Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Douces et étranges rencontres au clair de lune. [ Pv: Yumiko/Saki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Len Akutsu

The king of the night and evil

avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 23
Localisation : Au pays du mal.

MessageSujet: Douces et étranges rencontres au clair de lune. [ Pv: Yumiko/Saki ]   Jeu 15 Nov - 21:34

J'étais entrain de me diriger vers cette bonne odeur, lorsque je vit un passage souterrain. Je ne savais pas ce que j'allais trouver mais, cette odeur un peu familière m'attirait. En effet, sous le masque du soir ; je n'étais qu'un redoutable vampire prêt à tout pour manger. Seule dans ces cas là, de jolie demoiselle pouvait m'arrêter, malgré mon faible pour leur très bonne odeur.
Mais ce soir là, j'étais sur que cela allait étrange … J'avais un pressentiment bizarre, mais était-ce positif ou négatif ? Je ne savais pas, mais rien ne me préoccupait à part mon estomac. Car cela faisait une éternité que je ne l'avais pas nourris, ce soir le temps de la rédemption était la alors.
Je pénétrais donc dans ce passage souterrain, qui me mena dans un lieu comme des catacombes.
Ce lieu était si rédempteur et mythique. Il était grand légèrement éclairer par les lumières de la lune, les architectures était juste magnifique, j'étais dans le lieu où je pouvais finir ma vie. C'était tout ce que je pouvais espérer de mieux, la où les vampires seraient à leur aises … Enfin toutes les personnes démoniaques, car en faîtes je ne sais même pas où je suis. Qui sait, sa se trouve je suis tombé sur des fous, où bien … Où bien il y aurait-il des compères vampires ? Je ne savais pas, mais il fallait que je prenne mon temps pour découvrir ce lieu, mais il à l'air de me plaire.
Pour savoir si il y avait quelqu'un j'entrepris le risque, en criant ceci pour qu'un écho résonne :

«Hé oh, il y a quelqu'un ? Je suis perdu vous pouvez m'aider ? »

Personne ne me répondis pour l'instant, mais qui sait ma nourriture viendra peut-être à moi non ? En attendant, je me remis en route dans ces catacombes. J'étais juste sous l'emprise, de ce cadre. Mais il n'en restais pas moins pour autant que je me méfiais de tout cela, car nul sait où j'ai mis les pieds et ma faim de sang ne cessait de se faire accroître. Notamment lorsqu'une odeur refit son apparition ; elle était si envoutante, délicate, mais surtout elle l'était inconnue pour moi. Aurai-je enfin de la nourriture pour moi ? Ou n'était-ce qu'une impression ? Je n'en savais rien mais pour autant, je ne devais pas perdre le cap de ma visite ici. Si je me plaisais, ce qui est bien partis je resterais là ; mais dans le cas contraire, tout ceux qui se trouverait dans mon chemin ne me servirait que de nourriture.
Dans ces deux cas, ils me plaisaient tout autant. Mais ce serait dommage de provoquer un massacre, alors que je venais à peine d'arriver. Arrête de te projeter dans le futur, voyons voir si il y a quelqu'un déjà et surtout d'où vient cette odeur.
Je me mit à chantonner une délicate chanson pour faire passer le temps, car malgré mes envies de sang, par le passé je n'étais pas comme cela.

« M'en aller, s'évader … »

C'est vrai que j'avais besoin de changement, de quelque chose de nouveau mais de cela à dire sa. Je n'étais pas si mal lotis, à vivre comme cela. Mais malgré cela, il me fallait bien quelque chose de nouveau, un point d'ancrage dans ma vie. Là ou je peut être libre comme l'air, reprendre mes études pour prendre la suite de ma mère, tout en étant libre le soir en vampire.
Mais c'est alors que vint un vent glacial de la nuit. C'était un souffle étrange qui s'abattit dans les catacombes. Allait-il se passer quelque chose ? Ou quelqu'un à travers cette magnifique odeur qui se faisait de plus en plus présente allait arriver ? Je n'en savais pas le moins du monde. Mais il n'empêche que je craignait cette personne ; et dans le même temps, j'étais envouté par l'odeur de celle là. J'étais partagée dans ce sentiment mitigé quand soudain, une ombre fit son apparition ; l'odeur si belle était belle et bien là, mais je ne savais pas quoi faire. Des tonnes et des tonnes de questions venaient à ma tête, était-ce vraiment elle que je sentais depuis tout ce temps ? Car au départ elle m'était familière et la non. Mais dans tout les cas, quelle odeur. J'en succomberai même.
Je ne pouvais qu'être que sur mes gardes, étant donné que je ne savais pas à quoi m'attendre ici.
C'est alors que pour l'intimidé, je prit les devants :

« Halte là, qui est tu et que fait tu ici en pleine nuit ? »

Dans l'attente d'une réponse de celle-là, je ne pouvais que me méfier du moindre faux pas dans un tel cadre que les catacombes de ce pensionnat. Je fis attention de ne pas trop sortir les crocs, pour qu'il ne se virent pas, mais s'il le fallait au moins j'étais prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiko Rengu


avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 21
Localisation : In The Darkness

Feuille de personnage
Nom Prénom: Yumiko Ringu
Âge: 16 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Douces et étranges rencontres au clair de lune. [ Pv: Yumiko/Saki ]   Dim 18 Nov - 19:53

Les nuits sont calmes, le vent souffle lentement. La nature s’endort doucement sous les rayons produit par l'astre blanc. Les étoiles quant à elles sont toujours là. Elles ne bougent pas, elles ne bougeront jamais. Et Yumiko au milieu de la forêt remplie d'arbre mort, les regarde. Elles s’instillent comme de petite luciole. C'est si bon de les contempler en ne pensant a rien d'autre qu'au bonheur. Car oui, il n'y a qu'en regardant les étoiles que l'ont peu retourner dans la passer. Un passer délicat, qui a lui seul est capable de faire perdre la raison à la jeune demoiselle. Mais ce n'est pas tout, il peu également déverser des cascades sur son visage blafard. Comme elle regrette d'être morte. Comme elle regrette de ne pas l'avoir retrouver. Comme elle regrette d'être venu au monde...
A chaque fois que l'ont parle de Yumiko, un seul mot revient sans arrêt, lamentation. La jeune fille passe donc sont temps qu'a cela. A vrai dire il n'y a rien d'autre a faire apparemment. Pourquoi songer à des choses joyeuses ? Alors que tout est si noir, si sombre. Si triste... Parfois elle voudrais juste se placer là, et attendre que le soleil survienne enfin, pour qu'il l'emporte enfin avec lui. Mais la peur l’empêche de rester de marbre face a cela. A cause d'elle, elle ne fait que fuir, pour essayer de trouver un nouveau sens a sa vie. Même si cela est certainement perdu d'avance...
Yumiko fait demi-tour, sa halte dans la forêt est fini pour ce soir. Sous ses pas sourd quelques branches se cassent. La vampire est comme ces petites brindilles, chétive et prête a se briser à tout moment. Malheureusement dans son cas ce n'est pas si facile...
L'entrée du pensionnat semble toujours aussi grande. Et ce lieu toujours aussi étrange. Non pas qu'il soit effrayant non, plutôt mystérieux et insensée. Qui s'est imaginer un jour entrer dans un endroit pareil, remplie de personne ne vivant habituellement que dans notre imagination ? Personne. Pourtant cela est bien réel. Et dire que c'est un vampire qui pense cela !
C'est péniblement que Yumiko traverse les couloirs, quand on est seul on ne sait jamais quoi faire. C'est pourquoi la minette s’ennuie terriblement, il lui faudrait trouver quelque chose d'amusant a faire, mais quoi ? De plus, ce soir elle n'a pas tant le cœur a rire. Plutôt à pleurer... L'hiver arrive, la neige... Encore cette couche blanche, a chaque foi qu'elle apparaît il n'y a jamais rien de bon. Même si sa vue n'est pas déplaisante, les souvenir eux y sont... Lorsqu'elle lorgne le paysage par la fenêtre, la nostalgie la prend. Ainsi que le désarroi...
La curiosité de Yumiko s’arrête soudain devant un escalier allant vers le bas. C'est bien la première fois qu'elle le voit. La nature enfantine de la fifille prend alors le dessus, qui a t-il par là-bas ? Elle s'engage donc à aller voir cela de plus près. Il y a peu-être des choses intéressantes, ou rien. Oui, sûrement rien !
Tranquillement elle descend, pour finir par franchir la une porte, menant à d'autres marches. Qui semble s'enfoncer encore un peu plus loin dans les ténèbres. Un peu plus ou un peu moins, cela ne changera pas grand chose.
La lumière n'est plus. Seul l'obscurité est maître. Malgré cela Yumiko continue de marcher dans cette direction inconnue. De temps à autre elle se demande si revenir en arrière ne serait pas mieux. Puis, elle se retourne et tout ce qu'il lui est possible de voir, c'est le néant... Rien. Il n'y a rien. Alors avec désespoir elle longe ce qui lui parait être un mur. Sous ses doigts elle sent la pierre froide et crochue. Froid et crochu... Son cœur.
Par inadvertance la vampire trébuche, se retrouvant allonger sur le sol. Gisant parmi les catacombes. Elle se redresse et s'assoie s'adossant contre la noirceur qui l’embaume.

-Pourquoi je suis venu ici ? J'ai peur... Je suis seul... Toujours seul...

Replier sur elle même, elle sanglote, pourquoi doit-elle vivre dans un monde si miséreux. Pourquoi doit-elle avoir une vie si miséreuse ! Elle ne veut plus vivre, oui mourir, pour de bon ! Tout abandonner enfin, pouvoir se laisser tomber dans ce précipice sans fin...

-Hé oh, il y a quelqu'un ? Je suis perdu vous pouvez m'aider ?

Il y a quelqu'un ? Bien sûr ! Elle voudrait crier pour indiquer sa position, pour s’éloigner de sa solitude bien trop profonde. Mais elle ne le peu. Si cette personne pouvais passer a coter d'elle et ne jamais l'apercevoir, cela ne serait pas plus mal. La jeune fille ne répond pas, laissant le silence régner de nouveau.

-M'en aller, s'évader …

La personne se met à chanter, une chanson inconnue. Les bruits s'intensifient, il est proche. Ses bras se resserre autour de ses jambes, jusqu'à coller ses genoux à ses yeux. Elle ne veut pas qu'ont la trouve, non elle veut rester ici, éternellement. Ne plus partir, demeurer seule.
Je veux fermer les yeux, et ne plus les ouvrir...

-Halte là, qui est tu et que fait tu ici en pleine nuit ? 

La belle sursaute, surprise de voir l'origine du non silence. Elle lève légèrement ses yeux larmoyant, que lui veut-il ? Pathétique, elle est pathétique. Il ne faut pas se montrer faible devant autrui ! Elle doit être forte, arrogante et impassible, comme toujours. Les sentiments n'existe plus, ils n'ont jamais exister ! Alors il faut arrêter de pleurer. Avec ses poignets, la demoiselle sèche les perles salées pressentent sur ses joues pales. Son visage se fait dur, féroce pour ne montrer aucune forme de sympathie.

-Qu'est-ce-que tu veux toi ? Ce que je fait ici ? Tss... De quoi tu te mêle, dégage !

Part... Je t'en supplie, part... Laisse moi !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-rakuen.forumactif.org/
Len Akutsu

The king of the night and evil

avatar


Messages : 60
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 23
Localisation : Au pays du mal.

MessageSujet: Re: Douces et étranges rencontres au clair de lune. [ Pv: Yumiko/Saki ]   Dim 2 Déc - 14:44

J'étais sur mes gardes, prêt à surgir à n'importe quel moment sur la personne qui allait apparaître. Je me devais d'être fort, de plus j'avais besoin de nourrir mon estomac. Cela faisait tant de temps que je ne l'avais pas fait, que c'était un impératif de le faire ce soir. Mais je fus bien surpris de voir, que la personne que je craignais était une fille. -Dans le fond, c'était prévisible avec cette odeur si onctueuse. Mais tout de même, craindre une fille ce n'est pas moi sa-
N'empêche elle était étrange mais si charmante. Elle était petite, avec des cheveux de couleur rose et des teintes violettes, mais surtout ce qui m'attirait le plus était sa tenue vestimentaire. Une demoiselle extravagante au robe et tenue gothique, c'était fort sympa pour la vue mais ce soir il fallait que je mange. Essayons d'amadouer son esprit, voir si je peut en faire quelque chose car ce serait cruelle d'attaquer directement une fille … Une si belle fille tout de même, elle me plairait bien, enfin si ces vêtements reflètes tant son caractère je la laisserai en vie.
Mais je voulais prendre la parole et commencer ma douce interrogation sur son esprit quand elle me répondit :

-Qu'est-ce-que tu veux toi ? Ce que je fait ici ? Tss... De quoi tu te mêle, dégage !

Mais c'est qu'elle a du caractère celle-là, je sens que cela va être bien ce soir. De plus, tout le contexte de ce soir était fait pour avoir de l'action. Une demoiselle si attrayante par son odeur, un environnement si sombres et ténébreux comme les catacombes, il n'y a rien de mieux je crois. D'ailleurs, serait-ce trop parfait ? Tout de même, mon repas livré sur un plateau ; sa intrigue. Il y aurait-il quelque chose derrière ? Quelque chose, qui gâcherait mon repas ?
Ohr, arrête donc Len. Cesse de penser à de telles idioties, pense à ton repas qui t'attends en face.
J'étais entrain de la fixer, la fixer pour la déstabiliser mais elle semblait être forte. Forte en apparence, car je suis sur qu'au fond d'elle ce n'était pas ce qu'elle essayait de montrer ; deviner cela a toujours été mon sixième sens quoi. Trouver des proies faciles, cela à toujours été quelque chose de bien, voir lâche. Mais la faim passe avant tout non ? Peu importe les moyens. En dirait des phrases de lâches quoi, choses que je ne suis pas bien sur ; car jamais je reculerai devant les problèmes, les tensions et tout autres choses. Mais bon, mes envies de nourriture prennent toujours le dessus, malheureusement pour mes proies.
J'étais donc entrain d'avancer tout doucement vers elle, quand l'envie d'apprendre à connaître ma victime était là : -Pourquoi, je ne sais pas. Ne me poser pas la question, je ne saurais dire quoi que ce soit-

« Je ne te veux rien, enfin pour l'instant. Je me suis perdu, peut tu m'aider ? Mais laisse moi d'abord me présenter ; Len Akutsu ».

Je pensais que ma demande était suffisante, et pourtant elle avait l'air de rester inflexible. Froide comme glace, comme était devenu l'environnement. Un vent glacial apparu, certainement la nuit pensais-je mais bon laissons donc, je devais me concentrer sur ma proie, laisser aucune trace d'inquiétude sur moi. Car il est vrai que je m'inquiétais, tout ceci était trop facile ; ferais-je une erreur en voulant la manger ? Elle avait l'air craintive, non … Méfiante je dirais. Mais aucune trace de faiblesse pour quelqu'un comme moi devait être présente, sinon je serais certainement la honte des vampires, tout de même. Depuis quand un vampire, serait faible devant sa proie.
Cessons de parler cela est inutile je pense. Allons directement droit au but non ?
Tout doucement et furtivement, j'avançais donc vers elle. Son odeur à travers le vent se faisait de plus en plus présente, ce qui me tentais encore plus. J'allais entrer entièrement dans un état second, puis je murmurais discrètement :

« Désolé ma belle, j'aurais bien aimé apprendre à te connaître. »

Très rapidement, je sauta donc sur elle. À terre, j'en profitais pour la bloquer ; elle était immobilisée, quand un sentiment étrange me revenait. Faisais-je une erreur ? Ou bien que ce passait-il ?
Je n'en savais rien, mais à l'heure actuelle je n'avais qu'une chose dont je devais m'occuper : ma belle victime du jour.
Après avoir l'immobilisé, je mis tout doucement mes dents sur elle. Question de déguster cela ; en effet j'ai toujours été un fin gourmet qui prenait le temps de déguster ces repas.
En retirant mes dents, un peu de sang coula ; tout ce que j'aimais. Mais ce sang là était étrange ; certes il était divin, mais il avait l'air de mettre commun. Était-ce cela mon erreur ?
Quoi qu'il en soit, je savourais ma dégustation, j'en voulais même de nouveau.
Mais mes pensées allaient plus vite que moi et je lui dis de nouveau :

« Désolée. Désolée d'être tombée sur quelqu'un comme moi. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Douces et étranges rencontres au clair de lune. [ Pv: Yumiko/Saki ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Douces et étranges rencontres au clair de lune. [ Pv: Yumiko/Saki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: Le bâtiment :: Catacombes-