Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsuo Bara


avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 20
Localisation : Au creux de son coeur...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Natsuo Bara
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Mer 25 Avr - 13:04

La vie est un départ 
Et la mort un retour



Voilà déjà quelque jours maintenant que Natsuo attend de rejoindre le pensionnant. Hier ses affaires on était envoilait a établissement, pour lui éviter de devoir tout porter d'un coup. Nous somme en début d’après-Midi et le jeune homme est encore dans sa chambre. Il sais que c'est aujourd'hui qu'a lui le départ, mais il ignore l'heur. Il est allonger sur son lit attendant plus de renseignement, de la part de son majordome. Depuis ce matin il est ainsi entrain d’espérer que quelqu'un viennent a sa rencontre, pour lui dire que il est enfin temps de s'en aller. La patience n'est plus, il décide donc de prend les escalier pour rejoindre ses parents dans la pièce principale. La il y a sa mère en pleure dans les bras de son père, il ignore la cause de ses larmes. Mais il la regarde sans porter plus d’intérêt a cette tristesse, alors que il commence a faire demi-tour elle se jette sur lui.

-Natsuo s'il te plait ne part pas maintenant. Reste encore un peu avec nous, je ne peu pas te laisser partir. Surtout je ne veut pas me retrouver une fois de plus loin de toi !

Sans même lui répondre il continue sa route vers les cuisines cette fois si. La femme est dépiter, a l'idée de devoir ce séparer de son fils une fois de plus, elle n'arrive pas a la supporter. Contrairement a elle, Natsuo s'en fiche éperdument. En faite pour lui elle lui a juste donner la vie, cette vie qui en réalité n'est qu'un péché. Il vient de faire plusieurs fois le tours de chaque pièce pour trouver son fidèle serviteur, mais aucune trace de lui. Natsuo commence a croire que jamais il ne pourra s'en aller de cette endroit. Fatiguer par le faite de ne pas le trouver, il s'allonge dans les escalier et ferme les yeux. Quelque seconde plus tard, quelqu'un est juste la devant lui a genoux. Il ce redresse pour voir ce qu'il ce passe.

-Excusez moi jeune maitre, je vous ai fait attendre toute la journée mais je voulais m'occuper de tout. Même si hier vos vêtements son parvenue dans votre nouvelle école, il restait quelque petite chose a régler. La voiture est prête, il ne manque plus que vous.

-Merci, tu n'avait pas besoin d'en faire autant.

Les mains dans les poches il ce dirige vers la grande porte qui donne sur extérieurement. Il ce sent libre il ne sais pas pourquoi mais les chaines invisible qui le retenait dans le manoir, on disparut. Décider, il pousse la porte et commence a la franchir, mais il s’arrête quand il entend encore la voix de Asataro.

-Monsieur, ne désirez vous pas dire un dernier mot a votre mère et votre père.

-Je vais dans la voiture, tu n'a cas me rejoindre.

Nastuo répond en disant quelque chose qui n'a aucun rapport avec cette question. Il n'a pas envi de leurs dire au revoir. Car si il retourne les voir il sais très bien que sa mère va continuer de pleurer. Même si il est indifférant au sentiment que elle lui porte, il ne veut pas la revoir dans cette état la. Tout simplement par-ce-que, il n'y a que un mot pour lui qui peut la décrire a cette instant, pitoyable. De plus si jamais il y retourne il serrait bien capable d’être méchant envers elle. Tous ce que le jeune homme désire faire c'est de leurs dire, a jamais. Il vaut mieux que ses parent ce souvienne de lui comme étant un gentille garçons qui les aime. Il ne compte pas revenir, même après ses études il s'arrangera pour ne pas les revoir.

C'est encore avec un regard étain que Nastuo ouvre la porte et ce retourne pour voir une dernière fois le bâtiment. Il s'installe et regarde par la fenêtre pour voir si son majordome va le rejoindre ou non. Juste après s’être assis il le voit qui descend les marches une par une. Le voilà maintenant avec lui dans ce si grand véhicule. C'est étonnant mais la seul personne que il veut voir encore une fois c'est lui, cette homme qui pendant 7 ans ses occuper de lui. La voiture démarre, elle traverse le portail. A cette instant Natsuo esquisse un petit sourire, et une larmes glisse le long de son vissage, non pas car il est triste, il est juste heureux.

-Sayônara...

La voiture roule toujours et le soleil commence a ce coucher, le jeune homme ce demande quand il arrivera destination. C'est avec la tête baisser que il commence a fermer les yeux, une fois de plus. Il rêve surement, mais de quoi, quelqu'un comme lui peu rêver de quelque chose d’agréable ? A vrai dire c'est si difficile de deviner a quoi il pense.

Natsuo ce réveille après que la voiture ai freiner violemment. Pourquoi une tel agitation ce demande t-il. La lune est déjà haute dans le ciel, alors ils ont donc rouler pendant plusieurs heure. Jamais il n'a penser que c’était si loin, on lui avait dit que c’était très proche du manoir. Lentement il sort du véhicule enfin sur la terre ferme il respire un grand coups. La façade de l’établissement est splendide, et très impressionnant. Il ce sens tout petit, étrange pour un garçons qui mesure 1m90 non ?

-Merci pour tout... Asataro

C'est d'un pas décider qu'il franchit la porte du pensionnant. Il ne ce retourne pas pour voir partir Asataro. C'est bizarre car il est quand même un peut triste de devoir le quitter. Alors que il commence a monter les marches des escalier pour rejoindre sa chambre. Quelque chose attire son attention, quelque chose qui semble brillait. Il fini par les redescendre, et il voit de magnifique fleure éclairer par la douce lumière de la lune. Charmer, il s'avance vers elles, ce jardin est merveilleux. Il est devant ces buisson fleuri, et la il les contemple toute le regard attendrit. Sans l’arracher il en prend une être ses doigt, une violet foncer. Le temps semble figer et Natsuo a l'impression d'avoir quitter ce monde. De haine et de violence pour retrouver le paradis, son propre paradis.


Dernière édition par Natsuo Bara le Dim 20 Mai - 19:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Mer 25 Avr - 19:53

La nuit était déjà tombée depuis longtemps quand Sakihiko franchit le portail du pensionnat. C'était donc cela... Cette conclusion était venue à lui avec un naturel déconcertant. Cet irrépressible sentiment venait donc de là, de cet endroit, cet étrange pensionnat qui prenaient des allures de manoir.
En levant légèrement la tête, il aperçut une sorte d'enseigne, affichant en capital d'imprimerie ces deux mots : Pensionnat Shinichi. Le jeune homme ne la quitta pas des yeux, réfléchissant avec peine. Un pensionnat ? En quoi pouvait-il trouver un quelconque attrait à ce genre de chose ? La vie de groupe n'était pas faite pour lui, loin de là. Et le vampire avait compris cela à ses dépends...du moins à ceux des autres.
Il esquissa un bref sourire, à mi-chemin entre l'amusement et l'irritation. Depuis le début, cette irrésistible attirance n'était dû qu'à ce simple bâtiment ?! "Qui de plus, un pensionnat..."songea t-il avec dépit. Ce n'était sûrement pas dans ce genre d'endroit qu'il trouverait-... Il cligna vivement des yeux, son pouls s'accélérant légèrement. Pourquoi pas ? Pourquoi Mist ne se trouverait-il pas ici même ?
Sakihiko avança de quelques pas, tremblant quelque peu. L'émotion ? La peur ? Il n'en savait rien... S'approchant de l'immense masure de pierres grises -qu'il présumait d'inspiration occidentale- il se rengorgea. Il se faisait peut-être des idées après tout... La personne qu'il cherchait n'était pas obligée de se trouver dans cet endroit...elle pouvait très bien aussi ne plus faire partie de ce monde. Oui. Encore une fois, il avait était trop naïf. Les choses n'arrivaient pas de cette façon en ce monde pourri. Elles n'étaient pas aussi faciles; loin de là.
Le vampire hocha gravement la tête. S'illusionner ne servait à rien, si ce n'était que de finir blessé, d'être encore plus affligé... Ses yeux mauves croisèrent une nouvelle fois l'enseigne qui se balançait légèrement au gré du vent. C'était ridicule. Parfaitement ridicule. Que pouvait bien faire un être comme lui ici ? A quoi cela servait-il ? Le jeune homme était une créature nocturne, parfaitement impossible de se balader à son aise la journée, comme pouvaient le faire bien des personnes. Il était tout simplement "différent". Et, il pouvait affirmer que malgré la simplicité de ce fait, les humains pointaient un doigt accusateur vers lui. Son existence même n'était que péché et injure à leurs yeux... Des yeux stupides, vides, pensait-il d'ailleurs.
De son vivant, Sakihiko avait-il été un être si détestable ? Avait-il déjà pensé, ne serait-ce qu'un seul instant, que certaines personnes ne méritaient que la mort, le néant ? S'imaginait-il qu'un être pouvait être supérieur à un autre ?... Non, lui n'avait jamais était comme cela. Était-ce un si doux privilège que l'insouciance ? A vrai dire, le vampire en doutait fortement.
Depuis sa transition, son "retour à la normale", être différent des autres n'avait jamais semblé avoir de signification plus singulière...
Le jeune homme posa doucement sa main sur le mur de pierre qui se tenait face à lui...et la retira brusquement, tremblant comme jamais. A contact de la pierre, froide et dure, Sakihiko avait était traversé par une slave d'énergie surpuissante... Comme si le manoir en était gorgé... Il poussa un hoquet de surprise, quand une image s'imposa à lui de plein fouet.

Derrière lui, le pensionnat était dévasté, cédant sous les attaques des humains. Des multiples flammes orangées s'échappaient de toutes parts, s'élançant vers le ciel nocturne. Elles dégageaient une épaisse fumée âcre, l'odeur faisant tourner la tête du jeune homme... Il retenu sa respiration, des relents de chair brûlée parvenant jusqu'à ses narines. Il s'arrêta quelques instants, contemplant le massacre avec horreur. Pourquoi faisaient-ils cela ?... Une larme glissa le long de sa joue, alors qu'il sentait qu'on le tirait vers l'arrière.
"Dépêche toi, nous devons partir !"
Il se retourna, acquiesçant avec rigueur. Rester planter ici était inutile, ils allaient même finir par y rester. Il se mit à courir, suivant de près l'ombre qui était devant lui; Mist.


Sakihiko porta fiévreusement une main à son front blême, reprenant ses esprits. Que venait-il de se passer ? Pendant un instant, il aurait cru être ailleurs, transporté dans le temps... Il déglutit avec difficulté, le souffle court. Un... flash-back ?! Non, c'était impossible, tout bonnement impossible... Le vampire n'était jamais venu ici, il ne connaissait pas cet endroit...
Il l'avait connu.
Cette certitude s'imposa à lui d'une façon troublante. Cet horrible sentiment de déjà vu... cette attirance sans pareille... Oui, il ne pouvait s'agir que de cela. Il ferma lentement les yeux, essayant de calmer sa respiration saccadée. Il l'avait vu à cet instant...du moins, il l'avait deviné. Mist. Il s'agissait bien de cette personne, cela ne faisait aucun doute. Sakihiko se concentra, se remémorant son visage. Il avait l'impression de connaître ce visage plus que tout au monde, plus que n'importe quoi... Mais ce fut le vide, le chaos. Le vampire ne voyait rien, absolument rien... Ce visage si familier ne lui revenait pas, il ne faisait que sombrer un peu plus dans des abysses inaccessibles... Disparaître.
Le jeune homme porta une main à ses yeux, soupira en tremblant. Non, il allait s'en souvenir. Ce n'était qu'une question de temps. Revenir ici tenait du miracle, donc pourquoi ne serait-il pas capable de se rappeler d'un simple visage ? Il avait des années devant lui, l'éternité même.
Le coeur au bord des lèvres, Sakihiko recula légèrement, tournant la tête sur sa droite. Il se trompait peut-être... Même si la probabilité était aussi infime que 0,001%, elle ne pouvait être exclue... Il passa nerveusement une main dans ses cheveux cendré et se dirigea vers un des côtés du bâtiment. Pourquoi ne pas faire un petit tour du propriétaire ?
Le vampire s'engagea dans une allée bordée de toute sorte de roses possible et imaginables. "Les propriétaires de cet endroit doivent apprécier ces fleurs..."pensa t-il distraitement.
Au bout de quelques pas, il se rendit compte qu'il se trouvait dans un jardin. Un merveilleux coin de verdure, jonché de multiples fleurs, de somptueuses couleurs... Même de nuit, ce paysage était magnifique aux yeux du vampire. Après tout, ne voyait-il pas comme les humains pouvait le faire en plein jour ?
Il ne sait trop comment, son regard perçant se posa dans un recoin plus sombre du jardin, comme décelant un imperceptible mouvement. Il s'avança en direction de l'endroit suspect, puis, après quelques secondes, remarqua avec stupeur qu'il s'agissait d'un être humain. Le vampire resta interdit, ne sachant pas comment réagir. Devait-il partir comme si de rien n'était, se persuadant qu'il n'avait vu personne ? Non, c'était futile... Comment prétendre ne pas croiser de gens dans un pensionnat ? Il hocha la tête d'un air entendu; effectivement la question laisser porter à de mûres réflexions...
Prenant son courage à deux mains, il fit quelques pas en direction de l'inconnu, marquant une certaine timidité. Un rayon de lune éclaira l'étranger, celui-ci portant une main en direction d'un buisson de rose aux nuances violettes. Il semblait absorbé par sa contemplation, comme hors de portée...
Il avait une peau extrêmement blanche, quasiment semblable à celle du vampire. Ses cheveux, d'un agréable rose vif, tombaient délicatement sur son visage d'une incroyable finesse. Oui, ses traits étaient presque semblables à ceux de la gente féminine. Sakkihiko esquissa un vague sourire, cette remarque lui rappelant quelqu'un... Il avait aussi des yeux d'un bleu cristallin, lui donnant une certaine douceur, quoiqu'un petit air froid et glacial... Mais, ce qui sauta aux yeux du vampire était la taille du garçon; il était immense ! Sakihiko se sentit soudainement gêné, lui qui était d'une stature peu impressionnante, tournant certainement autour du mètre soixante-quinze...
Se surprenant de le détailler avec attention, le jeune homme dévié légèrement le regard, mal à l'aise. Que pouvait-il bien dire ?
Sans trop réfléchir, cela était à présent une habitude pour lui, il prononça presque machinalement les mots, banales, qui lui venaient à l'esprit.

-Bonsoir...dit-il doucement, fixant l'inconnu de ses yeux violâtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsuo Bara


avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 20
Localisation : Au creux de son coeur...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Natsuo Bara
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Jeu 26 Avr - 19:26

La plus belle de toutes les fleurs
est la fleur de la liberté



Natsuo est la il ne dit rien, il contemple juste toute ces fleurs qui son près de lui. Du moins en apparence, par-ce-que en réalité il ne cesse de penser. En faite il ce demande ce qu'il fait ici, il voulait a tout prix quitter le manoir et après que compte t-il faire ? Vivre au jours le jours ne suffira peut-être pas. Il n'a pas vraiment penser au conséquence de son entrer dans Shinichi, tant pis il ne compte en aucun cas rentrer. Ce n'est peut-être pas si mal ici au moins on ne l’embêtera pas pour ceci ou pour cela. Personne ne viendra lui parler ou chercher une quelle conque amitié envers. Il sais déjà ce qu'il va faire si on ose lui lui adresse la parole juste le regarder puis partir. Il ne désire pas partager quoi que ce sois avec quelqu'un la solitude lui convient très bien. Une voix parviens jusqu'à lui, comme si on avait entendu ses penser et que on voulait le défier.

-Bonsoir...

Natsuo a était un peu surpris d'entendre quelqu'un. Sans faire attention il arrache la fleur qui avait dans les mains. Celle-ci tombe lentement sur le sol, il la regarde neutre devant ce phénomène, que l'on appel graviter. Puis il ce retourne vers la personne, ne souhaitant pas lui répondre il commence a avancer de quelque pas. Mais il ce fige quand il lève les yeux pour voir l’étranger. Les magnifique fleurs qui son derrière lui ne son pas comparable a la beauté de ce jeune homme. Des cheveux un peu long en bataille d'une couleurs délicate et agréable, pour lui. Ses yeux violet qui vous donne l'impression d’être ailleurs. Non jamais il n'a veut quelqu'un comme cela, jamais c'est bien pourquoi il ne peu plus bouger. Que dire, que faire ? Il est totalement paralyser. Néanmoins il veut lui répondre il ne cherche pas a comprendre pourquoi. Son cœur lui bat comme jamais il n'a battu. Natsuo pose son regard sur le sol pour éviter celui de cette personne. C'est ainsi qu'il lui parle.

-Eu... Bonsoir...

Ses joue de nature si palle ce mette a rougir un peu. Il faut dire qu'il n'a pas habitude de parler au personnes de l’extérieure. Mais il rasent quelque chose qu'il n'a jamais ressenti avant. C'est a la fois menaçant et réconfortant, je ne peu d’écrire ce qui ce passe en lui. C'est tellement compliquée, il est peut-être tout simplement troublée. Alors que faire a cette instant ? Perdu dans ses songes il ne sais pas si a pressant il doit partir ou rester. Si cette personne attend quelque chose ou si on la saluai juste par politesse. Pourquoi aujourd'hui, pourquoi maintenant faut-il que il sois dans cette état, indescriptible. Un petit soupire voulant dire « bon cette fois si je part » s’échappe de sa bouche. Il franchit quelque pas dans la direction du jeune homme a la peau pale. Là, il ce trouve juste a coter de lui a quelque centimètre a peine, de profil par rapport a lui. Ne sachant pas pourquoi il n'arrive pas a s'en aller, comme si on le retenait ici. Ou plutôt que malgré lui il le voulait. Par la suite il tourne la tête vers lui, surement que il espère pouvoir arriver a lui parler de nouveau.

-Je viens juste d'arriver... Et je... j'ai vue ces fleures, elles sont leurs propres charme je trouve...

Mais pourquoi ? Pourquoi dit-il une tel chose, c'est ridicule. Qu'es-ce-que l'homme doit s'ennuyer avec une phrase pareille. Quand on ne sais pas quoi dire on fini par raconter n'importe quoi. Dans ce cas la on ne dire rien cela vaut mieux. Il ce sens si bête, d’habitude il ne ce cache après avoir citer ce qu'il penser. Mais là ce qu'il veut c'est partit en courant, pour aller dans un trou de souris. La gêne est un sentiment de plus qu'il ignorer jusque ici, voilà qu'il le découvre. Ce replaçant bien droit devant lui il ce mort légèrement les lèvres. Une fois de plus il ne le regarde pas, ses yeux son plonger dans le vide.

-Pardon... Ça ne doit pas vous intéressez ce que je raconte. J’espérais juste pouvoir un peu discuter, je ne sais pas pourquoi. Excusez moi de vous importunez avec des choses aussi futile.

La tristesse s'empare une fois de plus de lui, il croit avoir fait une erreur. Comme il le pensait il aurait mieux fait de partir depuis le début. Même si il paraît indiffèrent a tout ce qu'il l'entoure, cette fois si il voudrait savoir ce qu'il lui arrive. Ce n'est pas grave une fois que il aura accepter ses excuse il pourra partir. Ainsi il n’embêtera plus personne, il repartira juste dans cette solitude quotidienne. Qui le ronge de plus en plus chaque jours. il ne le montre pas mais il aimerait avoir une main, a la quelle s'accrocher pour pouvoir revenir a la surface. Car en ce moment il ce sens plonger dans un enfer permanent, dont jamais il ne pourra s'échapper.


Dernière édition par Natsuo Bara le Dim 20 Mai - 19:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Ven 27 Avr - 20:45

A peine eut-il ouvert la bouche que le jeune homme devant lui arracha la fleur qu'il tenait entre ses mains. Elle tomba doucement eu sol, et l'étranger la regarda, une expression impénétrable au visage. Sakihiko haussa légèrement un sourcil, quelque peu gêné par ce geste. Comment devait-il l'interpréter ?...
Le garçon se retourna et s'apprêta à partir, sans même daigner un regard pour le vampire. Celui-ci se mordit la joue, extrêmement mal à l'aise. Il ne semblait pas être le bienvenu dans cet endroit... Du moins, le personne qui se tenait en face de lui semblait être fortement dérangé par sa présence "parasite". Sakihiko baissa les yeux, à la fois navré et complètement dépité. Il n'avait fait que quelques pas dans ce pensionnat et les autres élèves, plus précisément celui qui était face à lui, le "rejetaient".
Pourtant, il entendit une faible voix s'élevait en sa direction. Il releva la tête, surpris.

- Eu... Bonsoir...répondit-il en retour à son salut.

L'inconnu gardait la tête baissée, le regard rivé sur le sol. Le vampire en fut quelque peu étonné, mais n'osa pas lui en demander la raison. Peut-être était-il lui aussi tout simplement timide ? Les yeux du jeune homme se posèrent lentement sur les joues de son interlocuteur qu'il pouvait entrevoir. Celles-ci était colorées d'un léger rose, contrastant avec la peau blanchâtre du jeune homme. Il esquissa un sourire attendri, sans vraiment trop en savoir la raison. Dans cette situation, son air penaud était adorable...
Le vampire secoua la tête, revenant à la réalité. Ce n'était pas le moment pour penser à des choses si futiles... Mais, il ne changerait pas d'avis sur ce point là...pensa t-il.
Le garçon laissa échapper un petit soupir puis avança dans sa direction, comme faisant mine de partir. Mais, dès qu'il arriva à son niveau il se stoppa, tournant la tête vers le vampire.

-Je viens juste d'arriver... Et je... j'ai vue ces fleurs, elles sont leurs propres charme je trouve...

Sakihiko le regarda un instant, captivé par son regard azuré. Il semblait y déceler une certaine ombre, un éclat douloureux. Cette question lui brûla aussitôt les lèvres; pourquoi ? Pourquoi avait-il des yeux si beaux, magnétiques ?... C'était cruel...si cruel. Le jeune homme y était entièrement noyé, incapable de percevoir autre chose que cela... Mais le semblant de tristesse qu'il devinait en leur centre provoquait en lui un sentiment de malaise, angoisse.
Il détourna vaguement la tête, s'arrachant à cette vision à la fois fascinante et effrayante.

-Je viens moi aussi d'arriver, il y a... une dizaine de minutes, sûrement, répondit-il en souriant légèrement. Oui, vous avez raison, ces fleurs sont absolument ravissantes. Je crois bien que c'est la première chose qui m'a frappé quand je suis arrivé...

Sakihiko se tût, se rendant soudainement compte qu'il commençait à raconter sa vie... Il passa une main dans ses cheveux cendrés, quelque peu gêné. C'était peut-être stupide, sûrement même, mais il ne trouvait rien d'autre à dire... Qui de plus, l'ambiance du jardin était on ne peut plus oppressante... Les deux garçons évitaient soigneusement le regard de l'autre, incapables de trouver quelque chose à dire...
Ce fut le jeune homme aux cheveux rosâtre qui rompit le silence qui, jusqu'à lors, rendait l'atmosphère si pesante.

-Pardon... Ça ne doit pas vous intéressez ce que je raconte. J’espérais juste pouvoir un peu discuter, je ne sais pas pourquoi. Excusez moi de vous importunez avec des choses aussi futile.

Le vampire releva la tête, étonné. Pourquoi s'excusait-il ? Il ne le dérangeait pas du tout et, à vrai dire, Sakihiko n'était pas contre le fait de lui parler. Cela ne le dérangeait pas le moins du monde même, malgré ce dont il essayait de se convaincre...
Une certaine tristesse traversa les yeux de son interlocuteur, ce qui eut l'effet de provoquer un pincement au coeur du jeune homme. Pourquoi avait-il l'air si mélancolique ?...

-Ce n'est rien ! Je...ce que vous racontez m'intéresse beaucoup !renchérit-il vivement.

Les joues du vampire s'embrasèrent aussitôt. Lui même était surpris de la hargne qu'il avait mis dans ses paroles...

-Et, puis...je ne serais pas contre un peu de compagnie, murmura t-il faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsuo Bara


avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 20
Localisation : Au creux de son coeur...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Natsuo Bara
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Sam 28 Avr - 0:54


Il suffit parfois d'un regard
d'un hasard pour rencontrer 
quelqu'un qui nous marquera à jamais



-Je viens moi aussi d'arriver, il y a... une dizaine de minutes, sûrement. Oui, vous avez raison, ces fleurs sont absolument ravissantes. Je crois bien que c'est la première chose qui m'a frappé quand je suis arrivé...

Natuso a était tellement absorber par ses propres penser que il n'a pas fait attentions. Il n'a pas prit le temps d'attendre apparemment il aurai dû. Mais c'est trop tard il ne peu pas ce reprendre. Cette fois il compte bien laisser le temps de répondre a ce garçon, au cheveux couleur grise tirant quelque peu sur le violet. En faite d'une manière général il ne son pas si diffèrent, du moins au premier abord. Tous les deux incapable d’aligner une phrase correctement sans être gêner. C'est peut-être ce genre de personne qui lui conviendrai en réalité. Pour entretenir une certaine discutions, même si celle-ci dur 10 minutes et quelle n'est pas très riche. A cause de la timidité occasionner.

Natsuo a le regard a part, loin de celui du jeune homme, pourtant du coins de l’œil il arrive a le voir bouger. Ce qui attire son attention, c'est le faite qu'il relève la tête, comme quelqu'un détoner. Il ce demande maintenant si il n'a pas dit quelque chose de mal, encore une fois. Voilà que il recommence a ce poser beaucoup de questions. Cela arrive maintenant depuis le début de cette, concertation même si seulement quelque phrase ou plutôt quelque mots, on était échangeaient Il ne peu s’empêcher de le regarder fixement. Non, pas comme si il était étrange, non loin de la. Je devrais dire, car il est envouter. Ce qui était éteint en lui il y a encore a peine 5 minute, semble enfin « s'allumer ».

-Ce n'est rien ! Je...ce que vous racontez m'intéresse beaucoup !

M'intéresse, dit-il. On ce préoccupe de ce qu'il pense, de ce qu'il dit, ou même si possible de lui ? Son cœur de serre, comme si milles ficelles était entourer autour. Et que quelqu'un les tirer fort, tellement fort que il pourrait exploser. Cette vison plus que majestueuse des choses, montre ce qu'il ressent. On ne peu l'expliquer mieux. C'est tellement rare, en faite jamais on ne lui a vraiment demander son avis sur quoi que ce soit. Tous ce qu'il a fait, lui c'est suivre des indication. Peu précise le dirigeant vers l'inconue. Cette inconnue c'est peut-être ici, si il a fait tous cela c'est bien pour être là. Ainsi pourrait-il atteindre le bonheurs. De quelle-conque manière que ce sois. Oui une sorte de bonheur permanent, dont on ne peu plus ce passer. Non...La souffrance serra toujours la, jamais elle ne partira éternellement. Quelque chose le refera replonger immédiatement dans ce gouffre, ces abysse. Ou simplement dans cette vie, dépourvue de sens a ses yeux.

Lui, Natsuo qui est si attentif a tout mouvement, a chaque souffle, a chaque battement de cœur. Le vois, une fois de plus faire des gestes. Qui laisse a penser qu'il est abasourdit par ce qu'il vient de dire. Ces paroles prononcer avec tant de vivacité, qui résonne encore dans sa tête. Es-ce-que lui aussi, craint les conséquence de ses propres mots parfois ? Lui arrive t-il de douter ? D'avoir peur ? D’être... Seul ? Ou alors Natsuo est seul a vire cela quotidiennement. Cette chose inévitable qui ce répète toujours, en boucle, tel un travaille a la chaine. Ennuyeux et dur ? Il est vrai qu'une personne pareille est difficile a cerner. Mais un jours on le comprendra, peut-être pas aujourd'hui, ou demain mais bientôt. En tout cas il ne cesse d’espérer.

-Et, puis...je ne serais pas contre un peu de compagnie.

Bien que ce charment jeune homme, est susurrer cela, Natsuo a très bien entendu. De la compagnie donc. Ce mot qui peu évoquer tant de chose, lui il l'ignore. Compagnie, le contraire de solitude. Non, il ne le connait pas. Mais il découvrira enfin sa définition. Sauf que cette fois ci il ne la trouvera pas a l'aide d'un dictionnaire . Seulement par ses propres moyens. Il hoche donc la tête de haut en bas, surement que cela veut dire, moi non plus. Après tout pourquoi ne pas rester cela ne lui coutera rien.

-Je n'ai pas l'habitude de rester avec les gens. De ce faite je ne suis pas très sociable. Malgré tout je ne refuse en aucun cas d’être avec vous.

Ce sourire si léger qui s'affiche sur ses lèvres, en faite il est juste la pour que lui même puisse ce rassurer. Il voudrait ce dire que tout va bien, et que tout va bien aller. Mais il ne sais pas trop comment réagir, en réalité les minutes qui passe son un défis pour lui. Oui, celui d’être enfin aimable. Est-il au moins réalisable, pour quelqu'un comme lui ?

-Veuillez me pardonnez ! Je ne me suis pas encore présenter, Natsuo Bara. Avec tout cela je n'ai même pas penser a dire mon nom.

Un faible rire s’échappe de sa bouche. Oui, il rit mais de lui même.


Dernière édition par Natsuo Bara le Dim 20 Mai - 19:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Lun 30 Avr - 23:37

Le jeune homme avait le regard lointain, comme s'il était ailleurs, perdu dans ses propres pensées. Sakihiko lui jeta un regard distrait, intrigué. A quoi pouvait-il bien penser en ce moment même ?
Il hocha doucement la tête, écoutant les propos du vampire avec intérêt.

-Je n'ai pas l'habitude de rester avec les gens. De ce faite je ne suis pas très sociable. Malgré tout je ne refuse en aucun cas d’être avec vous.

Un léger sourire étira ses lèvres, ce qui eut pour effet au coeur de Sakihiko de faire un bond dans sa poitrine. Si l'étranger était d'une beauté s'en pareille en affichant une expression de marbre, il l'était bien plus en affichant un sourire comme celui-ci...
Le vampire baissa à son tour le regard, gêné par cette conclusion qu'il se faisait pour lui même... Si le jeune homme pourrait l'entendre, il le prendrait certes pour un fou. Oui, à coup sûr.
La dernière phrase de l'inconnu colora un nouvelle fois ses joues d'un rose pâle. Son corps le faisait-il donc exprès ?! Sakihiko passa une main dans ses cheveux cendrés, relevant quelques mèches qui lui tombaient devant les yeux vers le haut de son front. A présent, il était mal à l'aise. Incroyablement mal à l'aise... Que pouvait-il dire à présent ?
Il ouvrit la bouche, mais l'étranger le devança aussitôt :

-Veuillez me pardonnez ! Je ne me suis pas encore présenter, Natsuo Bara. Avec tout cela je n'ai même pas penser a dire mon nom.

Le vampire resta quelques secondes silencieux, répétant intérieurement en boucle son prénom. "Natsuo Bara". Bara. Rose... Ses yeux mauves rencontrèrent ceux azurés du jeune homme. C'était un beau prénom... Nom qui convenait parfaitement à une personne telle que lui...

-Ce n'est rien... Je ne l'avais pas fait moi même ! Je me nomme Sakihiko. Sakihiko Ame, ajouta t-il en esquissant un bref sourire.

Ame... La pluie. Cela lui convenait si bien, après tout... Le vampire était un être morne, tel la pluie qui tombait passivement sur ce monde monochrome. Un être nonchalant et fade...lui aussi dénué de couleur... Un être sans réelle identité. Sans passé. Et sûrement sans futur... Sakihiko avala sa salive, repensant encore une fois à Mist. Il ne s'était passé pas une seule seconde sans qu'il pense à ce personnage qui semblait tout droit sortit d'un univers fictif...
Il croisa une nouvelle fois le regard de Natsuo, puis l'abaissa, honteux. Ce n'était même pas son vrai prénom qu'il lui donnait là... A vrai dire, il ne le connaissait pas lui même...
Un rire cristallin lui fit aussitôt redresser la tête. Son interlocuteur s'était mis à rire, pour il ne savait qu'elle raison. Le vampire haussa un sourcil, surpris. Riait-il à cause de lui ? Il avait fait quelque chose de risible ? Ou était-ce la gêne ? Après un court instant de réflexion, il pencha pour la deuxième option, option qui lui paraissait être la plus plausible...
Sakihiko détailla une nouvelle fois le garçon, une ardent curiosité le consumant. A chaque fois qu'il levait la tête pour croiser ses yeux, il se sentait ridiculement petit... Combien pouvait-il mesurer ? Deux mètres ? Un mètre quatre-vingts-dix ?... Une moue amusée pris place sur ces lèvres. Ils devaient bien avoir quinze ou vingt centimètres de différence. Rien de moins que cela.
Son regard fut attiré vers la rose qui était tombée des mains de Natsuo dès qu'il l'avait entendu. Le vampire aimait tout particulièrement sa teinte, colorée d'un violet sombre. Sakihiko alla silencieusement la ramasser, puis revint auprès de son interlocuteur, l'admirant entre ses mains.

-Tenez, je crois qu'on peut dire que ceci vous appartient, dit-il doucement en lui tendant la rose. Désolé si tout à l'heure je vous ai surpris en arrivant. Ce n'était pas le but...

Il lui sourit tristement, une curieuse pointe de mélancolie se mêlant à sa voix claire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsuo Bara


avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 20
Localisation : Au creux de son coeur...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Natsuo Bara
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Dim 6 Mai - 16:23

Le désir est une source
de trouble et de souffrance



Natsuo ce demande si il a bien fait de dire si vite son nom. C'est vrai peut-être que on s'en contrefiche de son prénom après tout. Il serre juste a le designer rien de plus. Es-ce-que cela est important, ce démarquer des autres a t-il une réel utilité ? Pour lui pas vraiment car peu importe comment il ce nomme, il serra toujours la même personne effacer. Celle qu'on regarde de loin avec un air curieux, celle que l'on méprise. Oui c'est juste un simple nom qui lui rappel juste qu'il existe... Malgré lui...

-Ce n'est rien... Je ne l'avais pas fait moi même ! Je me nomme Sakihiko. Sakihiko Ame.

Ce faible sourire qui encore maintenant illumine son visage. Si discret mains portant si magnifique. Son regard ne ce détache plus du sien. Ses yeux violet qui le captive tant son face a lui. En ce moment il ce sens si bête ne sachant plus quoi dire ni quoi faire. Sakihiko Ame, il y a quelque seconde un nom était juste un nom, a présent ce n'est plus le cas. Avec celui-ci il pourra ce remémorer encore et encore ce délicat visage. Aussi il pourra ce répéter cela sans arrêt, sans jamais s'en lasser. Juste pour pense a quelqu'un, juste pour penser a lui...

Mais soudain il s’éloigne, Natsuo ne sais pas pourquoi. Il le regarde partir un peu plus loin a chaque seconde qui passe. Es-ce-qu'il serrai entrain de s'en aller ? Mais pourquoi ? Un sensation étrange lui parcours a nouveau tout le corps. Cette fois si il s'agit d'un sentiment de désir. Quelque chose qu'il ne peu pas expliquer, que lui même ne comprend pas. Depuis le début de cette conversation beaucoup de chose lui arrive. Et son comportement et si diffèrent. Le jeune homme pourrai en être l'origine ? Narsuo ce retiens de crier, de lui cirer, des mots pour le retenir. Sûrement quelque chose comme « non ne part pas » ce qui en vérité voudrait dire « je ne sais pas pourquoi j'ai besoin de rester encore là un peu avec toi, ne part pas, pas maintenant. » Il a tellement honte jamais il ne pourra dire cela. Alors il baisse les yeux, triste de ne pas pouvoir continuer a être a ses coter. Tant pis la solitude continuera d’être encore et toujours sa seul compagnie...

-Tenez, je crois qu'on peut dire que ceci vous appartient. Désolé si tout à l'heure je vous ai surpris en arrivant. Ce n'était pas le but...

Sakihiko, lui tend la rose qu'il a arracher accidentellement tout a l'heur. Cette attention le touche beaucoup. Sa main ce rapproche d'abord de sa poitrine car il n'ose pas la prendre. A cause de la surprise occasionner sa bouche s’entrouvre, comme si il chercher a dire quelque chose mais que aucun son ne voulait en sortir. Il tourne la tête et fixer le sol pour ne pas que l'on puisse le voir. Ses cheveux lui cache la vue. Une fois de plus il rougit apparemment c'est devenue une manie. Mais maintenant encore plus, il n'arrive pas a ce retenir son cœur qui lui ce fait entendre. Boum...Boum...Boum... C'est si douloureux de ce sentir vivant. Il fini par soupirer légèrement agacer par lui même. Tout en regardant toujours ailleurs une de ses main se pose sur celle de Sakihiko, qui lui continue de lui tendre la fleure. Il ce retourne violemment lorsqu’il effleure la peau pale du jeune homme. Pale oui, mais froide emballement aucune source de chaleur ne s'en dégage. Le bout de ses doigt fin ce place sur ceux de Sakihiko. La rose elle est toujours là, elle na pas bouger. Bizarrement il ne s'en préoccupe plus. On dirait même que il la complètement oublier. Toute son attention est porter sur l'homme au cheveux couleurs cendre.

Natsuo fait quelque pas dans sa direction, pour se rapprocher un peu plus de lui. Étant a quelque centimètre a peine de lui, il le regarde tristement. Sa douce main ce retire faiblement. Pour être reporter sur la nuque du jeune homme. Il penche un peu la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux. Lui qui est pourtant sans expression, affiche pour une fois un regard attendrit. Il n'a pas l'impression d’être la même personne, pourquoi une telle attitude avec quelqu'un qu'il ne connais pas ? Enfin il daigne lui parler avec un petit sourire au lèvres.

-Vous êtes... si froid.

Comme si Natsuo venait de reprendre ses esprit il ce retire un peu. Il passe une main dans ses cheveux. Le vent ce met a souffler ce qui a pour effet d'emporter la rose au loin. Elle s'envole pour atterrir on ne sais où. Lui aussi voudrait pouvoir être porter quelque part. Mais où ? Dans les cieux peut-être, parmi les nuages... Là où la souffrance n'a pas lieux d’être...

- Euu... Pardon je n'arrive pas expliquer mon comportement.


Dernière édition par Natsuo Bara le Dim 20 Mai - 19:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Mar 8 Mai - 13:22

Dès que Sakihiko tendit la rose au jeune homme, celui sembla incroyablement surpris. L'une de ses mains se rapprocha curieusement de sa poitrine et il baissa la tête, comme gêné. Le vampire le regarda, une expression de consternation et de curiosité au visage. Pourquoi réagissait-il de cette façon ? Il voulu regarder une nouvelle fois ses yeux magnétiques, mais ceux-ci étaient cachés par des mèches rosâtres.
Alors qu'il s'apprêter à lui demander s'il allait bien, il sentit quelque chose lui effleurer la main. Les doigts de Natsuo se posèrent doucement sur les siens, comme si la rose ne l'intéressait pas...
Le jeune homme se rapprocha doucement de lui, un écart de quelque centimètre les séparant. Sa main qui était jusqu'à lors sur celle de Sakihiko se posa sur sa nuque. Celui-ci se mit à rougir violemment. Il était beaucoup trop près...
Son interlocuteur le regarda, un mélange de tristesse et tendresse illuminant ses yeux bleus.
Le vampire sursauta, comme électrisé par ce faible contact. Dans sa nuque, à l'endroit précis où Natsuo le touchait, il sentait sa peau s'enflammer. Il battit vivement des cils, puis plongea son regard dans celui, captivant, de son interlocuteur. Il était beau, injustement beau même... Sakihiko ne pouvait s'empêcher de l'observer, détailler avec attention les moindres trais de son visage. Pour une fois, il avait vraiment envie d'oublier, d'oublier tout. Absolument tout. Il aurait voulu que le temps s'arrête, ne serait-ce qu'une seconde. Il était lassé, il n'en pouvait plus. Ici au moins, en rencontrant cette mystérieuse personne, un semblant de bien être le parcourait. Oui, il se sentait bien.

-Vous êtes...si froid...murmura t-il.

A cet instant, l'impression d'harmonie qu'il avait eu se brisa net. Le jeune homme retira sa main et le vent se leva doucement. La fleur que le vampire tenait encore dans sa main bascula, s'envolant sous l'effet de la rafale.
Sakihiko recula vivement, agissant presque par réflexe. Il était incroyablement gêné. Gêné et honteux. Ces mots, si faiblement prononcés, l'avaient subitement fait revenir à la réalité. Cette douce et cruelle réalité; celle qu'il haïssait tant... Que croyait-il ?! Pensait-il vraiment qu'il lui était permis d'agir de cette façon, comme s'il était un banal humain ? Croyait-il vraiment qu'il pouvait se permettre ce genre de chose, aussi fascinantes étaient-elles ? Bien sûr que le jeune homme était agréable, autant par sa présence que par son physique... Bien sûr que ses yeux étaient magnifiques, à tel point que le vampire aurait voulu s'y noyer... Mais pourtant, pourtant... Il ne pouvait pas. A présent, cela lui était impossible, inimaginable. Interdit. Il n'était plus un humain... Oui, comment pouvait-il l'oublier ne serait-ce qu'une seconde ?...
Sakihiko baissa les yeux, fixant bêtement le sol. Que dire ? L'idée de dévoiler sa véritable nature au jeune homme était tentante, irrésistible même... Il avait l'impression, que, peut importe ce qu'il dirait, Natsuo le comprendrait, l'accepterait. Que, même s'il savait qu'il était un vampire, un monstre détestable, il ne le repousserait pas.
Il entrouvrit les lèvres, s’apprêtant à parler. Mais, des images horrifiantes s'imposèrent avec violence dans son esprit, le paralysant.
Peu importe ce qu'il fera, on le chassera. Sans cesse, sans relâche. Les monstres n'avaient pas leur place sur cette Terre. En ce monde égoïste... Non. Ce n'était peut être pas ce monde qui était injuste. Il était cette "chose", cet être abject qui n'inspirait que dégoût et haine... Ils n'étaient peut être pas en tort... C'était peut être lui qui devait vraiment disparaître. Les erreurs de la nature n'avaient pas à vivre.
Il le savait si bien mais n'arrivait pas à se l'avouer
Il resta interdit, un voile opaque semblant tomber devant ses yeux violâtres. Non. Il ne pouvait pas. Ce genre de personne n'existait pas. Pas dans ce monde. Il fût un temps, une époque lointaine et insouciante, où ces rêves étaient envisageables. Mais ce n'était à présent plus le cas. Cette utopie relevait maintenant du mensonge. Un grotesque mensonge. Ce n'était rien de plus que fictif. Cet univers paradisiaque n'avait fait que le meurtri au plus au point, imposer en sa chair un sceau qui semblait indélébile. S'illusionner de cette façon ne faisait que souffrir. Toujours et encore plus.
Le jeune homme réprima un expression de douleur, puis releva la tête, affrontant le regard azuré de son interlocuteur.

-Ma température corporelle est...il déglutit, prononçant ces mots avec difficulté, légèrement en dessous de la moyenne.

Il ne mentait pas, mais il ne disait pas non plus la vérité. Sakihiko ne réfléchissait pas à cela. Et, le fait que sa réponse était impossible ne le traversa pas non plus...

-Euu... Pardon je n'arrive pas expliquer mon comportement, reprit Natsuo.

Le vampire le regarda, une tristesse infinie au visage. Ça aussi...ça aussi c'était cruel. Il y avait des choses qu'il aurait aimait crier, dévoiler au yeux du monde entier... Mais il ne pouvait pas, il était muselé. Muselé par sa propre peur... Même ce visage "ami", même les sourires maladroits que lui offrait le jeune homme ne suffisaient pas... Il était comme un oiseau blessé, incapable de voler librement, terrifié par le monde qui l'entourait...
Il porta une main à ses yeux et tourna le dos à son interlocuteur.

-Pas la peine de vous excusez pour ce genre de chose...souffla t-il d'une voix fiévreuse, quasi imperceptible.

Une larme glacée roula le long de sa joue pâle, puis une autre. Il n'arrivait pas à contenir ses larmes. Il n'en trouvait plus le courage. Il enfouit son visage entres ses deux mains, voulant étouffer ses pleurs. Il avait horreur de montrer cet aspect là de sa personnalité... Il était si faible, si candide...
Sakihiko se mordit avec violence les lèvres, jusqu'au point de se faire saigner. Il voulait que cela s'arrête. Absolument. Ses yeux mauves avaient pris une teinte indigo, obscure. Il avait tellement honte... Pourquoi pleurait-il d'ailleurs ?! Était-ce "trop plein de tristesse" ? Ou sa propre niaiserie ?... Il ne savait pas... Comme d'habitude. Il ne voulait pas réfléchir. Ses sentiments, oppressant son corps mort, l'étouffaient. Et, ne pouvant plus les faire taire, ceux-ci se manifestaient au grand jour.
Le vampire s'essuya le visage, voulant faire cesser ses larmes. Pourtant, celles-ci continuaient de plus belle.
Il regarda sa main trempée, parsemée de quelques nuances rouges, venant du sang qui perlait de ses lèvres.

-Je...cet idiot mais...je ne sais pas non plus ce qu'il m'arrive...hoqueta t-il entre deux sanglots.

Un sourire âpre déforma ses lèvres et il reprit d'une voix amusée :

-Je suis un idiot après tout...



___________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsuo Bara


avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 20
Localisation : Au creux de son coeur...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Natsuo Bara
Âge: 19 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Dim 20 Mai - 13:35


Que celui qui meurt d'amour
Meurt donc de chagrin
Car il n'y a rien de bon à aimer sans mourir


Les yeux de Sakihiko s’emplissent soudain de tristesse, ce regard malheureux fige Natsuo. Aurait-il dit quelque chose de mal approprier ? Cela n'était pas son intention, il craint d'avoir blessé le jeune homme. Comme pour illustrer ses propos il se détourne, ne montrant plus que son dos. La peur le paralyse, la peur de pouvoir le faire souffrir malgré lui. Il n'en a absolument aucune envie il voudrait plutôt l'accompagner dans le bonheur. Mais, comment expliquer cela ? Ce n'est pas possible. Il ne sait plus quoi dire, quoi faire comment agir à présent ? Natsuo abaisse la tête ne regardant plus que le sol, l'herbe verte éclairée par la douce lune. Il a tellement honte, ce qu'il aimerait c'est retourner en arrière pour modifier sa contenue. Alors qu'il pense partir pour le laisser en paix, sa voix tremblante parviens non distinctement jusqu’à lui.

-Pas la peine de vous excusez pour ce genre de chose...

Non c'est vrai... Il n'aurait pas dû s'excuser pour cela mais pour tout autre chose. Pour désirer l'indésirable. Lui qui ne connaissait que quelque sentiment, de douleurs, d'indifférence. Lui qui vivait dans un monde où la joie n'avait pas lieu d’être. Apprendre... À découvrir des choses qui lui étaient inconnues. Mais pourquoi les apercevoir dans ces conditions, avec quelqu'un qu'il ne connaît pas mais qui l'intriquent tant.
Les mains de Sakihiko recouvre tout son visage pour qu'on ne puisse plus avoir vue sur celui-ci. Que cherche-t-il a caché. Des sanglots sont parfois perceptibles. Non, il n'a pas le droit de verser des larmes sur ce magnifique et délicat visage. Il ne doit pas être triste.

-Je...cet idiot mais...je ne sais pas non plus ce qu'il m'arrive...

Maintenant c'est sur, c'est certain les flots coulés sur ses joues pales. Natsuo voudrait lui crier d’arrêter mais il n'en a pas la force ni le pouvoir. Il se déteste, incapable et faible c'est ce qu'il est.

-Je suis un idiot après tout...

Cette fois s'en est trop... Il ne peut plus le supporteur, lui, ne peut pas s'insulter de la sorte. Les yeux de Natsuo virent à ce jaune redouter. Il passe de la tristesse à la colère. Mais, il les ferme violemment il le sait, ce qui va se passer s'il regarde quelqu'un. Ce jaune impur, mélange de souffrance et de haine. Pourquoi lui a ton offert cette malédiction. Natsuo penche la tête en arrière une faible lumière éclaire ses yeux qui repassent doucement au bleu.
Timidement il s’avance vers Sakihiko, une nouvelle fois. Mais que lui passe-t-il par la tête encore ?
À cet instant il se sent seul, seul avec lui, il voudrait que cette sensation dur indéfiniment. Mais c'est un souhait impossible il le sait. Son bras tout entier s'enroule autour de Sakihiko. Le serrant contre son torse tout en le laissant dos à lui, c'est à son tour de verser une larme. Ce qu'il ne peut pas dire, peut-être peut-il le dévoiler autrement ?

-Tu... Vous ne pouvez pas dire ça... Non... Dit-il avec une voix remplie de tristesse.

Natsuo s’éloigne un peu pour cette fois si le reprendre face à lui le regardant dans les yeux. Une main sur son épaule, l’autre sur sa joue. Doucement il rapproche sa tête, il finit par coller son front sur celui de Sakihiko. Il ressent quelque chose détranche, de bien-être c'est la première fois. Il n'arrive pas à comprendre. Mais pourquoi comprendre ? Toujours comprendre, ce n'est pas possible de juste se laisser abandonner dans les bras de ce paradis qui lui tend enfin les mains. Là, il voit quelque goutte de sang sur les lèvres de... comment le décrire maintenant. Sakihiko, le jeune homme cela ne suffit plus pour le designer, c'est devenue tout autre chose pour Natsuo.
Son cœur bat de plus en plus vite, de plus en plus fort. Il se sent enfin vivre. Encore une fois ses joues se teignent de Rose, laissant glisser des perles salées par-dessus. C'est la fin, il ne se contrôle plus il n'y arrive pas. Ses lèvres rosâtres rejoignent celles recouvertes de sang du jeune homme. Le bonheur ? Ce pourrait-il que ce soit cela ? Ou peut-être que c'est encore plus compliquée...comme une chose que l'on appelle l'amour...
Natsuo se retire passant une main dans les cheveux de Sakihiko. Tout en lui disant :

-je ne veux pas que tu pleures s'il te plaît. Tu ne peux pas. Souris encore et encore !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   Dim 20 Mai - 20:04

Les larmes coulaient sans cesse sur les joues du vampire, incapable de les faire disparaître. Pourquoi fallait-il que cela arrive dans un moment comme celui là ?... Pourquoi fallait-il que Natsuo le voit dans cet état ? Pourquoi lui ? N'était-il pas déjà assez méprisable au naturel ? Pourquoi devait-il se sentir si écoeurant une fois de plus...
Derrière lui, Sakihiko n'entendais aucuns bruits venant de la part du jeune homme. Se moquait-il de lui ? Le prenait-il en pitié ? Oui, sûrement. Quelque chose approchant ces sentiments... Que pouvait-il espérer de toute façon ? La vie n'était pas un conte de fée... Et cela, le vampire le savait si bien. Par coeur même.
Il entendit alors un bruit, quasi imperceptible, lui annonçant que son interlocuteur venait de se déplacer. Et, pendant une fraction de seconde, l'idée qu'il fût de nouveau seul le terrifia. L'horrifia jusqu'au plus profond de lui même. Le vampire voulut se retourner, mais n'en trouva pas la force. Ni le courage. Affronter le regard de Natsuo alors qu'il était dans un pareil état était impossible. Le simple fait qu'il puisse voir son visage, ravagé par les larmes et l'accablement, ébranlait le jeune homme jusqu'au tréfonds de son être...
Mais, alors qu'il imaginait que son interlocuteur le délaissait, Sakihiko sentit de puissants bras l'envelopper. Il tourna lentement la tête, pétrifié par la surprise. Rêvait-il ? Avait-il, ne serait-ce qu'une chance, que le jeune homme venait vraiment de faire ce geste ?... Il ne pouvait pas y croire. Il ne pouvait se le permettre...
"Impossible"
Ce mot si familier, raisonna une fois de plus en son esprit. Pourquoi Natsuo faisait-il cela ? Voulait-il le réconforter ? Un humain était-il vraiment capable de ressentir ce genre de sentiment ?...
Une larme roula à son tour sur sa joue cireuse et il lui parla faiblement, d'une voix vibrante de tristesse :

-Tu... Vous ne pouvez pas dire ça... Non...

Le jeune homme retourna le vampire, l'obligeant à lui faire face. Celui-ci baissa le regard, honteux à en mourir. Encore une fois, fallait-il vraiment qu'il le voit dans cet état ?...
Posant ses main sur l'épaule et la joue de Sakihiko, Natsuo colla son front contre le sien. Ce contact électrisa une nouvelle fois le jeune homme. C'était étrange, bien trop à son goût d'ailleurs... Pourquoi son corps réagissait-il de cette façon dès qu'il le touchait ? Il plongea une énième fois son regard dans le sien, se noyant dans ses yeux azurés. A chaque fois qu'il faisait cela, il avait l’irrépressible impression que le monde s'arrêtait de tourner, que le temps se figeait. Le vampire rougit légèrement, n'en comprenant lui même la cause... Le fait que ce garçon le troublait énormément le laissait anxieux...le faisait réagir de façon bizarre...
Sakihiko se clama lentement, apaisé par la chaleur qui émanait de son interlocuteur. Ses larmes s'arrêtèrent de couler, ne faisant que perler au coin de ses yeux violâtres.
Natsuo le regarda quelques instants, semblant fixer le sang qui suintait au bords de ses lèvres pâles. Des larmes roulèrent doucement sur sa peau blême, lui donnant un air mélancolique, doux. Le jeune homme s'apprêtait à ouvrir la bouche pour lui demander quelle en était la cause, mais il fut stoppé dans son élan...
Et, avant même qu'il ne s'en rende compte, son interlocuteur l'embrassait tendrement. Les pensées du vampire se firent confuses, embrouillées. Pourquoi ? Pourquoi venait-il de...
Sakihiko ferma les yeux et posa ses mains glaciales contre le torse du jeune homme. Une partie de son être voulait fermement succomber à ses lèvres, se laisser emporter par la vague de chaleur qu'il le submergeait, tandis qu'une autre, plus cruelle, réaliste, lui soufflait ce qu'il ne voulait entendre. Il savait ô combien d'horreur lui avait apporté l'amour... Il le savait pertinemment...
Les images de cette effrayante nuit lui revinrent en mémoire, lui arrachant de violents tremblements. L'odeur de la mort, du sang... Le rouge se mêlant à l'obscurité de la nuit... Le corps désarticulé, mutilé de Miki...
Sakihiko rouvrit brutalement les yeux, s'arrachant malgré lui aux bras si accueillants de son interlocuteur. Cette phrase résonnait en sa tête en boucle : "Il ne pouvait pas, il n'y avait plus droit..."
Natsuo passa une main dans les cheveux du vampire, lui parlant avec douceur.

-Je ne veux pas que tu pleures s'il te plaît. Tu ne peux pas. Souris encore et encore !

Le jeune homme déglutit difficilement, le repoussant avec peine. Pourquoi ne pouvait-il pas rester dans ses bras ? Pourquoi ne pouvait-il pas être tout simplement normal ?! Pourquoi... pourquoi cette malédiction le dévorait à tel point qu'il ne pouvait se permettre de ressentir le moindre sentiment ? Il ne connaissait rien de Natsuo et pourtant... Ils ne s'étaient rencontrés que plusieurs minutes auparavant... et pourtant, en si peu de temps... Le vampire sentait déjà qu'il y avait quelque chose de spécial. Différent. Il le ressentait et ce, jusqu'au plus profond de son corps. Mais, inlassablement, cette phrase retentissait. Celle qui lui rappelait qu'il ne pouvait pas. Plus. Qu'il avait déjà commis un drame. Qu'il n'était plus humain.
Il repoussa violemment Natsuo, une expression de douleur tordant ses traits angéliques. Stop. Il fallait faire cesser tout cela. C'était ridicule. Complètement. On ne faisait que jouer avec lui...oui, le vampire voulait profondément qu'il s'agisse de cela et non d'autre chose. Il préférait de loin se sentir blessé que prisonnier. Prisonnier de sa propre nature. Pourtant, le rose qui teintait les joues de son interlocuteur ne pouvait être dû à la comédie, il le savait...

-Vo-vous ne pouvez pas comprendre ! Vous ne me connaissez même pas... vous ne savez rien sur moi, ni sur ce que je suis réellement...Je suis un monstre...un être détestable. Je ne sais pas quelles sont vos motivations mais...je n'aime pas que l'on se moque de moi.

Les mots étaient durs, Sakihiko faisait en sorte qu'ils le soient. Il se devait de placer des barrières entre lui et les autres, fuyant tout contacts, sentiments qui pourraient être qualifiés d'humains... Il devait se montrer hermétique, insensibles... Sinon, il finirait encore par blesser quelqu'un. Revenir à sa nature originelle. Bestiale. Une nouvelle fois, il finirait par tuer un être qui lui est cher, inestimable...
Le vampire recula vivement, confus. Ses paroles blesseraient sûrement Natsuo...du moins il le fallait. Il ne voulait pas que cet homme s'approche une nouvelle fois de lui...qu'il lui fasse une nouvelle fois perdre la raison. Oui, il le troublait, profondément même. Il...
Il se retourna vivement, et lança une dernière fois au jeune homme sur un ton plus doux :

-Je...je suis désolé...c'est égoïste, mais j'ai peur de souffrir une nouvelle fois. J'ai peur de vous faire souffrir. Je...ne suis pas ce que vous croyez...murmura t-il, une nouvelle larme perlant sur sa peau blafarde. Mieux vaut que vous ne m'approchiez plus...encore une fois, excusez moi.

Et telle, une ombre, il disparut dans la nuit, élément qui le représentait si bien... Son coeur saignait. Il était à l'agonie. Agonie qui n'avait lieu d'être en un coeur inanimé... Il s'essuya lentement les yeux pendant sa course, et passa avec fièvre une main sur ses lèvres. Il la sentait encore... cette si douce chaleur qui l'avait parcourue...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yôkoso Natsuo Bara ! [PV: SAKIHIKO AME] -Fini-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» ♫ Fiche Technique ♫ ♪ Bara Emi ♪
» Petite tornade [fini]
» Demande par Bara Emi
» Natsuo Sagan et Yôji Sagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: L'extérieur :: Le Jardin-