Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moon and a meeting { Yumiko Rengu }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haley Pixdell


avatar


Messages : 8
Date d'inscription : 23/07/2012
Localisation : Dans mon lit ~

Feuille de personnage
Nom Prénom: Pixdell Haley
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Moon and a meeting { Yumiko Rengu }   Mer 25 Juil - 15:51

    C'était alors ma première journée au pensionnat Shinichi, je n'étais arrivée que il y a quelques heures et il fallait donc que je découvre cette nouvelle école, du haut de ma grande taille j'observais les alentours tranquillement, il faisait déjà nuit et je fatiguais un peu, je suis une humaine après tout, malgré que je me sens maintenant très étrange, étant donner que des personnes spéciales peuvent apercevoir cet établissement scolaire qui est le Pensinnat Shinichi. J'aime bien ce nom : Shinichi. Enfin on va pas s'attarder là dessus voyons...

    Tout doucement j'avançais sans regarder bien dernière moi, je continuais, j'avançais, avec des pas lents et légers. Mes deux bras serrés l'un contre l'autre, j'avais légèrement froid tandis que je m'étais fixée d'aller voir du haut du toit comment cela faisait. Je n'avais pourtant qu'un débardeur et un gilet orange, en bas je m'étais habillée d'un jean serré bleu clair. Je marchais dans les allées interminables du pensionnat tandis que j'observais le paysage, très joli si je pouvais dire ça comme ça.

    Plus j'avançais et plus j'avais un sentiment étrange, encore cette manifestation ? Mais ... Pourquoi ? Je plissa les yeux en serrant mes bras qui étaient collés ensembles depuis toute à l'heure, je sentais un petit tremblement en moi qui m'agaçait plus que tout maintenant, je n'étais donc pas seule ? Oui j'avais l'impression de ne pas être seule à se diriger vers le toit, et voilà que je commençais à monter les escaliers pour arriver sur un grand espace donnait vue sur quasiment la totalité du pensionnat, c'était grandiose ! Repensant à mes parents je m'assis sur les fesses sur le toit, repliant mes genoux sur mon torse je me courbais, j'avais un peu froid, chaud, froid,... Je n'arrêtais pas de remettre et enlever mon gilet maintenant. Je devenais malade ? Non... Impossible. Je regardais la lune tandis que je murmurais :

    « La lune est belle... J'ai sommeil... »

    Je fermais les yeux en m'allongeant sur le toit, en parfait équilibre et je soupira en ouvrant les yeux, sentant quelque chose d'étrange qui venait de quelque part, non loin de moi. Je penchais ma tête sur le côté en observant l'astre lunaire en silence à présent, on n'entendait que le bruit des arbres danser et bouger au rythme du vent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiko Rengu


avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 20
Localisation : In The Darkness

Feuille de personnage
Nom Prénom: Yumiko Ringu
Âge: 16 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Moon and a meeting { Yumiko Rengu }   Jeu 26 Juil - 12:03

Le paysage endormi. La plaine céleste s’ouvrant à elle. Yumiko sort tristement du pensionnat. Ici il n’y a rien de spécial pour elle. Mis-appart la solitude quotidienne. A vrai dire c’est ce qu’elle réclame. Demeurer tranquille a l’écart de tout. Sans personne pour lui parler, la faire sourire, la comprendre. Et toutes ces choses futiles. Nous sommes toujours éloigner des autres. Même si on s’y crois proche. C’est une parfaite illusion. Certains ne la voient pas trop heureux de pouvoir vivre dans une utopie. Mais elle, le sait. Plus que n’importe qui. Plus rien ne sera pareil. Plus jamais. On la brisé. Détruite. Et encore aujourd’hui elle en pâti. La rancune la ronge. Et le plaisir de faire souffrir cette odieuse personne la démange. Seulement ce n’est pas simple. Si elle pouvait partir. S’évadé. Elle le ferait. Mais voilà, une force inconnue. Un piège sournois. La retiens. Une simple prison invisible pour ses yeux profonds. Alors combien de temps restera-t-elle dans un lieu dont-elle ignore tout ? Même elle ne connait pas la réponse. Pas pour le moment…
La jeune fille maussade marche sur l’herbe douce et soyeuse. Soyeuse… Un bien grand mot pour d‘écrire la verdure. Pour être s’insère il n’y a pas d’autre chose pour la définir. Son regard éteint se pose sur un immense jardin aux mille teintes. Des fleurs. Merveilles. Pur. T elles sont ces plantes. L’être aux longues canines s’avance légèrement vers elle. Les touches du bout des doigts. Mais son geste se stoppe lorsqu’elle voit un tas de rose fanée sur le sol. Noir. Elles sont noires ! Morte et dessécher. Alors la repoussante fille s’assoie au pied de celle-ci. Faiblement elle prend une poignée au creux de ses mains glacial. Son visage morne se vide. Ses membres rejoigne son cœur tout en serrant de plus belle les végétaux dédaigneux.
On ne veut plus de vous. Vous n’êtes plus assez jolie. C’est alors inutile de vous garder. Cela ne ferait que salir les alentours. Dépourvu de toute lumière vous mourait… Non vous êtes morts. Je suis pareil. Semblable à ces roses dont plus personne ne veut. Je suis laide et infecte. On me l’a fait comprendre. On m’a jeté comme si je ne valais rien. Comme si je n’avais jamais rien valus. Ainsi est ma méprisable vie.
Fondant en larmes elle tombe misérablement parmi l’origine de toute cette philosophie. La perle salée coule telle des cascades se déchaînant sur les rochers. Ses longs cheveux s’engouffre sur le parterre mal-fleuri. Attendant ainsi pendant de longue minute elle pense. Toujours à la même chose. Toujours à la même personne. Où-est-il ? Que-fait-il ? Pourquoi l’a-t-il abandonné ? Ces questions la tourmentant continuellement comme un mauvais rêve. Mais ce n’est pas quelque chose dont on peut se réveillé pour poursuivre par la suite un flot tranquille. Non ! C’est un cauchemar répétitif. Qui ne s’estompera pas. Jamais.
Contemplant son allure macabre elle se redresse. Regardant avec admiration l’astre blanc au-dessus de ses mirettes. A en oublier tout. Toute pensée négative. Toute chose désagréable. Elle n’avait jamais remarqué qu’il était possible de voir cela ainsi. Malheureusement, le bâtiment cache une partie de cette magnifique lune. Se relevant sur ses minces jambes. Elle marche un peu plus vite que d’habitude afin de trouver un endroit où pouvoir contempler ce spectacle. Dépité elle s’arrête dans sa lancé.
Et même si j’arrive à voir cela de plus prêt. Que se passera-t-il de plus ? Une simple de seconde s’écoulera plus vite. Mais qui n’est rien comparé à toutes celles qui me restent à parcourir. Je ne voulais plus m’a pitonner sur mon sort. Ainsi j’aurais pu m’ouvrir à d’autres jeux. Lucratif ou non. Et encore bien d’autre pour mon plaisir personnelle. Mais je n’y arrive pas. C’est bien trop difficile de faire comme si il n’y avait rien. Je voudrais que l’on m’arrache mes souvenirs. Comme cela je pourrais regarder avec admiration tout ce qui se trouve autour de moi. C’est mon seul vœu. Mais rien ne peut le réalisé… Mis à part moi peut-être ? Je dois tout effacer le temps d’une nuit rien qu’un léger moment…
C’est alors qu’en relevant fièrement la tête Yumiko reprend sa course. Bien sûr elle sait que rien n’est réellement parti. Mais procédé ainsi la rend plus sure d’elle. Même si à vrai dire elle est terrifiée.
Soudain de grand escalier se place devant elle. Curieuse de savoir où ils mènent elle le suit. Elle monte les marche les unes après les autres le crane vide et le sourire sournois. Le grand air le voilà. Le vent souffle à en faire voler sa robe noir bouffante. D’ailleurs, ce n’est pas le meilleurs moment mais, examinons cette tenue. Donc, oui une courte tunique sombre à volant. Des mitaines en cuire, suivi de quelque clou. Des bats lui arrivant au-dessus des genoux plus précisément des jambières. Noir également transparent suivi d’un lacet rose a l’arrière. Et pour finir de grosses bottes noires. Description sans doute inutile. Mais comme Yumiko aime tout particulièrement cette ténu pourquoi pas la détaillé.
C’est alors qu’une énorme tache blanche s’affiche devant elle. Contente d’avoir pu trouver quelque chose, elle rit. Mais cette sensation se déchire lorsqu’une voix la pénètre.

« La lune est belle... J'ai sommeil... »


Il y a quelqu’un qui rode. Surement non loin d’elle. A sa porter… Ses lèvres se couvrent de malice. Oui ce soir tout est permis. Permis de profité alors l’attraction peut enfin commencer… La marche s’entame avec des pas lourds. A quelque centimètre de la vampire se situe à présent une jeune femme. Plus vielle qu’elle. Allonger. Des cheveux châtain. Mais Yumiko n’aperçois pas son visage. C’est pourquoi elle se place bien derrière cette mystérieuse personne. Puis posant délicatement ses modeste genoux sur le marbre, elle s’avance vers son oreille.

- Et bien que fais une jeune femme non vête de loque sur ce toit ? Seul de plus. C’est dangereux vous s’avez.
Susure-t-elle cyniquement.

Drôle de façons d’embellir sa soirée. Mais cela marche. Voilà donc comment rendre cette petite fille dénouée de tout sens de la vie, heureuse. Ou enjouer. Le faite de pouvoir effrayer autrui n’est-il pas jovial ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-rakuen.forumactif.org/
Haley Pixdell


avatar


Messages : 8
Date d'inscription : 23/07/2012
Localisation : Dans mon lit ~

Feuille de personnage
Nom Prénom: Pixdell Haley
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Moon and a meeting { Yumiko Rengu }   Jeu 26 Juil - 13:01

    Sentant une légère présence de derrière moi, la lune pâle éclairant juste une partie de moi, allongée, je contemplais cette vue magnifique tandis que je ne me retournais pas, je voulais juste apprécier la nuit fraîche qui me faisait frissonner de partout de mon corps jusqu'aux doigts. Mes yeux émeraudes s'ouvraient doucement, je me touchais les cheveux pour me gratter ensuite la nuque sans pour autant voir que quelqu'un arrivait de derrière.
    Je ne pensais à rien d'autre, j'étais calme et sereine, je voulais rencontrer quelqu'un et je me disais que le toit semblait être un endroit ou pas grand monde ne vient à part les plus fous qui voudraient sauter, et... ou se donner la mort. Je fis un léger gémissement tandis que je serrais mes bras, soudain j'eus une impression bizarre, mon pendentif fit une petite lueur émeraude, la même que mes yeux tandis que je fermais mes yeux rapidement, serrant ma poitrine. J'avais l'impression de ressentir quelque chose d'étrange, un sentiment de... malice, de tristesse mêlée à ma propre peur tandis que je sentais une vibration, les genoux d'une demoiselle et qui vint lui murmurer à son oreille :

    « Et bien que fais une jeune femme non vête de loque sur ce toit ? Seul de plus. C’est dangereux vous s’avez. »
    Qui était-elle ? Je me retourna pour voir son visage et j'ouvris de grands yeux tandis que mon pendentif a mon cou s'arrêtait de scintiller. Qu'est ce qu'il se passait, je tremblais de tous mes membres tandis que j'avalais et faisait racler ma salive le long de ma gorge, mes lèvres mi ouvertes je dis à voix basse :

    « Qui... es-tu ? »
    Mon regard de surprise était toujours présent tandis que je me redressais en position assise pour lui faire fasse, j'avais une méfiance totale envers elle, cette fille n'avait pas l'air d'être bien sociable et elle semblait mystérieuse... Je me tut. Mon corps tremblait toujours et je serrais fort mes bras, elle ne m'inspirait pas confiance, bon ça va c'est une fille, ce n'est pas comme si c'était un garçon. Je souffla :

    « Tu... m'as fais peur ! Je suis... Haley Pixdell, et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiko Rengu


avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 20
Localisation : In The Darkness

Feuille de personnage
Nom Prénom: Yumiko Ringu
Âge: 16 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Moon and a meeting { Yumiko Rengu }   Dim 23 Sep - 16:17

Ce soir la nuit est douce. Paisible. Le vent souffle quelque peu. Balançant les branche d’arbres de droite à gauche. Sur ce toit hautement percher tout est perceptible. Même a travers la pénombre. Cela devrait être calme. Reposant. Mais Yumiko n'en a pas décider ainsi. Une soirée ne peu être bonne si l'on s'amuse pas. Ne serait-ce qu'un peu. Certes l'amusement est diffèrent pour chacun. C'est donc ce qui fait la diversité du jeux. Mais même si il y a diverse interprétation la jeune fille fera en sorte que tout le monde y trouve son compte...
La jeune femme se retourne d'un cou sec. Sur son visage apprêt le trouble. Quelle en est la cause ? Assez satisfaite de cette réaction, la vampire sourie. Un sourire sadique. Dédaigneux. La femme quant a elle tremble de plus bel.

-Qui... es-tu ?

Yumiko la reluque. Tout comme on inspecte un fruit sur le marcher. Oui, elle fait attention a son jouet . L'inconnue se redresse. Fessant alors face a la vampire. Bizarrement elle ne semble pas du tout rassuré. Allez savoir pourquoi... Ce n'est pas comme si notre cher Yumimi ressemblait a un quelconque monstre. Du moins d’extérieure. D’intérieur, qui peu savoir ? L'apparence ne reflète en rien la personnalité.
La fille souffle, une fois de plus Yumiko ignore pourquoi. Peut-être que cela est une forme de soulagement. Et non d'agacement.

-Tu... m'as fais peur ! Je suis... Haley Pixdell, et toi ?

La proi aurait donc un nom. Haley Pixdell. Celui-ci ne sonne pas du tout Japonais. Contrairement au prénom de la jeune fille. Ou plutôt contrairement a celui que on lui a attribué. Celui qu'elle a décider de garder. Alors que finalement elle aurait très bien pus changer une nouvelle fois. Mais c'est cette être anciennement important qui lui à offert une identité. Maintenant il est trop difficile pour elle d'y renoncer. Même si le donneur n'est d'autre que l'origine de ses tourment. De sa souffrance. Et de son dégoût pour la vie...
Joyeuse Yumiko se rapproche de Haley. Un peu plus a chaque seconde. Pour la fixer droit dans les yeux. De son rose inhumain. Un faible rire ce fait entendre. Puis, une mains aussi froide qu'un morceau de glace ce pose sur la joue de la demoiselle. La caressant du bout des doigt. Tout comme on caresse un bébé lorsqu’il pleure.

-Tu as eu peur ? Mais pourquoi donc ?

Lentement la vampire retire son membre du visage de Haley. Son regard descend. Ne scrutant plus que le sol. Ses points se serre. D'une telle force que quelque goûtes de sang vienne soudainement teinter ses vêtements. Au creux de ses mirettes apparaisse des perles salées. Avec fracas Yumiko relève la tête. Et affiche un minois accablé.

- C'est de Yumiko que tu as peur ? C'est ça... Dit-elle d'une voix tremblante.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-rakuen.forumactif.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Moon and a meeting { Yumiko Rengu }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Moon and a meeting { Yumiko Rengu }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: Le bâtiment :: Toit-