Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais où suis-je... ? [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sienna Reyd


avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 19
Localisation : Je prends racine où je veux.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Sienna Reyd
Âge: 19 ans / 538 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Mer 2 Jan - 20:20

" [...] La jeune fille se réveilla au beau milieu d’une petite forêt assez dense et qui ne ressemblait en rien à la prairie qu’elle venait de quitter. Se montrait un nouveau problème, Sienna ne savait pas combien de temps s’était écoulé ni où elle se trouvait. Juste devant elle, une grande bâtisse s’élançait vers le ciel. La jeune fille, perturbée par tous ces événements, s’élança vers le grand bâtiment, espérant de tout cœur pouvoir se renseigner … et trouver quelqu’un ! "


Ses pas étaient assez hésitant, pour ne pas dire beaucoup. Chaque infime bruit qui parvenait à ses oreilles la faisait sursauter. Parfois, un quelconque oisillon s'envolait vers l'immensité bleu, faisant frémir les feuilles et craqueler les quelques brindilles qui se trouvaient près de lui. La forêt était baignée d'une pâle lumière que reflétaient les tuiles disposées en ordre, sur le toit de la bâtisse. Sienna prenait le temps de regarder ce qui l'entourait, au cas ou il n'y aurait pas un petit " indice " pouvant expliquer ce mystérieux changement d'endroit. De plus, la température douce et humide n'était plus qu'un vague souvenir ... Le printemps qui commençait aussi, d'ailleurs. Car, même s'il n'y avait pas de neige, la jeune-fille sentait le froid se glisser sous le peu de vêtements qui la paraient, lui lançant quelques frissons dans l'échine.

Plein de questions lui trottaient dans la tête mais elle ne s'en souciait pas, avançant droit devant elle comme si de rien était. Après tout, à quoi bon rester planter là dans le froid alors qu'un abris peut-être chaleureux s'offrait à vous ?

Quelques mètres par ci et quelques mètres par là puis le jeune arbrisseau se retrouva enfin devant la grande porte du bâtiment. Une immense porte, même ! Mais l'ancienneté du gros bout de bois ne fit pas mouche à Sienna, alors que le travail qui avait été fait, était plutôt ancien et se pratiquait de moins en moins, étant remplacé par du vulgaire plastique ou faux bois recomposé. Et pour cause, la jeune-fille se croyait encore à son époque ... Elle ne se doutait pas le moindre du monde de ce qui l'attendait ! Si peu qu'elle ne tombe sur un ordinateur ou bien une télévision... Osez-vous imaginer la scène ? Ahah... nous verrons bien...

Ses mains se posèrent donc sur la volumineuse porte tandis qu'un autre bruit retentit derrière elle, et cette fois-ci, ce n'était pas un petit oiseau ...
La demoiselle se retourna brusquement pour voir à qui elle avait affaire, espérant ne pas se trouver face à un animal sauvage ayant la forêt pour lieu de résidence et cherchant quelque chose à se mettre sous la dent... Bon, je ne vous cache pas que, dans son élan, elle manqua de peu de se retrouver par terre mais put se maintenir en équilibre grâce à la porte. Gentille, belle porte, qui lui avait fait évité le ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hidenori


avatar


Messages : 20
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Nom Prénom: Hidenori Ratio
Âge: 17 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Ven 4 Jan - 22:43

Le ciel bleu, le vent soufflant sur le visage, cette sensation de liberté... Le Séraphin adorait se risquer parmi les nuages de la voûte céleste, créée par le Créateur à l'origine de toute chose. Ses trois paires d'ailes blanches virevoltant au gré de l'aquilon ; ses courts cheveux gris s'entremêlant dans une danse rapide ; la lumière qu'irradiait son corps d'être divin. Oui, Hidenori Raito – son nom humain – aimait voler.

Le temps était venu pour lui de remettre les pieds sur terre. Il plia des ailes, se laissa plonger en direction de cet océan émeraude qui dissimulait son lieu de vie : le Pensionnat Shinichi, disparut au sein des feuilles, qui papillonnèrent sur son passage, puis atterrit en douceur à quelques pas de la grande et ancienne bâtisse. Dans un puissant halo éclatant d'une lueur dorée, l'ange reprit forme humaine et réapparut dans une volée de plumes d'un blanc rayonnant, vêtu de son costard et de ses lunettes de soleil à verre fumée ; une crinière châtain-roux se dressant sur sa tête. Il ne s'était pas encore rendu compte de la présence de la jeune fille, qui se tenait devant la grande porte en vieux chêne.

Elle semblait toute de feu, avec ses cheveux et ses vêtements flamboyants. Le plus étrange : la coiffure qu'elle arborait. C'était comme si des feuilles d'automne s'étaient agglutinées pour pouvoir former ces boucles singulières. Son charme pourrait envoûter n'importe quel homme. Elle portait une tenue très légère pour ce temps-ci ; elle devait être toute grelottante.

Il posa le regard sur cette jeune fille ; elle semblait surprise de le voir. Il fit quelques pas vers elle, puis lui déclara d'une voix suave :

― Tu peux le voir, n'est-ce pas ? Tu n'es pas humaine, on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna Reyd


avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 19
Localisation : Je prends racine où je veux.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Sienna Reyd
Âge: 19 ans / 538 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Sam 5 Jan - 14:48

Toujours discrètement adossée à la grande porte du bâtiment, Sienna aperçut un... et bien si, en fait c'était bien un oiseau. Oui, bon, un gros oiseau... Assez particulier, en plus ! La "bête" avait trois paires d'ailes accrochées en son dos, apparemment, et une silhouette assez humaine. La jeune-fille ne pouvait pas très bien distinguer l'homme qui se cachait derrière cette apparence de volatile car il était éclairé d'une somptueuse lumière qui força ses yeux à ne rester qu'à peine entre-ouverts...
Pourtant, malgré ce manque de visibilité et cette étrange lumière, elle ne prit pas peur. Après tout, être un arbre sous forme humaine et avoir vécu avec des satyres ne pouvait pas être bien plus dérangeant !

Mais passons.

L'homme n'avait pas encore remarqué la présence de notre jeune arbrisseau qui était, pour le moment, juste attentif au spectacle, comme un spectateur.
Et quel spectacle ! L'individu se... transforma en humain. Bien évidemment, pas la peine de préciser que la puissante lueur qui s'échappa de son corps, obligea ses yeux à totalement se fermer, cette fois-ci. C'en était vraiment éblouissant... mais pourtant magnifique ! Cette aura soudaine était d'une splendide couleur or...
Dès que celle-ci s'évapora comme par magie, Sienna put y voir un peu plus clair. A quelques pas de l'endroit d'où elle admirait la scène, se trouvait un homme vêtu d'une étrange manière, certes, mais portant tout de même une belle crinière à reflets orangés.

La surprise de la demoiselle fut sans doute apparente car, contrairement à tout à l'heure, la personne qui lui fit face lui parut irréelle.

Le jeune-homme la regarda quelques courtes secondes avant de s'avancer lentement vers elle et de prendre la parole d'un ton rassurant...

"Tu peux le voir, n'est-ce pas ? Tu n'es pas humaine, on dirait."

Bizarrement, malgré que la jeune fille ne connaissait pas cette langue, elle comprit mots pour mots ce qu'il lui avait dit. En revanche, elle n'identifia pas du tout ce à quoi il avait fait allusion, ce qu'il entendait par " le voir "...
La seule chose qu'elle voyait était une grande bâtisse, une parcelle de forêt et une personne un peu trop futuriste à son goût, ce qui ne la rassurait guère.

Bien, de toute manière, elle espérait croiser quelqu'un pour lui demander où elle se trouvait, donc, tant qu'à faire, autant entamer la conversation ! Tout du moins, essayer.

Pour commencer, la jeune-fille voulait comprendre ce qu'était la chose qu'il avait mentionné et quel était le rapport avec son humanité. Et ce fut en bonne et due forme qu'elle lui retourna ses questions, dans la même langue que lui - qu'elle ne connaissait d'ailleurs que depuis quelques instants.

"Voir ? Que puis-je " voir " ?" L'interrogea-t-elle. "Comment donc, savez-vous que je ne suis pas humaine ? Et vous, qu'êtes-vous exactement ? Êtes-vous un oiseau ?"

Le ton de sa voix n'était ni agressif, ni pressé... juste légèrement curieux et timide.

Elle se dégagea de la porte pour se tenir plus droite, mais ne s'en éloigna pas grandement, de manière à avoir tout de même un support à la vue d'une autre éventuelle perte d'équilibre, à cause du sol humide et parfois verglacé sous ses petits pieds nus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hidenori


avatar


Messages : 20
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Nom Prénom: Hidenori Ratio
Âge: 17 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Dim 6 Jan - 0:05

Tu peux le voir, n'est-ce pas ? Tu n'es pas humaine, on dirait.

Cette question pouvait paraître étrange. Si l'on voyait le pensionnat, on ne se demanderait pas s'il est réel ou non. La jeune fille jeta des petits coups d’œil par-ci par-là, ne comprenant pas de quoi l'ange pouvait bien parler. Elle lui répondit alors d'un ton curieux :

Voir ? Que puis-je voir ? l'interrogea-t-elle. Comment donc savez-vous que je ne suis pas humaine ? Et vous, qu'êtes-vous exactement ? Êtes-vous un oiseau ?

Au moment où elle finit sa dernière phrase, Raito leva un sourcil. Un oiseau ? Est-ce une blague ? Il n'avait ni bec ni un corps couvert de plumes. Elle avait dû le voir sous sa forme angélique, mais penser qu'il ressemblait à un... oiseau... Qui était-elle ? Et d'où venait-elle ? Il la regarda ; elle était pieds nus. Et sa tenue légère semblait tout droit sortir d'une autre époque.

Il devait éclaircir les choses sur lui. Cette jeune fille bien étrange devait l'avoir vu se transformer. Et on ne pouvait pas non plus traiter un soldat de Dieu comme un simple volatile. Il lui jeta un regard suspicieux et lui déclara d'une voix monocorde :

Je ne pense pas avoir les traits d'un oiseau. Tu as sûrement dû me voir sous une forme très différente. En fait... je suis un ange.

Il la fixa longuement, tentant de savoir qui elle était en vrai, en vain. Quelque chose en cet individu lui échappait. Rien n'émanait d'elle. Aucun mal. Rien, rien du tout. Raito reprit alors :

Ma question pouvait paraître bizarre à première vue. Même moi, je n'y comprends pas grand chose à ce qui se passe ici. Je ne suis là que depuis plusieurs jours. Et je me demandais si tu connaissais bien ces lieux.

Ses yeux, dissimulés en partie par les verres bleus de ses lunettes, ne se détachaient pas de son interlocutrice, laissant probablement un malaise en elle. Il voulait la percer. Soudain, le vent se souleva et provoqua un froid brusque à l'intérieur de la grande clairière. Les longues branches des arbres massifs se mirent à danser une gigue, libérant leurs feuilles qui volèrent vers le ciel. La cravate et la veste noire de l'ange furent entraînées par ce puissant souffle.

Tu dois avoir vraiment froid dans cette tenue. Il retira sa veste et la tendit à la jeune fille. Tiens, tu devrais mettre au moins ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna Reyd


avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 19
Localisation : Je prends racine où je veux.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Sienna Reyd
Âge: 19 ans / 538 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Dim 6 Jan - 13:02

A l'écoute de la question de Sienna, une vague expression se dessina sur le visage, pourtant impassible jusqu'alors, du jeune-homme. Celui-ci leva un sourcil, signe qu'il ne comprenait sûrement pas d'où lui venait l'idée qu'il soit... une bestiole à plumes. De plus, il semblait pensif, à moins que ça ne soit qu'une impression.

Sienna attendit peu de temps les réponses à ses questions... enfin, à une partie. Apparemment, il ne voulait pas répondre à toutes celles qu'elle lui avait posé.

"Je ne pense pas avoir les traits d'un oiseau. Tu as sûrement dû me voir sous une forme très différente. En fait... je suis un ange."

La tonalité de sa voix laissa à l'arbrisseau une impression de vide... L'homme qui se tenait face à elle ne montrait pas beaucoup ses sentiments, ni quoi que ce soit, d'ailleurs ! On aurait dit que le néant s'était logé dans son esprit, ne laissant place à aucun changement d'humeur, entre autres. Pourtant, cela n'intriguait pas Sienna, qui se contenta d'avaler la réponse sans broncher.
Un ange ? Elle ne savait pas qu'ils existaient vraiment, même si elle s'en doutait, et n'en avait vu que dans les contes... et ceux-ci étaient représentés sous forme de nouveaux-nés nus et rondouillards...
Bon, bien sûr, leur existence réelle ne la choqua pas même si elle fut un peu surprise tout de même.

Elle ne posa pas la question concernant le suspect nombre d'ailes qu'il arborait, s'en fichant éperdument.

L'ange la fixa attentivement, le regard toujours aussi vide, avant de répondre une fois de plus partiellement à ses interrogations passées.

"Ma question pouvait paraître bizarre à première vue. Même moi, je n'y comprends pas grand chose à ce qui se passe ici. Je ne suis là que depuis plusieurs jours. Et je me demandais si tu connaissais bien ces lieux."

Hmm... non, en fait il n'avait pas du tout donné de réponse, cette fois ! Bon, ce qu'il venait de lui annoncer sonnait encore comme un charabia immense à ses oreilles. Et le fait qu'elle ne puisse pas voir les yeux de son interlocuteur lui était parfois insupportable. Mais de quoi se cachait-il, bon sang ?

"Je ne compr..."

Elle ne put finir sa phrase, un souffle d'air glacial venait de se lever parmi les arbres qui dansèrent au grès du vent. Celui-ci fit virevolter leurs feuilles qui ne s'en sortirent pas toutes indemnes, poursuivant leur route en apesanteur.
La demoiselle retint un claquement de dents car, bien qu'elle ne portait cette tenue tout au long de l'année, elle n'en restait pas moins insensible au froid, qui n'était à vrai dire que très peu présent dans son ancien lieu de vie - où il pleuvait plus qu'autre chose...

Quelque chose d'étrange que fit l'ange lui retint une petite grimace et elle recula d'un pas hésitant, au cas où... Celui-ci venait de retirer ce qu'il portait en guise de... manteau ? Et de lui tendre, précisant qu'elle avait sûrement froid.
Pourquoi cette soudaine compassion alors qu'elle ne connaissait même pas l'individu ? Comment pouvait-il être sûr qu'elle allait la lui rendre ?
Mais bon, tant qu'à faire... L'arbre prit l'étrange habit du bout des doigts et l'inspecta rapidement. Décidément, elle avait atterrit dans un lieu bien étrange !
Elle l’enfila en espérant ne pas se tromper de sens et lui fit un petit sourire, malgré que la veste lui était... un peu grande.

"Merci beaucoup."

Elle marqua une brève pause avant de s'empresser, timidement à nouveau, de reprendre la parole.

"Vous ne m'avez pas vraiment répondu, de quoi parliez-vous... ? Mais surtout, où sommes-nous ? Je ne reconnais rien... Il y a peu, j'étais vraiment... autre part !"

Sienna se rendit compte qu'elle avait toujours la flûte de pan en mains, mais ne la cacha pas pour autant.
Elle la tendit vers l'inconnu.

"Dites, savez-vous comment je pourrais avoir un quelconque renseignement sur cet objet ? J'ai l'impression qu'il n'est pas... normal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hidenori


avatar


Messages : 20
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Nom Prénom: Hidenori Ratio
Âge: 17 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Dim 13 Jan - 0:06

Tiens, tu devrais mettre au moins ça, dit-il d'un air impassible.

La température environnante baissa légèrement, refroidissant l'atmosphère de la clairière. La jeune fille aux cheveux flamboyants devait sûrement se geler, car le vent, qui s'était soulevé, l'empêcha de finir sa phrase. « Je ne compr... », n'avait-elle réussi qu'à dire à ce moment-là. Elle esquissa une petite grimace lorsque Raito retira sa veste noire et recula d'un pas hésitant. Avait-elle peur de lui ? Il n'y avait aucune raison de s'en faire, se dit-il en la voyant se mouvoir de la sorte. La lui tendant, celle-ci l'attrapa du bout des doigts – limite avec des pincettes –, puis l'examina de longues secondes. Et finalement, elle l'enfila. Flottant dedans, ce petit être ne ressemblait à rien avec. Les manches couvraient ses mains ; les épaules semblaient vraiment trop larges pour les siennes frêles. Cette fille était d'une minceur quelque peu étonnante.

Merci beaucoup, fit-elle alors.

L'ange répondit d'un simple signe de tête, ne montrant rien d'autre que son air imperturbable. Son interlocutrice marqua une pause avant de reprendre le fil de ses questions, d'une voix mal assurée et timide :

Vous ne m'avez pas vraiment répondu, de quoi parliez-vous... ? Mais surtout, où sommes-nous ? Je ne reconnais rien... Il y a peu, j'étais vraiment... autre part !

Il était vrai que celui-ci n'avait pas réellement apporté de réponse, se contentant d'obscurcir ses dires avec des paroles plus énigmatiques les unes les autres. « j'étais vraiment... autre part ! », avait-elle déclaré. Cette phrase était vague, floue. Raito n'arrivait pas à en saisir son véritable sens. Autre part... D'un autre côté, le jeune homme venait du royaume des cieux. Il pouvait alors sembler normal qu'elle ne vienne pas de la région. Marquant une légère pause, elle serra un objet qu'elle tenait fermement dans ses mains, puis reprit de cette même voix timide, tout en tendant ledit objet vers son interlocuteur :

Dites, savez-vous comment je pourrais avoir un quelconque renseignement sur cet objet ? J'ai l'impression qu'il n'est pas... normal.

Le ton qu'elle prenait montrait qu'elle était perdue et qu'elle ne savait absolument pas où elle se trouvait maintenant. Peut-être même avait-elle peur de ces lieux quelque peu sinistre. L'ange lui adressa alors :

Tu te trouves devant un pensionnat très particulier, d'après ce que je sais. Il peut être seulement vu par des personnes spéciales... Va savoir comment ? Et tu en fais partie, vu que tu t'étais arrêtée devant les détails de la grande porte.

L'ange se voulait plutôt rassurant, mais sa voix ne laissait toujours rien paraître. Aucune trace d'émotion. Rien. Un apaisé. Il posa ensuite les yeux sur l'instrument qu'elle lui présentait du bout des doigts : une flûte de Pan, le dieu de la Nature. Le grand Faune. L'être mi-homme mi-bouc. Pourquoi lui tendre cela ? Avait-il quelque chose de particulier ? Raito le fixa un bon moment. Le vent se souleva de nouveau ; les feuilles d'arbres reprirent leur danse endiablée. Cet objet possédait une mystérieuse énergie... Mais on ne saurait dire quoi. Lui avait été t-il offert par le dieu lui-même ? Va savoir. Les yeux de l'être céleste se glissèrent de cette flûte jusqu'à ceux de la jeune fille, aussi flamboyants que le reste de son corps. Puis il lui dit :

Que t'est-il arrivé avant de te retrouver ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna Reyd


avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 19
Localisation : Je prends racine où je veux.

Feuille de personnage
Nom Prénom: Sienna Reyd
Âge: 19 ans / 538 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Mer 16 Jan - 13:28

Sienna espérait recevoir les réponses à ses précédentes questions, et fut ravie de les entendre.

"Tu te trouves devant un pensionnat très particulier, d'après ce que je sais. Il peut être seulement vu par des personnes spéciales... Va savoir comment ? Et tu en fais partie, vu que tu t'étais arrêtée devant les détails de la grande porte."

Bien sûr, il ne mentionna pas l'étrange allusion que l'arbre avait fait à la fin de sa première question, restant toujours fermé à toutes remarques diverses.
Pourtant, la jeune-fille était réellement inquiète, ne sachant pas du tout comment tous ces événements s'étaient produits ! Ce n'était quand même pas une coïncidence, qu'elle se retrouva devant cette gigantesque bâtisse... non ? Mais, à part le fait d'avoir soufflé quelques simples et inoffensives notes dans le bout de bois qu'était la flûte, il ne s'était pas passé grand chose d'extraordinaire. Cela ne pouvait être que ça : c'était tout bonnement de la faute de cet instrument... Peut-être qu'une sombre magie s'en émanait-elle ? Il n'y avait qu'une seule manière d'en être sûr, et ce n'était certainement pas celle de garder cela pour soi et de ne faire comme si de rien n'était ! Non, elle devait en parler à quelqu'un -mais pas à n'importe qui-... en gardant espoir d'avoir un éventuel renseignement qui pourrait lui être utile pour comprendre ce qu'il s'était passé. D'ailleurs, ce mystérieux ' pensionnat ', se trouvant devant elle, lui ouvrait la route, la poussant à en savoir plus sur toute cette histoire... Il y avait sûrement quelques individus connaisseurs par ici-bas.

Il ne fallait pas qu'elle renonce. Pas cette fois. Il ne fallait pas qu'elle prenne peur et qu'elle s'enfuit à nouveau comme une lâche...

Le volatile, qui restait toujours impassible, le regard caché par ses verres sombres, baissa légèrement la tête pour examiner un peu la flûte de pan que notre arbrisseau lui tendait inconsciemment. Il n'était pas pour le moins effrayant, malgré qu'il paraissait totalement inanimé de sentiments. Ces yeux examinèrent l'objet attentivement mais toujours de loin pendant un certain temps tandis que le vent soufflait encore à plein poumons dans la masse d'arbres qui n'en était toujours pas pour le moins insensible.
Décidément, il était bien puissant aujourd'hui !
La jeunette, elle, ne s'en souciait toujours pas des plus. Cela devait être normal, dans les parages... et remplaçait peut-être les pluies torrentielles de là d'où elle venait... donc ce n'était pas plus mal.

L'ange avait l'air quelque peu pensif, mais elle n'aurait su dire pourquoi. Soudainement, il leva son regard de la flûte pour se perdre dans celui de Sienna qui ne réagit pas, avant de poursuivre la discussion d'un ton inflexible comme toujours :

"Que t'est-il arrivé avant de te retrouver ici ?"

Aye... Une question piège ? En quoi cela le regardait-il... ? La vie de la jeune-fille ne concernait qu'elle et elle seul. Personne d'autre. Puis, elle ne pouvait pas risquer de montrer des semblants de larmes à un être tel que celui à qui elle faisait face et qui ne réagissait à rien au monde. Bien, que faire... ? Mentir ? Non, tout de même pas ! Sienna n'était pas une personne aussi fourbe et vile que cela pour mentir à quelqu'un qui ne lui avait rien fait ! Bon, une seule solution, raccourcir l'histoire à un minimum. Cela permettrait aussi de gagner un peu de temps et donc de ne pas le gaspiller inutilement.
Tsss... toutes ces pensées pour une simple question...

"Ce qu'il m'est arrivée ? Tout ce à quoi je tenais a brûlé dans un incendie, je me suis réfugiée dans la forêt la plus proche et j'ai joué de cette flûte qui se trouvait par terre."

Une légère grimace refit surface sur ses lèvres tandis que son cœur se resserrait dans sa poitrine. La douleur était encore belle et bien présente...

Ce qu'elle venait d’annoncer à son interlocuteur pouvait peut-être passer dénué de sens.. Vraiment, pourquoi aller jouer d'une fichue flûte alors que le feu progresse dans votre dos ? C'était absurde... Pourtant, ses raisons étaient nobles et cohérentes. Mais, après tout, s'il ne comprenait pas, ce n'était pas son problème !

Sienna se ressaisit et son rictus s’épanouit de nouveau dans une sorte de moue fatiguée. L'air la glaçait encore sans arrêt, ne lui laissant pas de répit. Il lui en voulait ou quoi... ?

Le jeune platane se demandait combien de temps encore ils allaient rester planter dehors comme deux piquets. C'est alors qu'elle entreprit d'ouvrir la porte, tournant le dos au jeune-homme. Celle-ci, à sa grande surprise, s'ouvrit sans difficulté quelconque.
Une sombre, obscure lumière s'échappait de l'ouverture, suivit d'une petite vague de chaleur qui fit briller les yeux de Sienna. Celle-ci se retourna et lança quelques mots d'une voix un tantinet joyeuse :

"Pouvons-nous rentrer ? Il m'a l'air de faire bien meilleur à l'intérieur." Puis elle ajouta d'une toute petite voix : "Et je pourrais alors vous rendre votre... habit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hidenori


avatar


Messages : 20
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Nom Prénom: Hidenori Ratio
Âge: 17 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   Dim 24 Fév - 22:44

― Que t'est-il arrivé avant de te retrouver ici ? demanda-t-il, toujours du même ton impassible.

Puis à elle de répondre après quelque instant de réflexion :

― Ce qu'il m'est arrivée ? Tout ce à quoi je tenais a brûlé dans un incendie, je me suis réfugiée dans la forêt la plus proche et j'ai joué de cette flûte qui se trouvait par terre.

Alors cette flûte de Pan était bien anormale. Quelles propriétés pouvait-elle bien avoir ? Raito s'interrogea sur sa provenance ; cela ne pouvait être qu'une simple coïncidence. Cette jeune fille n'avait pas pu la trouver par hasard dans une forêt. Une grimace revint tirailler ses lèvres. La douleur semblait se lire sur son visage, et avouer une telle chose ne paraissait vraiment pas une chose aisée. Pourtant, l'ange demeura impassible, comme toujours. À croire que cette histoire ne le touchait pas particulièrement.

Le froid s'installa au cœur de la clairière. La jeune fille devait quasiment mourir de froid, ce qui était effectivement le cas. Car celle-ci fit dos à l'ange et entreprit de pousser la grande porte du pensionnat. Une obscure lumière frappait le vaste hall d'entrée qui leur faisait face de sa faible lueur. L'ange, voyant qu'elle voulait pénétrer dans les lieux, s'avança, mais s'arrêta net lorsque celle-ci se retourna vers lui, ses yeux brillant d'un éclat plus chaleureux, et lui déclara plus rayonnante :

― Pouvons-nous rentrer ? Il m'a l'air de faire bien meilleur à l'intérieur. Puis d'une toute petite voix : Et je pourrais alors vous rendre votre... habit.

Elle avait l'air de lui adresser un sourire. Et ce sourire ne laissa pas Raito de marbre. En y regardant d'un peu plus près, il semblait même rougir légèrement. Après quelque instant de mutisme, il lui répondit d'une voix un peu mal assurée :

― Euh... oui, oui. C'est vrai que je n'y avais pas pensé. Il fait très froid à l'extérieur, vaut mieux entrer.

Il tenta de reprendre son impassibilité, tout en avançant vers la jeune fille. En passant juste à quelques centimètres de son vis-à-vis, l'ange sentit un parfum quelque peu sucré, qui devait se dégager d'elle, ce qui le déstabilisa un très court moment. Pour reprendre sa contenance, il se décida de repartir dans les réponses aux interrogations qu'elle lui avait posées :

― Je ne sais pas grand chose sur le dieu de la Nature, mais si tu as trouvé cette flûte, durant cet incendie, c'est qu'il voulait te protéger. Et ici, je pense que tu seras en sécurité. Le monde extérieur n'est pas prêt à accepter la présence d'êtres fantastiques, telle que toi.

C'était bien la première fois qu'une personne parvenait à rendre Raito quelque peu mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mais où suis-je... ? [PV Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais où suis-je... ? [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» YASMINE ▽ J’suis gentil, j’suis gentil mais j’suis pas M. Ingalls !
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Je suis nue bordel! - LIBRE
» « Je suis un artiste. » •• Représentant Artistique.
» Papa, c'est toi ? ▬ Ouais mais j'suis occupé là !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: L'extérieur :: Quelque part dans la forêt-