étranges, ou des hallucinations collectives troublantes.

NDlA : si un "Decade Final Attack Ride" vous arrives en pleine face ou si un Ichigo en plein Bankai apparaît, ne vous inquiétez pas, c'est juste son esprit très perturbé et sans contrôle qui vient de buggé, elle pensera être la seule a l'avoir vu, car à ses yeux, cela vient de son imagination et que ce n'est qu'un délire, une sorte de fantasme inavoué.

♬ Histoire :

Chapitre I: Création Infernale;

Bonjour à tous, je me nomme Baltazara, Saigo. en somme je suis la dernière née de mon espèce, alors on ma donnée ce nom. J'ai été créée par un Dieu Hérétique il y a 20 ans, le Maître du monde souterrain Hadès, aimant créer des êtres avec un tas d'âmes qu'il avait personnellement récolté et en faire des genres de Gardiens de son culte, mais le problème était qu'il prenait toujours des âmes corrompues et résultat elles finissaient toujours par le trahir d'une façon ou d'une autre. Aussi il y a 30 ans il a quitté son royaume, quitter Perséphone qui était stérile et à retrouver la fraîcheur de la terre des hommes. Puis il chercha 10 année une femme, la femme parfaite, qui serait la mère d'une nouvelle créature.
Il la trouva, dans une région du Japon encore très peu urbanisée. Ce fut ma mère, une femme admirable aux yeux gris poussière et au visage fait de traits fins et harmonieux. Elle tomba sous le charme de ce grand homme charismatique et de son tempérament élégant. Et une chose qui n'aurait pas dû arriver arriva, père et mère s'aimèrent réciproquement. (ce qui n'aurait pas du arriver dans la tête de papa.)
Ils me conçurent une nuit sans lune, dans la passion et l'amour, pour dire ça clairement, il lui donna tout son amour et le propulsa dans son ventre, puis il se retira et à contre-coeur laissa maman dans la solitude. Elle me porta non pas neuf mois mais dix car je ne suis pas totalement humaine. Ma mère, maîtresse du dieu infernal avait été heureuse de m'avoir, elle m'appela donc Baltazara en l'honneur de mon père, qui lui avait dit un jour que c'était un prénom honorable.
Puis une femme au regard sombre entra dans la pièce, elle me regarda et murmura que je porterai le nom de "Saigo" car je serais la dernière création de mon père.
Ma mère se mit a pleurée, criée, suppliée mais rien n'y fut, elle mourut sous le regard corrompu de la reine des enfers, puis emmenée par deux spectres cyclopes.
Je vis disparaître à mon troisième jours mon dernier parent. Et le malheur fit que mère n'avait plus de famille, je fus donc élevée vingt années durant dans l'orphelinat du village et dormais dans un dortoir avec six autres enfants, nous partagions avec tous les pensionnaires la grande bâtisse qui nous abritait chaque jour durant.

Chapitre II: Enfance Maudite;

J'arrivais à l'Orphelinat nous étions 32 et nous étions tous bien traités, nourris et dorlotés par des femmes très gentilles qui étaient payées par l'Etat. Mais plus le temps passait et plus je sentais une boule en moi, chaque fois que j'étais contrarié je me sentais exploser, je criais et je perdais connaissance, souvent je me réveillais dans mon lit, trempés de sueur à mes côtés une jeune femme aux cheveux roux comme les miens me tenait la main et me caressait le bras.

Puis je me relevais, je la serrais contre moi et le cauchemar était terminé. Car chaque fois que je cauchemardais, c'était père que je voyais, je le voyais souffrir et je le voyais noyer son chagrin en maltraitant des centaines d'âmes innocentes, les torturant sans arrêt, des heures durant face au regard implacable d'une Perséphone sans pitié.Voilà une femme qui aimait son homme mais, qui ne pardonnait jamais. Je lui reconnaissais une force et une grâce que j'admirais.

Cela ne faisait pourtant que deux ans que j'avais perdu maman, mais je ressentais le vide en moi et chaque fois que je laissais ce vide me corrompre, j'éclatais en sanglots et finissais par me déchaîner sur le premier qui m'approchait, puis le sommeil m'emportait, j'entendais une voix douce et masculine me murmurer "Papa t'aime ma chérie" C'était toujours, ce qui m'apaisait et m'emportait au pays des songes ... Mais ce pays était sombre et effrayant.

Chapitre II: Premières Révélations;

Ce fut le jour de mes cinq ans, je crois, ou la première fois une crise avait été si violente, j'avais littéralement écrasé tout le monde, un à un tous ceux qui avaient tenté de me retenir avait fini à terre, avec fracas et violence, ce n'était pas vraiment moi, mais une force obscure, qui avait agi contre mon grès, ces dernières années je m'étais créée un ami imaginaire très puissant qui me réconfortait et me protéger parfois, moi au début je pensais qu'il n'était qu'imaginaire, mais en fait il était mon moi sauvage et sans contrôle et il n'eut suffit que d'une blague d'enfant pour le faire partir en furie, il avait pris l'entier contrôle de mon corps et frappé avec une puissance inouïe, jusqu'à ce qu'une des femmes lui murmure une phrase dans un dialecte qui m'est inconnu, il se retourna et une silhouette blanche le regarda, avec douceur elle posa sa main sur notre épaule et il se calma ... Le sommeil m'emportait tout de suite après et je pus retrouver mon père, mais cette fois si, il ne faisait à première vue rien de mal, sauf qu'il était a genoux, implorant Perséphone de ne pas l'obliger à continué et suivant son regard je compris pourquoi, elle avait présenté maman aujourd'hui et il refusait en l'implorant de changer de victime. Puis il dut sentir mon regarder elles aussi car, tout trois levèrent les yeux vers moi, je devais avoir ma conscience retransmise en enfer et je voyais père murmurer un "pardonne-moi" tout bas, serrant le fouet à clou dont il se servait. Mère m'envoya un baiser à distance et Perséphone un sourire sarcastique, que je prenais en ce temps pour un signe de pitié... Mais non, elle intima l'ordre à mon père de la frapper et il dut le faire, à chaque coup de fouet qu'il lui infligeait et s'en donnait un pour sa rédemption, cela dura bien cinq voir six longues heures, jusqu'au moment ou Perséphone, lassée de ce spectacle claqua des doigts, congédiant l'âme maudite de maman et me renvoyant dans mon corps.

A mon réveil, la lumière du soleil à travers les vitres me brûlaient les yeux et le visage souriant de la jeune femme était à mes côtés, je me ruais donc dans ses bras, en pleurs, haïssant mon ami imaginaire, ma mère et mon père ; ils ne faisaient que me faire souffrir."Chut ma chérie, ton père et ta mère t'aiment, sinon ils n'endureraient pas cela à deux, les yeux dans les yeux. Tu es une démone, mais tu es à moitié humaine, tu auras le choix dans ton futur, te laisser corrompre par le mal et mourir, ou lutter et pourchasser ceux qui t'ont fait tant de mal pour te venger ! Tu comprends ?"Puis elle se releva, me laissant sans réponse dans mon lit "Je vais devoir partir, je ne reviendrais que dans 15 ans, à toi de tenir jusque là et alors je t'emmènerais quelque part où tu pourras vivre heureuse et apprendre à manier tes dons."
Seule et en larmes, je restais là à attendre.

Chapitre III : The Choice;

Lorsqu'on a dix ans et que l'on est amené chaque année, chaque jour de notre anniversaire à faire à nouveau le même choix, entre me laisser envahir par le mal ou le combattre.

Au début je pensais que ce choix, serais simple, mais la vie pourtant paradisiaque, était devenue compliqué dans l'ombre et même si je faisais l'un ou l'autre choix, mon anniversaire je le passais tous les ans au même endroits, dans l'isoloir, une salle exiguë au mur couvert de barreau d'acier, je pleurais toutes les larmes de mon corps durant douze heures puis le soleil se lever et je pouvais enfin sortir, sous le regard pesant de toutes ces femmes qui maintenant me surveillaient.

Dans cette cellule je pensais à ce que je ferais plus tard, aux gens que je veux me venger, à mes ambitions, puis parfois l'envie d'en finir prenais le dessus quelque instant, mes larmes se tintaient de noir puis je reprenais le contrôle.

Beaucoup aurais déjà craqué, mais je gardais en moi l'image de maman, qui ne pliait pas face au coup de mon père, en larmes, s'infligeant autant de douleurs qu'il en infligeait à celle qui aime, un homme qui représente la mort, capable d'aimer autant une femme, pas pour son physique seulement mais d'un amour bien réel. Je pensais à un garçon, l'homme de mes rêves à mes yeux et aussi à la femme que je deviendrais, je serais celle qui rivaliserait avec Perséphone, la reine des enfers et qui lui ferait mordre la poussière, mais je n'étais encore rien pour le moment.

Chapitre IV: Le Jour d'Avant;

Il ne me restait qu'un jour et j'aurais 20 ans, l'âge de quitter l'orphelinat, l'âge a laquelle Mervina, la femme que j'attendais reviendrais et j'étais dans mon lit, en train de me distraire en pensant à tout ce que j'attendais pour ma vie futur, tout ce qui pourraient me donnaient satisfaction et plaisir, ... Mais alors beaucoup de plaisir ...Puis au bout d'une demi-heure, je me levais, encore pantelantes de joie, couvertes de sueurs je laissais mes vêtements glissé sur mon corps enfin dénudée, je n'avais qu'un peignoir sur le corps, donc c'était vite fait et je filais à la douche me rafraîchir la peau et les nerfs, je devais encore tenir, il n'était que 23h ... En sortant, toujours nue et couverte d'eau je marchais à nouveau jusqu'à mon lit, je retirais les draps trempé et les changeaient pour des draps tout propres, puis étalant deux ou trois serviettes histoires de me laisser sécher a l'air frais je m'allongeais ainsi, caressant ma peau encore brûlante ... Je sentais mes formes, mes rondeurs bien placée et la tension en moi, qui montait un peu plus avec chaque minute.

Puis je fermais les yeux sans bouger j'attendais ... Plusieurs heures passant très vite dans un semi-sommeil, jusqu'à ce qu'une voix douce et tendre vint me réveiller, elle était enfin là, ses cheveux étaient maintenant gris argenté, encore quelques mèches rougeoyantes tapissaient sa chevelure, son regard était doré comme le miens mais en plus fatigué et heureusement, elle avait toujours le même sourire, je la reconnaissais à l'aura qu'elle dégageait, tout de suite, bravant le peu de pudeur qu'il me restait, je lui sautais au cou et l'embrassais, impatiente, elle n'avait pas réellement vieillie, mais plutôt changé physiquement a mes yeux.

Elle finissait donc sous moi, le sourire aux lèvres, entre la surprise et la joie, elle me regardait troublé et j'approchais mes lèvres des siennes jusqu'au moment fatidique ou ... Elle interposa un doigt entre nous, j'en frémis de rage et tentait de le repousser mais, son regard était trop froid et sérieux ... J'en perdis, d'un coup toute force."Calme toi donc jeune fille, oserais-tu braver mon corps ?" Puis en me repoussant sans brutalité elle murmura "Tu vas l'avoir, un jour ce que tu veux, mais patiente, en attendant, je t'envoie dans un pensionnat pour démon et créatures légendaires ...Surtout, tu te présenteras sans préciser qui est ton père ... Et tu seras dans le plus simple appareil, car je ne peux pas te télé-transporté avec des vêtements ...Désolé !" dit-elle avec un sourire, mes joues rosirent et je disparus de la chambre ... Me retrouvant nue comme un vers et dans un carré de nature, a l'extérieur d'une sorte de demeure plus ou moins grandes.

J'eus l'envie irrémédiable de chantonner "Mes amies, mes amours, mes amants ! sont perdues ! mais ... j'ai gagné ... Mes Emmerdeuh !" et je le fis, sans gêne, mais un peu triste.

♬ Capacités Particulière :
Baltazara n'est qu'une demi-Démone, elle est donc qu'en partie magique. Et par-dessus le marché elle n'a reçu aucun enseignement pour apprendre a contrôlé ses pouvoirs, à voir encore si elle en possède ? Mais si elle possède ce qu'on peut nommer des pouvoirs, ou plutôt des capacités spéciales.

♬ Son arme :
Déjà "Kuroba", qui a été forgé dans les flammes du monde souterrain, trempé treize fois dans le Styx, puis bénites par les représentant des 13 maisons de l'Horoscopie enfants d'Erubin. Héphaïstos, qui avait été le forgeron responsable de la création de cette arme y rajouta une chose pour s'assurer que jamais elle ne frapperait son propriétaire qui devait être le 13e enfant d'Hadès, il y grava le sceau du Serpentaire discrètement le long de la lame.
Lorsqu'elle fut présentée à Hadès il souriait donc devant l'arme divine, un pommeau en or, noirci par la corruption de l'enfer et aussi soyeux que la peau d'un bébé, avec une garde ronde protégeant la main et le poignet de son ou de sa propriétaire. Mais il restait perplexe par le fait que l'objet n'avait pas de lame et ce fut à ce moment qu'une lame argentée sur laquelle un serpent avait été gravé en noir apparu sous ses yeux, manquant de lui trancher la gorge mais, qui heureusement ne coupa qu'une mèche de cheveux et un bout de sa barbe. Le dieu des enfers accepta l'oeuvre d'art, récompensant le forgeron de l'âme de la personne qu'il désirait a ces côtés et envoya cela à Athéna pour qu'elle l'offre au moment venu à son enfant sans que sa femme n'ait la possibilité de l'en empêcher.

Pouvoirs :

NDlA : elle ne contrôle encore aucune de ces choses.

Techniques à l'épée :

  • Kuroba no Hebi : Ceci est en réalité le pouvoir cacher de l'épée Kuroba, elle peut se transformer en une lame serpentine, capable de s'étirer tel un fouet sur trois mètres, tout en gardant sa légèreté et sa maniabilité, elle tranche en fine rondelle tout ce que la lame croise. La technique peut servir de défense, lors d'une contre-attaque, les lames peuvent revenir très rapidement et tournoyer autour de son porteur, afin d'érigeait un mur d'acier autour de lui et tels un nid de vipère, mordre la lame qui viendrait s'immiscer trop près de Baltazara

  • Kuroba no Tsubasa : Où la version artistique d'un envol sanglant, quand elle dégaine, c'est en fait la technique cachée dans l'épée, chaque fois qu'elle est dégainée avec l'intention de donner la mort, deux ailes d'airs tourbillonnent autour d'elle et repousse toute chose l'entourant, affligeant les victimes de lacérations violentes et de déchirures sur la totalité du corps.


♬ Ces pouvoirs :
Pouvoirs : « Le flux ».

Le flux est une masse qui fait que Baltazara et son double démoniaque arrivent à coexister, si le flux est rompu ou trop instable, un des deux mourra. Le flux renforcent le corps, l'esprit et peu aussi aider à guérir, mais peut aussi servir à se battre. Le flux se divise en sept niveaux basiques, puis deux niveaux prestige. Tout cela rassembler en trois phases (Focus, Shinning et Cast off)

  • Focus, Niveaux 1 : Renforcement Physique de Base. C'est lorsque, inconsciemment, le flux renforce de 35% environ les reflex, ainsi que la vitesse et la résistance physiques de l'utilisatrice. Pour cette action, c'est son double démoniaque qui contrôlerait la durée de son renforcement, à l'aide de l'invocation « Focus ».

  • Focus, Niveaux 2 : Renforcement de puissances de Base. C'est lorsque, inconsciemment, suite à une impulsion nerveuse, la force physique et la précision est augmentée de 25% environ. Pour cette action, c'est son double démoniaque qui contrôlerait la durée de son renforcement, à l'aide de l'invocation « Focus ».

  • Focus, Niveaux 3 : Renforcement Physique améliorée. C'est lorsque, inconsciemment, le flux renforce de 70% environ les reflex, ainsi que la vitesse et la résistance physiques de l'utilisatrice. Pour cette action, c'est son double démoniaque qui contrôlera la durée de son renforcement, à l'aide de l'invocation « Focus ».

  • Focus, Niveaux 4 : Renforcement de Puissances Amélioré. C'est lorsque, inconsciemment, suite à une impulsion nerveuse, la force physique et la précision est augmentée de 50% environ. Pour cette action, c'est son double démoniaque qui contrôlerait la durée de son renforcement, à l'aide de l'invocation « Focus ».

  • Shining, Niveaux 5 : Développement du contrôle des puissances obscure. ayant pour effet visuel de faire briller la zone où se trouve la lanceuse et se servir de cette énergie obscure à des fins offensives ou défensives et cela se concentre souvent en sphère d'énergie noire ou en armes constitué d'ombre. Pour cette action l'utilisatrice devrait, à l'aide de l'invocation « Shining » Activé sa capacité spéciale.

  • Shining, Niveaux 6 : Développement du contrôle des puissances spirituelles. ayant pour effet visuel de faire briller la zone où se trouve la lanceuse et se servir de cette énergie spirituelle à des fins offensives ou défensives et cela se concentre souvent en sphère d'énergie argenté ou en armes constitué d'énergie psychique. Pour cette action l'utilisatrice devrait, à l'aide de l'invocation « Shining » Activé sa capacité spéciale.

  • Shining, Niveaux 7 : Développement du contrôle de la lumière ; ayant pour effet visuel de faire briller la zone où se trouve la lanceuse et se servir de cette lumière à des fins offensives ou défensives et cela se concentre souvent en sphère d'énergie argenté ou en armes constitué de lumière. Pour cette action l'utilisatrice devrait, à l'aide de l'invocation « Shining » Activé sa capacité spéciale.

  • Cast off, Niveaux Prestige 1 : Développement Ultime du corps. C'est lorsque, l'utilisatrice, à l'aide de l'invocation « Cast off », libère un geyser d'énergie afin d'améliorer les reflex, ainsi que la vitesse et la résistance physiques de l'utilisatrice de 140% et de simplement doubler la force physique et la précision.

  • Cast off, Niveaux Prestige 2 : Développement Ultime de l'esprit. C'est lorsque, l'utilisatrice, à l'aide de l'invocation « Cast off », libère un geyser d'énergie afin de simplement tripler la puissance net de ces décharges d'énergie pure, d'ombre et de lumière et tout simplement disposer d'une puissance équivalent à celle d'une charge nucléaires a chaque claquement de doigt.


NDlA : le flux permet à l'utilisateur, quand il sait s'en servir de créer des sorts, selon le niveau utilisé, le sort peut guérir, crée diverses effets de soutiens ou a contrario de fatigue ou d'empoisonnement. Cela peut même permettre de voir à travers les murs, les vêtements, les gens, sonder l'esprit et tout ce que permet une telle magie.

♪ Pensionnat Shinichi ♪

♪ Code du règlement : Validé par Dahio
♪ Des remarques ou autre par rapport au forum ? : Très beau et harmonieux, par contre j'ai personnalisé ma fiche de présentation car je voudrais présenter mon personnages dans un textes directement et pas sous la forme habituelle!
♪ Premier compte ? : Oui
♪ Comment êtes vous tombez sur Shinichi ? : Google fut un ami intelligent (pour une fois)


Dernière édition par Baltazara Saigo le Jeu 17 Jan - 20:49, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokiie Amai-Kyoki

~ L'incarnation de la Folie ~

avatar


Messages : 1278
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Hôpital Spychiatrique ('8

Feuille de personnage
Nom Prénom: Tokiie Amai-Kyoki
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Lun 7 Jan - 18:10

Bienvenue à toi ^^

Bonne chance pour tout ! (;


[Et ton avatar est trop petit]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mar 8 Jan - 12:07

TERMINATED OR NOT TERMINATED!
ANSWER THE QUESTIONS! PLEASE!

Merci de l’accueil Chaleureux (j'aurais du le noté) et merci de me porter chances (enfin c'est raté Wink)
Je sais mon vava adorée est trop petit mais je l'aime alors ... Aimé le s'il vous plait *sors des cookies pour ce faire pardonner*

J'avais justement fini mon histoire, très longues et pompeuses et chiantes et avec pleins de trucs ajoutés et en faite j'ai tout effacé car sa me plaisait pas, je vais faire un perso tout simple et presque sans pouvoirs! Donc désolé pas de Deus ex Machina pour une fois.

Merci a tous et bisoux et bon jeu.

Ps: J'ai recommencé avec plus ou moins de réussite.
THANKS <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokiie Amai-Kyoki

~ L'incarnation de la Folie ~

avatar


Messages : 1278
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Hôpital Spychiatrique ('8

Feuille de personnage
Nom Prénom: Tokiie Amai-Kyoki
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 12:28

Bon, j'ai pas tout lu, à part la description [physique].
Je sais d'avance que sans description morale, tu ne pourras être validée Oo ...

( Et puis, y'a des fautes... )

Courage pour finir :yes: xD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 13:03

Tu n'a pas lu du tout tu veux dire? Car je l'ai incorporé dedans (même si je l'ai pas très détailléWink)

Donc j'attend le commentaire d'un admin ou d'un Modo ... un qui lira en entier la fiche comme le fait un administrateur.

Voila bon courage (et je repart a la chasse au fautes d'orthographes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna Reyd


avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 21
Localisation : Je prends racine où je veux.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Sienna Reyd
Âge: 19 ans / 538 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 13:17

Ouch... bon courage pour les fautes d'orthographe, y'en a un paquet S: Tu pourrais peut-être utiliser un correcteur orthographique, comme Bonpatron par exemple ( http://bonpatron.com/ ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokiie Amai-Kyoki

~ L'incarnation de la Folie ~

avatar


Messages : 1278
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Hôpital Spychiatrique ('8

Feuille de personnage
Nom Prénom: Tokiie Amai-Kyoki
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 15:18

Bon, j'ai plus pris le temps de lire, même si je travail [ l'art plastique ! ].

Tu pestouillais de mes commentaires inutiles, mais onµ. Sienna le confirme : il y a des fautes. Et puis, pourquoi il y a des majuscules au milieu de phrases ? ^^

Tu dis aussi que la description moral est dans le physique *Je suis pas gentille, j'aime pas les autres*. Pour moi c'en est pas une xD Il y a les goûts, le caractère approfondi... Tu dis qu'elle est la dernière de son espèce, et fille du gros méchant tout puissant \ o/ Oki. Ca lui fait peut-être quelque chose de particulier ? ( Je t'aide là /: ).

Autre chose : Tu dis, dans ta première phrase : Une description physique, ne sommes-nous pas capable de regarder l'avatar ? -> Tu mets qu'elle fait 95C. En tant que connaisseur, je te dis que c'est faux, elle fait plus.
Je dis ça, je dis rien !


Je me suis aussi permis de faire ça :
Spoiler:
 
Code:
http://i13.servimg.com/u/f13/17/31/05/71/tient10.jpg
( à mettre dans la troisième partie lorsqu'on veut mettre un avatar. Si tu veux une écriture dessus, demande !)
Bien sûr, tu le prends, ou pas. Comme tu le veux.

Sache que je ne suis pas là pour te faire fuir, être méchant, vilain, horrible !
Je donne juste mon avis. ^^

J'espère que tu ne vas pas t'énerver s:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Amaiti

Reine du Kerala ~ Exorciste des dieux Serpents
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 23
Localisation : En méditation sur un quelconque rocher.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Pr. Hana Amaiti
Âge: d'apparence 23ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 15:26

fiche originale par rapport à d'habitude! =D J'aime beaucoup (je me répète, aga), bienvenue à toi! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 15:34

Je ne m'énerve pas je pointe une irrégularité
Merci pour l'image, je la trouve trop grosse (Le 400x200 est un maximum pas une norme (Cf le modo de la CB)

Oui il reste beaucoup de fautes, j'en corrige pas mal, et oui je met des majuscules car j'adore les majuscules, c'est pas bien mais bon, je suis pas quelqu'un de biens, et j'ai aps dit qu'elle n'aimait personne, juste elle n'est pas très sociable (Elle ne s’intéresse qu'au gens qui ont une importance pour elle.)

C la grosse Méchante du big-boss des enfers ... Mais c'est une noob (Imaginé Sparadrap sans son baton cheaté et avec de vrai pouvoirs offensif qui peuvent s'activer a tout moment, ... Puis transposez le au féminin ...Et embrasser moi les pieds ^^)

Allez je continue a corrigé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 25
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 9 Jan - 20:29

J'aurai la charge de te corriger, je m'occuperai de ça après mes partiels.
Bienvenue sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Jeu 10 Jan - 12:59

Merci! bienvenue au club (pour me corriger et pour les partiels!)

Après mûre réflection, je vais donner plus d'informations sur la lectures de la fiche car j'ai l'impression que certains ne sont aps des grand fan de lectures de fiches et que le fait que je n'ai pas totalement suivi le modèle les déroutes très facilement; du moins a ce que j'ai entendu.

  1. Premier point: La description Morale
    Elle a été fondu dans a peu près toutes la fiches, pour faire simple, elle a le même caractère que moi ce qui fait que pour moi c'est simple a comprendre et que pour d'autre (qui ne me connaisse pas ... CàD vous tous mes chères RPyeurs) c'est plutôt obscure. Je le conçois mais bon, je n'aime pas trop un personnages déjà tout tracé et qui ne laisse aucune liberté de mouvement et de création. C'est un RPG pas la réalité, on peu se permettre quelque fantaisie non ?
    Donc je vous conseil de lire attentivement (et sans prêter a mes fautes d'orthographes, j'ai du mal a écrire dans la langues de Molière, je suis un peu parfois perdu entre l'anglais, le français et l'espagnol.) Je continue bien entendu la correction comme demandé plus haut et comme ça la validation n'en sera que plus simple. pour le boss des validations Wink
    Puis aussi je tiens a précisé que je gère mon personnages comme si j'étais son créateurs mais sans avoir de contrôle sur lui ou sur ces pensées (je parle de lui a la troisième personnes, puis parfois a la première, ... Enfin je change souvent, sa fait un rendue très bizarre mais sa ce lis facilement quand on s'habitue un peu (et sa contamine très vite par contre)

  2. Second Point: La description Morale:
    J'étais partie sur un fiche avec juste l'histoire, décrivant mon personnages précisément, et trèèèès longue (voir chiantes a lire) avec une histoire propres, tordu et très complexe comme je les aimes mais j'ai changé d'avis car j'avais peur de ne pas être validé pour cause d'AVC du modo des fiches. Donc j'ai gardé l'avatar du personnages (vue que j'avais la flemme de changer d'avatar) ils avait tout deux les mêmes cheveux et la même "élégance".
    Donc oui au début j'avais marqué 95C mais bon, l'avatar ne si prête pas (je n'avais pas pensée du tout a regarder cet aspect en écrivant, pensant a une poitrine qui me plait plus qu'a ce qu'il y avait sous mes yeux.
    Donc en général on se fie sous a l'image, soit au texte, ici c'est ... Bizarre, vous fonctionnez d'une façon inédite, vous voulez un avatar représentatif au Iota prés et une descriptions physique. Sauf que l'imagination et les création de l'auteur sont souvent différente de ce que l'on trouve sur le net.
    J'aurais pu prendre Matsumoto Rangiku pour faire plaisir au fan de "Play-Bleach" qui veulent du Boobs et ce genre de chose mais sa ne correspondait pas avec mon personnages donc voila, pas de chances a vous Wink

  3. Troisième point!: L'histoire.
    Certes c'est la fille de Hadès, grand méchant de la Mythologie grecques, il mange les méchants, viols les âmes et se fait des burgers de pécheurs mais elle ne sera pas si méchantes, elle sera la gentilles démones Naïve et un peu cruche comme je les aimes, elle sera certes over-cheaté (enfin pas encore en mode D-E-M) et avec un handicape majeur, elle ne maîtrise que 0,00000001 % de ces pouvoirs, c'est-à-dire ... Vous le saurez au prochain épisode.
    Ensuite oui elle est Bi-sexuelle, oui elle veux se taper quelqu’un (comme toutes les vierges perverties et corrompues par le Mal de son âge et de sa lignée) mais rien ne dit qu'elle réussira a trouver la personnes a fourrer sous sa couettes a fleurs de Tahiti Wink donc soyez indulgent et laissez tomber les préjuger ... Laisser donc le créateur se charger de tout...

Bisous bien baveux et bien violent sur la joue a tout les gens gentils et fatigué après les cours qui vienne lire mon Pavé de saumon pas frais Wink
Balty-chou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 25
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Lun 14 Jan - 21:36

Bon, alors, j'ai pratiquement tout lu, mais je vois encore trop de fautes :/ Je te laisserai corriger cela.

Il y en a dans ta description, quelques uns dans les 4 premières parties de ton histoire et dans la 5e.
Ce sont surtout des "s" en trop dans certaines phrases (Attention, "chaque" est suivi d'un singulier), des point-virgules suivis d'une majuscule à la partie suivante (remplace-les par des points, ce sera plus simple, et tes phrases seront plus claires de cette manière - en typographie, les points sont toujours collés au dernier mot de la phrase -). Certaines d'entre-elles sont trop longues, et on n'y comprend pas grand chose des fois :/
Il y a des verbes à l'infinitif dans ton histoire, alors qu'ils devraient être conjugués (je parle surtout de ceux en "-er" qui doivent se terminer en "-aiT" ou "-aiENT" à la 3e pers du sing, ou en "-aiS" à la 1re, ce qui est ton cas).

Oui, je sais que je suis assez (pour ne pas dire trop) pointilleux sur les fautes ^^" Mais bon, je fais mon boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Mer 16 Jan - 13:10

Euh, des fautes? Bah moi soit j'ai corrigé des choses qui était déjà corrigé (en gros j'ai crée des fautes) soit, euh, j'ai une mauvaise vue et j'ai perdu la faculté de lire, car là, même en traduisant, recorrigeant en anglais puis en retraduisant en français, j'ai trouvé que 4 fautes, là je suis perdu ...
Franchement, je trouve pas tes "-er" qui serait des "-Ait/Aient" et autres ... ah si j'ai trouvé deux s en trop, mais c'est tout je crois Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dario Mugetsu

ஐ ~ Requiescat in pace ~ ஐ

avatar


Messages : 213
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 20
Localisation : Là où les mots n'éxistent pas...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Dario Mugetsu
Âge: 319ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Dim 20 Jan - 3:07

Bienvenue !! (v°°v)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinichi.forumgratuit.org/
Hana Amaiti

Reine du Kerala ~ Exorciste des dieux Serpents
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 23
Localisation : En méditation sur un quelconque rocher.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Pr. Hana Amaiti
Âge: d'apparence 23ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Dim 20 Jan - 12:26

j'ai relu les pouvoirs, et je me dit que ça m'évoque plus une sorcière qu'un démon, mais bon =O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazara Saigo


avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Dim 20 Jan - 16:28

Ahahah, Sorcière? Nan mais en action, cela ce vois mieu (J'ai pas encore été accepté/validé donc pas de bienvenue encore! Merci quand même la fraise des ténèbres et la fleur sucrée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 25
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Jeu 24 Jan - 16:39

Je ne sais pas ce que je dois dire sur les pouvoirs de Baltazara... Elle semble encore plus "cheatée" que moi xD
Enfin bref !
En tout cas, le fait qu'elle puisse contrôler - même si ce n'est pas encore le cas - des pouvoirs lumineux me rend perplexe. On ne peut pas vraiment dire que c'est un démon ou un demi-démon. Mais si j'ai bien deviné, ça doit être dû à son humanité. Mais dans ce cas-là, elle ne devrait pas plutôt choisir entre l'Ombre et la Lumière ?

Perso, pour Dahiorus, même s'il n'est qu'un réceptacle démoniaque, on sait qu'il ne contrôle que des pouvoirs démoniaques.

* * *

Pour ton avatar, il n'est pas censé représenter entièrement ton personnage. Comme tu le dis, si on doit écrire une description en partant seulement de l'avatar, ce ne serait pas vraiment juste au vu de notre imagination et de ce que l'on souhaite pour le personnage. L'avatar n'est là que pour donner une indication sur le physique de ton personnage. Ensuite, s'il représente au cheveu près ton perso, tant mieux. Le tout, c'est qu'il tende à la représentation que tu te fais de ton perso.
(Combien de fois ai-je écrit le mot "perso/personnage" ? xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Amaiti

Reine du Kerala ~ Exorciste des dieux Serpents
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 23
Localisation : En méditation sur un quelconque rocher.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Pr. Hana Amaiti
Âge: d'apparence 23ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   Ven 25 Jan - 20:29

fraise des ténèbres, fleur sucrée? ._.
( fleur d'accord mais pour le reste? =O )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Baltazara Saigo, Le dernier de son peuple [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: Personnages :: Fiche de présentation-