Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une promenade pleine de surpises [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Une promenade pleine de surpises [PV Libre]   Mer 11 Juil - 14:19

Cela faisait maintenant un jour qu' Ethan Lily était arrivé au Pensionnat Shinichi. On lui avait même attribué une chambre.
C'est d'ailleurs ici que cette nouvelle journée commence.
Un lit. Dessus, une couette couvrant une sorte de fumée noire dépassant presque sur le sol.... Avec un corbeau sur l'oreiller. Voilà à quoi ressemblait la partie appartenant au Néantin en ce chaud matin d'été. La créature, sentant que ses heures de sommeil avaient été faites, commença à faire glisser les couvertures sur le sol afin de se lever.
C'est à ce moment, en voulant regarder ses mains, qu'Ethan Lily réalisa qu'il avait reprit sa véritable apparence au cours de la nuit...
Le Démon soupira. Heureusement que son colocataire n'était pas présent... Le voir ainsi aurait pu être une véritable catastrophe !
Car voilà le seul problème, c'est que même avec des siècles d'entrainement, il n'était toujours pas capable de garder sa forme "mélangée" plus d'une journée. Il y avait de quoi déprimer.

Se rendant plus compact afin de faire son lit, la créature prit Raven sur son épaule et se dirigea vers la fenêtre. Des arbres. Une très belle vue s'offrait à elle. Les feuilles des arbres laissant un peu passer les rayons du soleil formaient, au sol, de splendides dessins.
Rêvant à moitié, le Néantin se demanda pourquoi il ne sortirait pas prendre un peu l'air.
Mais avant cela ... Quel corps choisir ? Il n'allait tout de même pas rester sous forme de fumée ! A quoi tenter de ressembler à un être humain servirait il si ont ne le faisait pas ?
De quelle humeur voulait il être aujourd'hui...?
Un sourire plein de crocs se dessina sur la forme de fumée. Aujourd'hui, ce sera, Lily.
La créature ferma les yeux et se concentra. La fumée se resserrait, se durcissait, commençait à prendre une forme féminine. Une fois un corps d'environ 1 m 60 crée, une fine couche de peau pâle vint le couvrir, puis des yeux, puis, une bouche, un nez et enfin, des cheveux.
De long cheveux roses, s’arrêtant au niveau des genoux. Elle se vêtit d'une robe en coton toute légère et toute simple, s'arrêtant, elle aussi, aux genoux, ainsi qu'une paire de tongs en bois, toutes fines.
Trouvant ses cheveux trop voyant et sa poitrine trop imposante, Lily fonça un peu ses cheveux et aplatit un peu ses atouts féminins.
Un grand chapeau blanc sur la tête, un carnet à dessin dans une main, Raven sur l'épaule et hop ! C'est partit !

***

Après quelques hésitations, Ethan Lily décida d'aller dans le jardin. Il y a sûrement là bas de jolies fleurs à voir et étudier.
S'étant aussi trompé une bonne quinzaine fois de direction, elle arriva enfin à destination.
Magnifique. Le jardin sous le soleil faisait ressortir toute sa splendeur. Les fleurs, de toutes les couleurs, laissait voler leur doux parfum, l'herbe douce sous le pieds ressemblait à un océan vert.
Des allées de gravier fin serpentaient entre des endroit pleins de fleurs, d'herbes et d'arbres.
Des bancs apparaissaient de temps à autres, Ethan Lily cru même apercevoir une fontaine.
Repérant un beau cerisier, Lily enleva ses chaussures et partit s'assoir en dessous.
Raven vint se blottir sur son chapeau et le Démon commença à dessiner ses observation sur les fleurs.
Soudain, un bruit de pas attira son attention.
Prise de peur, elle se contracta et ses yeux roses virèrent aux vert...Les yeux d'Ethan.
Tournant la tête vers les buissons, le Néantin demanda d'une voix hésitante :

- Qui... Qui est ce ?

Il fallait faire attention. N'ayant encore rencontré personne, le Démon ne savait pas à quoi s'attendre et préférait être sur ses gardes en prenant un peu du caractère d'Ethan.


Dernière édition par Ethan Lily le Jeu 12 Juil - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Une promenade pleine de surpises [PV Libre]   Dim 5 Aoû - 22:59

– Ton esprit et ton corps ne sont pas assez puissants pour me contenir éternellement... Bientôt, tu verras... Je serai libre.

L'atmosphère devint de plus en plus pesante, les murs ensanglantés s'embrumèrent, et l'obscurité s'installa. La voix caverneuse semblait s'être tue. Le jeune homme aux yeux vairons était plongé dans les ténèbres. Regardant tout autour de lui, il ne ne put rien distinguer. Ce voile sombre le rendait aveugle. Il ne parvenait pas à voir ses propres mains. Le Mage ne savait pas où il se trouvait. Que lui arrivait-il ? Soudain, les flammes jaillirent d'un peu partout, éclairant les lieux un bref instant. Il fut très vite encerclé par un mur ardant. La chaleur dégagée était d'une intensité sans pareille. Dahiorus ne put y résister, il vacilla. Du brasier, une scène plus que familière se déroula sous les yeux luttant du jeune homme. La voix sinistre resurgit et clama :

– Tu te souviens forcément de ceci... Ça s'est passé juste avant ta venue dans ce monde. Tu croyais pouvoir maîtriser la puissance d'un être du Pandémonium... Ma puissance ! Mais finalement, tu n'as rien pu faire...

Dahiorus entendit la voix de Rhéa Silvia, son ancienne partenaire, qui le conjurait de prendre le bon choix. Le remord s'immisça en lui, il aurait voulu prendre une autre voie. Mais il était désormais trop tard à présent. Le Mage reprit ses esprits et répliqua alors :

– Je sais ce que tu essaies de faire ! Et tu m'auras pas en me montrant tout ça !

Les images de cette scène marquante disparurent dans le néant, laissant le jeune homme plongé dans le noir total à nouveau. Les flammes resurgirent et l'Autre s'adressa derechef à lui :

– Tu crois pouvoir me maîtriser... mais depuis le début, c'est moi qui te possède...

– Tu mens ! rétorqua le jeune homme.

Une nouvelle scène se présenta, montrant l'hôte démoniaque dans la forêt, en pleine nuit. Dahiorus se tenait debout, seul. À ses pieds se trouvait un individu ensanglanté. Une voix familière au jeune homme résonna et lui déclara :

« Humain, cet homme, à tes côtés, était un pervers détraqué, si je n'avais croisé sa route, il aurait ce soir consommé et tué deux enfants. Cela t'aurait-il plu ? Démon, toi, comme moi et même plus que moi, tu as commis des atrocités immondes, des choses pour lesquelles ton hôte te hais sûrement, donc ne tiens pas rigueur de mes actes si tu l'as fait. Car sûrement cette boucherie nocturne t'aurait plu... J'espère que nous allons vite nous revoir, monsieur Blacklight. »

C'était la voix de Hana*, la succube qu'il avait affronté, alors qu'elle s'était nourrie du sang d'un mortel. Dahiorus se souvint de cette nuit bien singulière. Les deux démons avaient usé de leurs facultés et démarré un duel. Mais le combat avait quasi tourné au vinaigre, lorsque le jeune homme avait failli blesser mortellement sa collègue. Elle s'était enfuie, et depuis, il ne l'avait pas revue.

C'est amusant de voir comment cet individu de second ordre clame ses atrocités, alors qu'elle ne sait absolument pas qui je suis réellement... glissa la voix caverneuse.

On entendit ensuite autre chose :

« Flammes du purgatoire, venez à moi... Consumez mon ennemi et renvoyez-le dans la mort. Colère d'Ifrit ! »

– Te souviens-tu de ça ? De la colère que tu avais ressentie à ce moment-là ?

Dahiorus n'avait jamais tué de la sorte. Mais cette fois-là, il n'avait pas été lui-même... du moins, c'était ce qu'il pensait. L'Autre continua sur sa lancée :

– Cette nuit-là, comme d'autres, je tenais les ficelles et t'ai poussé à commettre cela. Tu crois que tes entraves suffisent à me retenir, mais ton gantelet est totalement inutile dans ce monde...

Dahiorus portait un gantelet de plaques de métal gravé de sceaux et de symboles à son bras gauche, transformé à cause du démon en lui. C'était un artefact qui contenait la puissance de l'être enfermé au plus profond de lui. Cela faisait six ans que dans un seul corps cohabitaient deux esprits.

Les flammes se reflétèrent sur l'objet métallique, ce qui produisit une lueur bien particulière. Le Mage y posa les yeux, mais soudain, il le vit fondre. Pris de stupeur, il tapota sur son bras gauche, tentant d'arrêter de phénomène plus qu'étrange. Ses bandages se consumèrent. On découvrit son monstrueux membre à la peau rugueuse, dure et noire. Puis, il se retrouva nu, face au cercle de feu, qui avait réduit ses vêtements en cendres. La voix d’outre-tombe de l'Autre reprit :

– Je vais te montrer une infime partie de ma puissance...

Peu à peu, le torse du jeune homme fut recouverte de cette enveloppe obscure, puis son autre bras et ses jambes. Il poussa un cri de rage et de douleur, avant que sa tête fut gagnée par cette « infection ». Ses yeux vairons devinrent rouge sang et scintillèrent. Des oreilles pointues se dressèrent à la place des siennes. Une bouche sans lèvres, avec des dents acérées se dessinèrent. Des entailles parcoururent son corps, luisant d'une teinte écarlate, comme des veines. Une aura sombre l'entoura, puis jaillit, tel un geyser d'énergie incontrôlable, le faisant souffrir d'avantage. Finalement, tout ce flux se concentra sur sa poitrine et forma une gemme de couleur améthyste, et s'enfonça à moitié dans le milieu de sa poitrine, formant son cœur.

Les bras tombants, Dahiorus demeurait silencieux. Il fuma. Soudain, les flammes se rejoignirent devant lui. Un rire sardonique résonna, puis, une silhouette surgit de la source incandescente et marcha tranquillement vers le corps inanimé du Mage. Lui caressant le menton d'un geste dédaigneux, il lui déclara :

– Personne ne peut échapper au pouvoir d'un démon...

Relevant lentement la tête, le jeune homme transformé découvrit que l'individu qui se dressait face à lui n'était autre que lui-même. Celui-ci tendit le bras droit sur le côté, puis fit apparaître son épée démoniaque. Un rictus se dessina sur son visage, et son œil gauche brilla d'une lueur écarlate, le donnant un air sadique. Prenant la lame à deux mains, il la brandit et asséna un coup qui trancha le corps de l'être à la peau ébène.

* * *
Les premiers rayons du soleil éclairèrent la chambre numéro quatre du dortoir des employés de Shinichi. Dahiorus s'extirpa de son lit, s'habilla d'une chemise noire, qu'il ne boutonna pas, d'un pantalon noir, puis enfila une veste à manches courtes et larges noire et des chaussures noires. Il quitta la pièce, marchant nonchalamment et silencieusement.

Arrivé à l'extérieur du bâtiment, il erra dans les jardins, toujours avec le même mutisme et d'un pas plus que tranquille. Son gantelet de métal à son avant-bras gauche émettait de faibles arcs électriques violets. Son regard était vide, ses deux yeux : rouge sang, et son visage : inexpressif. Il ne profitait pas de la splendeur du chemin de fleurs et de couleurs chatoyantes. Soudain, il sentit quelque chose d'étrange flotter dans les airs. S'arrêtant afin de bien discerner sa provenance, le jeune homme reconnut l'aura d'un démon. Il se dirigea alors vers la source de cette énergie. De l'autre côté d'un buisson, assise sous un cerisier se trouvait une jeune fille vêtue d'une robe et d'un grand chapeau. Son visage était dissimulé derrière un grand carnet. L'aura qu'il avait sentie venait d'elle. Toujours aussi silencieux, il s'avança, passa à travers le buisson, ce qui attira l'attention de cette dernière, qui tourna la tête vers lui. Ses yeux d'un vert singulier fixèrent le démon, qui réagit instinctivement et disparut en laissant une traînée de fumée noire. Il réapparut juste en face d'elle et la prit par le cou. Le regard vide de Dahiorus devint plus sombre, ses pupilles rouge sang luisirent étrangement.

Il n'était pas lui-même.
_______________________________________
* Le RP en question


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Lun 17 Sep - 21:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une promenade pleine de surpises [PV Libre]   Mar 28 Aoû - 16:37


Agressif, tueur et mauvais.
Le caractère d'Ethan n'est pas celui dont on rêve forcément. C'est pour cela que le Néantin évitait d'être un homme lorsqu'il sortait ou communiquait. Lily était tout de même plus agréable ...
Ce qui serait parfait ce serait de mélanger les deux ... Enfin, nous divaguons.
Généralement lorsque Ethan Lily veut parler à quelqu'un sous sa forme masculine, il prend le mental de Lily. L'inverse arrive aussi. Lorsque Lily est en danger, le démon mue son intérieur en celui d'Ethan.
Le Néantin déteste cela, il trouve que ça "déforme" la jolie Lily.
Mais cette fois, cette fois il avait eu raison.

A peine Lily avait elle demandé qui se tenait là, un grand homme entièrement vêtu de noir sortit des buissons. Le Néantin le sentit tout de suite. Un démon. Ce n'était qu'un simple Démon, rien de bien intéressant pour la créature néantique.
Mais il valait mieux rester sur ses gardes : ces étranges yeux rouges ne valait rien de bon.
Encore une fois, Ethan Lily avait eu raison.
Le Démon aux yeux rouge disparut dans une trainée de fumée noire et réapparut en face d'elle. D'un mouvement brusque et violent, il attrapa la frêle Lily par le cou.

Le carnet à dessin tomba par terre. La créature regarda le démon dans les yeux, sans ciller. Son regard semblait vide, il avait l'aire comme ... possédé. Les yeux rouges du Démon devinrent encore plus sombre.
Un fin sourire se dessina sur les lèvres du Néantin. Un sourire plein de crocs.
Ses yeux virèrent eux aussi au rouge des plus intense, et il devint Ethan.
Il s'était grandi à environ 1m80, des cheveux rouges foncé et mi-longs avait pris la place des longs cheveux roses. Sa musculature avait augmentée et il s'en servit pour repousser violemment l'autre Démon.
Sa soudaine transformation de femme à homme avait, il l’espérait, surement étonné son adversaire.

Toujours souriant, Ethan lui demanda d'une vois railleuse et masculine (normal quand on y pense) :

- Hey ... t'es un violent toi. Qui est tu pour oser m’approcher de cette manière ?

Raven vint se poser sur l'épaule de son maître, trop peureux pour rester près de l'autre.
Dans un coins de sa tête le Néantin se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de prendre sa véritable apparence... plus ...
Dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Une promenade pleine de surpises [PV Libre]   Mer 19 Sep - 22:37

« Où... suis-je... ? »
Le démon aux yeux rouge sang attrapa l'autre individu par le cou. Ce dernier lâcha subitement son carnet, qui tomba sur le sol. Le regard vide, mais de plus en plus sombre, de Dahiorus croisa celui de sa victime, qui ne sourcilla point face à lui. Au lieu de cela, un sourire narquois, qui fit sortir les crocs de la jeune fille, se dessina sur son visage. Ses yeux passèrent d'un vert émeraude à un rouge écarlate. Son corps changea également, il devint plus grand et plus musclé. Ses longs cheveux roses se raccourcirent et changèrent de teinte pour se faire mi-longs et cramoisis.

Ce n'était plus une jeune femme qui se tenait face à Dahiorus, mais un homme, un démon en possession de ses pleines capacités.

Il se servit de sa nouvelle force afin de s'extirper de l'emprise du jeune homme tout de noir vêtu, qui le lâcha. Avec le même sourire sadique, il s'adressa à lui d'une voix arrogante :

– Hey... t'es un violent, toi. Qui es-tu pour oser m’approcher de cette manière ?

Le Mage fit un pas en arrière. Il semblait complètement insensible à toute parole. La tête basse, il ne lui répondit pas, se contentant de rester immobile. On n'entendit simplement de lui qu'un bruit caverneux, une respiration assez forte. Puis, tout à coup, un sourire, pareil à celui de l'autre démon, apparut sur son visage. Ses yeux brillèrent d'une lueur écarlate ; son visage s'assombrit. Il sentait l'énergie que dégageait son homologue. Un léger vent se souleva, entraînant la chemise noire ouverte de Dahiorus, dévoilant une peau se laissant peu à peu happer par une enveloppe plus dure, peut-être même rocailleuse, parcourue d'entailles luisantes d'une couleur rouge sang, depuis son épaule gauche. Un râle sourd s'échappa de ses lèvres.

– Tuer... susurra-t-il.

Il tendit bras droit devant lui, puis fit apparaître une épée à la lame noire obsidienne. Le démon se volatilisa de nouveau dans une traînée de fumée noire. Il laissa plusieurs secondes s'écouler. Soudain, tel un éclair jaillissant, il surgit sous les yeux de son homologue et tenta de l'asséner d'un violent coup de lame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Une promenade pleine de surpises [PV Libre]   Ven 2 Nov - 23:15

Pas si étonné que ça.
L'autre Démon ne sembla même pas réagir à la soudaine transformation de Lily en Ethan, ce qui déçut un peu le Néantin.
Yeux-tout-rouges recula tout de même d'un pas, la tête vers le bas.
Cette étrange expression, cette position ... Ethan fronça les sourcils. L'autre était-il réellement possédé ? En tout cas il ne semblait pas être lui même, il semblait trop vide.
Ethan Lily prit quelques secondes pour réfléchir.
Devait-il sonder l'esprit de son adversaire ? Il grimaça. Non, ça prendrait trop de temps et ce serait vicieux.
La créature garda tout de même cela à l'esprit, en cas d’extrême nécessité.
Car pour pouvoir le faire, il faudrait qu'il reprenne sa véritable apparence. Et il n'en avait pas envie. Il s'entraînait déjà trop pour pouvoir garder forme humaine, alors pourquoi redevenir normal ?

Pendant ce laps de temps, Yeux-tout-Rouges s'était un peu redressé. Respirant bruyamment, tel un animal sauvage, enragé.
Il se mit à sourire. Un sourire mauvais, sadique.

" Ohoh... Pas bon ça..."
Ethan recula prudemment et prit une dernière précaution : Laisser s'échapper un peu de son vrai corps... Après tout, il n'est fait que de fumée...

Le visage de l'autre s'assombrit. Un vent léger se leva et dévoila la peau durcissant du Démon.
Quelque chose semblait vouloir lui voler son corps... Tout cela commençait réellement à attiser la curiosité du Néantin.
L'autre laissa s'échapper un râle bestial et susurra d'une voix pleine d'envie :

- Tuer...

Là, Ethan Lily pensa que s'était vraiment pas bon et se maudit d'avoir voulu dessiner des fleurs ce jour-là.
L'autre Démon sortit une épée de nulle part. Noire, très noire. Et il disparut dans une fumée de cette même couleur.
Quelques longues secondes passèrent.
Et soudain, il réapparut pile en face du Néantin et le trancha violemment. Scindé en deux.

Les deux morceaux tombèrent au sol. Raven s'envola et se cacha dans un arbre, paniqué.
La tête d'Ethan se mit soudain à rire et une épaisse fumée sortit des deux côtés de son tronc coupé et il se "recolla".

- Eh bé ! Tu rigoles pas toi ! Tu m'intrigues en fait ! Qui est tu ?

Appréhendant que l'autre ne lui répondrait pas forcément, Ethan força son bras droit à devenir une sorte de patte de fumée, pleines de griffes.
Il sourit, un plan en tête.
- Viens ! Viens jouer avec moi petit Démon !
Le néantin avait séparé son cerveau en deux. Ethan, qui s’apprêtait à se battre, et Lily, qui se préparait à faire une visite mentale à l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une promenade pleine de surpises [PV Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une promenade pleine de surpises [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...
» Promenade en ville ( libre ) suite
» [Libre] Une promenade mouvementée !
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: L'extérieur :: Le Jardin-