Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Lun 19 Mar - 20:07

La nuit tombait doucement quand Sakihiko entra dans cet étrange bois. Il ne savait le dire pourquoi ni comment, mais il était irrésistiblement attiré par cet endroit…
Tout était calme, il n’y avait pas un bruit, comme si la forêt était dénuée de toutes formes de vie. Dans la pénombre qui recouvrait les lieux, le jeune homme s’y mouvait à loisir, comme s’il ne formait qu’un avec ces ténèbres. Ténèbres qui lui étaient à présent si familières…
Cette nuit là, la lune semblait inexistante, le ciel était bien plus sombre que l’encre. Il faisait noir comme jamais.
Il ne put s’empêcher de frissonner, le regard perdu dans le vide, fixant un point invisible. Au plus profond de son corps, jusque dans sa moindre parcelle, il se sentait mal, incroyablement mal… Son pouls, d’ordinaire si lent –nous n’en préciserons la cause-, s’était soudainement accéléré, pour une raison inconnue…
Un bien étrange sentiment qui le dévorait de l’intérieur…
Après plusieurs minutes de marche hasardeuse, Sakihiko tomba sur une petite clairière. Voyant une souche d’arbre mort en son centre, il s’y assit, épuisé par l’indescriptible sensation qui naissait en son être. Il leva lentement la tête, fixant le ciel de ses yeux vides, yeux qui ne semblaient plus apprécier la beauté du monde. On ne pouvait y voir nulle étoile, nulle lumière…
Nul espoir ?...
Il soupira longuement, passant fébrilement une main dans ses cheveux cendrés. Cela allait faire trois ans qu’il cherchait « Mist ». Trois longues années à rechercher quelqu’un qui ne semblait exister…
Une larme roula le long de sa joue pâle. Mais alors pourquoi ? Pourquoi, en entendant ce nom, il se sentait si nostalgique ? Cette personne, le jeune homme avait l’impression de ne connaître qu’elle… Il savait tout d’elle, et pourtant, il ne savait strictement rien…
Au fond de lui, une hypothèse s’était fait entendre. Il avait été avant d’être. Son âme et son corps semblaient s’en rappeler, mais sa mémoire avait oublié. Oubliée tout jusqu’à cette fameuse personne…
Il se courba vers l’avant, enfouissant son visage dans ses mains graciles. Tout était là, devant lui, dans cet endroit. Sakihiko le savait, il en aurait mis sa main à couper. Ce n’était certainement pas une coïncidence s’il avait était attiré de tout son être ici. Mais, contre tout ce qu’il avait attendu, rien ne lui revenait. Absolument rien…
Le jeune homme pleura doucement, des pleurs qui étaient quasi inaudibles… Des pleurs doux et silencieux, rappelant les faibles murmures des âmes défuntes…

-Je ne le retrouverai jamais, n’est-ce pas ?souffla t-il amèrement, comme parlant à un être qui ne pouvait l’entendre. Mais comment…comment ais-je pus oublier ce visage ? Comment oublier cette voix ?...

Ces questions, désespérées, ne trouvèrent de réponses. A vrai dire, comme s’était si souvent le cas…
Trop souvent même…
Tout était lié, tout s’assemblait parfaitement… Il avait eu une vie, une vie où il était ce monstre, et, sans aucun doute, une connaissance de « Mist ». Mais, il ne savait comment, il était revenu à l’état d’enfant ; un humain qui plus est ! Adopté par une famille, il avait vécut dans l’ignorance, jusqu’à avoir subit une transition, le faisant revenir à son état d’origine… Puis…ce fut la catastrophe. La renaissance d’une créature déchue ; maudite…
Mourir était une idée suave, une idée qui le hantait sans cesse… Mais il ne pouvait pas. Il n’avait pas le droit Sakihiko ne pouvait mourir, pas tant qu’il n’avait retrouvé « Mist ». Il avait besoin de savoir pourquoi. Pourquoi tout cela avait-il eut lieu. Et, une fois qu’il saurait cela, il pourrait enfin mourir. Mettre fin à cette existence maudite, à cette injure à tous êtres humains.
Il couvrit ses yeux de sa main, les larmes coulant à flot sur son visage. Cette quête était dénuée de tous sens, il n’y avait aucune chance, aucun espoir plausible…
Sakihiko le savait si bien mais ne pouvait se l’avouer.


Dernière édition par Sakihiko Ame le Sam 9 Juin - 21:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Mer 18 Avr - 19:04

– Bientôt... tu verras... je ne serais plus ton prisonnier...

Dahiorus se réveilla en sursaut. Il était en sueur, et sa respiration haletante. Encore le même rêve, mais cette fois-ci, il avait l'air différent. Pourtant, le jeune homme ne saurait dire pourquoi. Il essaya de se rendormir, mais en vain. Il regarda son réveil, qui indiquait une heure assez tardive. On était en pleine nuit. N'arrivant pas à retrouver le sommeil, le démon tâtonna afin d'allumer sa lampe de chevet. Il se redressa ensuite et resta dans cette position durant un petit moment. Il fixa, d'un air lassé, le gantelet de plaques de métal qui recouvrait une partie de son avant bras gauche, qu'il portait depuis ce fameux jour.

Ce jour où il était devenu l'hôte d'un être du Pandémonium, il le haïssait du plus profond de son âme. Et depuis ce jour, Dahiorus était assailli par ces rêves étranges, sans qu'il ne puisse rien faire. À force, il s'y habitua. Mais peu à peu, le démon enfermé en lui semblait parler à son hôte. La créature lui était apparue sous forme d'un épais nuage obscur, puis prenait un corps de plus en plus visible. Pourtant, le Mage ne savait pas ce qu'il lui voulait, et à chaque fois, il se réveillait en sueur de chacun des rêves qu'il faisait.

Il serra le poing gauche. Les questions qu'il se posait sur tout cela ne trouvaient pas de réponse.

– Qu'est-ce que je peux bien faire maintenant ? soupira-t-il.

Il se leva, se dirigea vers la fenêtre ouverte et plongea son regard au loin. Cette nuit-là, les étoiles étaient peu nombreuses dans la voûte céleste. Les rayons de l'astre lunaire se reflétaient sur le corps du jeune homme, dévoilant un torse assez bien bâti et plutôt blanchâtre à cause du jeu de lumière. Son œil rouge sang était encore plus vif sous cette clarté nocturne. Mais il révélait également un visage fatigué, fatigué de ce qui lui arrive après le crépuscule. Il posa ensuite les yeux sur la forêt qui bordait le pensionnat. Autant y faire un tour. Il se retourna, alla dans la salle de bain, se nettoya le visage, remit en place ses cheveux quelque peu ébouriffés, puis enfila un modeste haut noir, passa son long manteau ébène, et partit en direction de la forêt.

* * *
Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas aventuré dans cette épaisse forêt, qui dissimulait l'établissement des yeux du commun des mortels, en plus de sa barrière magique. Dahiorus ne s'était retrouvé là qu'une seule et unique fois auparavant : le jour de son arrivée au pensionnat, mais c'était en pleine journée. La nuit, cet endroit changeait totalement de visage. La visibilité était réduite, à cause du manque de lumière. Le jeune homme aux yeux vairons canalisa alors les flux magiques présents dans l'atmosphère et créa une petite sphère lumineuse écarlate dans le creux de sa main droite, puis il s'en servit comme d'une torche, et avança dans les profondeurs de ces bois.

Il n'y avait personne au sein des arbres massifs, aucun bruit, un silence de mort régnait dans ces lieux. Enfin... on entendait seulement le bruit des pas du jeune homme, craquant les petites branches mortes sur le sol. Le démon continuait de se promener sans rencontrer personne. Mais il avait parlé trop vite. Dans une petite clairière éclairée par les rayons lunaires se tenait un individu assis sur une vielle souche d'arbre. Que faisait-il ici ? Il avait le dos tourné. Tout ce que l'on pouvait voir de lui, c'étaient ses cheveux gris hirsutes, qui semblaient diffuser la lumière présente, et les vêtements qu'il portait : une tenue sombre, contrastant avec la teinte de ses cheveux. Il paraissait ne pas avoir remarqué la présence du jeune homme aux yeux vairons, qui s'approchait discrètement de lui. L'éclat de la sphère écarlate remplaçait peu à peu la lueur de la Lune, donnant une teinte rouge à la clairière. Le silence était toujours au rendez-vous. Dahiorus se tenait sur ses gardes, cet individu pouvait être hostile. Il ne devait pas faire partie des pensionnaires. Pourtant, il avait l'air de s'être égaré. C'est alors que le professeur de Magie lui adressa la parole d'une voix monocorde :

– Est-ce que ça va ? Tu t'es perdu ?


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Sam 2 Juin - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Ven 20 Avr - 13:27

Sakihiko entendit soudainement un léger bruit, semblable à des pas étouffés. Et, avant même qu’il n’eut le temps de tourner la tête, une voix, qu’il présumait masculine, se fit entendre.

Est-ce que ça va ? Tu t'es perdu ?

Le vampire se retourna vivement et aperçut un jeune homme se tenant non loin de lui. Il essuya rapidement ses larmes, honteux de se montrer dans cet instant de faiblesse. Ses yeux mauves se posèrent avec méfiance sur l’inconnu. Une lueur rougeâtre se dégageait de sa main droite, teintant la clairière d’une étrange couleur vermeille. Sakihiko arqua vaguement un sourcil, surpris. Le jeune homme avait pour le moins une apparence hors norme… Ses cheveux, qu’il supposait noirs, prenaient une étrange coloration cuivrée sous la lumière pourpre et ses yeux, bicolores, intriguèrent le vampire. Une aura indescriptible se dégageait de l’étranger ; terrifiante et à la fois fascinante…
Sakihiko se leva lentement, ne le quittant pas du regard. Y avait-il ne serait-ce qu’une chance qu’il en sache plus que lui sur cet endroit ? Sûrement… D’ailleurs, personne ne se baladait à cette heure si dans la forêt sans connaître les lieux. Du moins, cela aurait était valable pour les humains normaux… Mais la personne qui se tenait face à lui ne semblait pas rentrer dans cette catégorie… Enfin, il se trompait peut-être.

- Oui, je présume que je vais bien, merci…dit-il doucement, repensant avec amertume qu’on puisse l’avoir vu en larmes.

Le vampire réfléchit longuement à la deuxième question de l’inconnu. C’était-il perdu ?... Il plissa le front et leva légèrement la tête vers le ciel nocturne, perplexe. Pouvait-on vraiment dire qu’il s’était égaré dans son cas ? Il cherchait quelque chose, sans savoir de quoi il s’agissait, mais ne semblait pas le trouver… Effectivement, c’était une situation pour le moins original. Risible même.
Avec sa franchise naturelle, Sakihiko ne chercha pas à savoir si oui ou non sa réponse paraissait idiote.

-Pas vraiment… Je cherche quelque chose, mais je ne trouve rien, avoua t-il en esquissant un sourire maladroit.

Il passa nerveusement une main dans ses cheveux cendrés. Cela faisait depuis bien longtemps qu’il n’avait eut de contact avec la « société »… Parler avec sens et naturel n’était pas, ou plutôt plus, une chose aisée pour le jeune homme. Oui, depuis ce fameux évènement, le vampire n’avait plus jamais osé rentrer en contact avec d’autres êtres.
Après tout, les monstres avaient-ils une place parmi les vivants ? Non. Leur place n’était pas là. Elle n’y était nulle part, inexistante dans ce monde peuplé d’égoïstes… Les créatures comme lui n’étaient que des erreurs de la nature. Des êtres défaillants ; déchus…
Sakihiko baissa légèrement la tête, le visage sombre. Penser de cette façon ne servait à rien, elle n’arrangerait en rien les choses. Le jeune homme se mordit la lèvre inférieure, s’ordonnant d’arrêter ici le fils de ses pensées. S’il revenait sur son passé…
Il se gifla intérieurement puis redressa la tête, regardant une nouvelle fois le jeune homme. Que pouvait-il bien faire dans un tel endroit à une heure aussi tardive ?

- Excuse-moi si je parais indiscret, mais qu’est ce que tu fais dans une forêt à cette heure ? Il me semblait pourtant que les hum- non, les gens dormaient la nuit…

Le vampire se tût, repensant à l’idiotie de sa question. Etait-il vraiment bien placé pour parler de ça ?... Comme tout humain normal, lui aussi n’avait rien à faire ici à cette heure… Se maudissant, il baissa une nouvelle fois le regard, évitant celui de l’inconnu.


Dernière édition par Sakihiko Ame le Sam 26 Mai - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Sam 21 Avr - 17:11

– Est-ce que ça va ? Tu t'es perdu ?

À ces mots, l'individu se retourna subitement. Il passa sa main sur ses yeux, semblant essuyer quelque chose. Puis, il regarda Dahiorus, d'un air assez méfiant. Ses yeux avaient une teinte violacée, à la lumière de la sphère écarlate. Mais ils brillaient étrangement. Pourtant, le plus bizarre chez lui, c'était son visage. À première vue, cet inconnu pouvait être un homme, mais il affichait une expression assez efféminée. Qui était-il ? Il se leva lentement de la souche, sur laquelle il devait être assis depuis un petit moment. Ses yeux ne quittèrent pas une seule seconde le démon au gantelet. Puis finalement, il murmura :

– Oui, je présume que je vais bien, merci...

À sa voix, Dahiorus put supposer que cet inconnu était un homme. Ce dernier marqua une longue pause et leva légèrement la tête vers le ciel obscur, semblant réfléchir à quelque chose. Puis, après un petit moment, il reprit la parole :

– Pas vraiment... Je cherche quelque chose, mais je ne trouve rien.

Il esquissa un sourire, puis passa une main dans ses cheveux ; à croire qu'il était nerveux.

Le jeune homme aux yeux vairons hocha la tête en signe d'acquiescement. Cet individu cherchait quelque chose, mais quoi ? Et pourquoi ce trouvait-il aux abords du pensionnat ? C'est alors que le démon se demanda s'il cherchait l'établissement. Sinon, il ne se trouverait pas à cet endroit. Cependant, le professeur de Magie ne pouvait l'interroger au sujet du bâtiment. Cela devait être un secret pour le commun des mortels, et même s'ils ne pouvaient le voir. Dahiorus ne voulait en aucun cas prendre le risque de divulguer l'existence du pensionnat. Que faire ? Il pouvait néanmoins lui demander ce qu'il cherchait, peut-être que là, il saurait si cet individu était humain ou non.

Son interlocuteur baissa légèrement la tête, l'air grave. Il semblait se mordre la lèvre inférieure. À quoi pouvait-il bien penser ? Il regarda de nouveau le professeur de Magie, puis lui demanda :

– Excuse-moi si je parais indiscret, mais qu’est-ce que tu fais dans une forêt à cette heure ? Il me semblait pourtant que les hum... non, les gens dormaient la nuit…

Bizarre... il semblerait qu'il voulait dire le mot « humain ». Peut-être bien qu'il ne l'était pas. En y regardant bien, cet inconnu n'avait rien d'humain. Pourtant, rien de singulier n'émanait de lui. Ce n'était pas un être des enfers, Dahiorus l'aurait remarqué. Mais qui était-il en vrai ?

Le démon lui répondit d'un ton amusé :

– C'est vrai que je devrais être déjà en train de dormir à cette heure-ci, mais je n'arrivais pas à trouver le sommeil... et j'avais envie de me balader un peu. Mais je pourrais te retourner la question.

Le jeune homme aux yeux vairons le fixa à son tour, tout en réfléchissant à la tournure de sa prochaine question. Soudain, il pensa à quelque chose. Il jeta un coup d’œil à sa main droite. La sphère lumineuse écarlate éclairait toujours la clairière de sa lueur. S'il était totalement humain, le fait que la main droite de Dahiorus puisse s'illuminer de cette manière l'aurait surpris. Pourtant, il n'avait pas dit un seul mot dessus depuis le début. Cela pouvait être un indice sur son identité. Il décida alors de lui poser cette question :

– Dis-moi... la sphère que je tiens à la main ne t'effraie pas un peu ?


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Sam 2 Juin - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Lun 23 Avr - 19:36

A la deuxième phrase du vampire, l'inconnu acquiesça vaguement de la tête. Il sembla à Sakihiko, que, pendant quelque secondes, celui-ci paraissait soucieux. Mais, cette expression disparue de son visage, aussitôt remplacée par un léger amusement.

C'est vrai que je devrais être déjà en train de dormir à cette heure-ci, mais je n'arrivais pas à trouver le sommeil... et j'avais envie de me balader un peu. Mais je pourrais te retourner la question.

Le jeune homme sursauta malgré lui. Il se doutait bien qu'après sa propre question, une de ce type suivrait... Il resta comme figé, réfléchissant avec empressement à sa réponse.
Cette fois-ci, Sakihiko évita soigneusement l'étrange regard de son interlocuteur. Que dire ? Que pouvait-il bien dire pour ne pas dévoiler sa véritable identité ?... Pendant un dixième de seconde, l'idée de dire qu'il était des environs le traversa, mais s'estompa vivement. D'après les dires de cet homme, lui même ne semblait habiter bien loin. Et, si cette hypothèse était juste, il y avait de grande chance pour qu'il se doute que le vampire mentait...
Le jeune homme soupira doucement, l'air lasse. Il pouvait tout aussi bien jouer cartes sur table, mais il y avait des risques. De gros risques même. Et, dieu seul savait ô combien il connaissait la nature stupide des humains, prenant en horreur tout ce qui était différent...

- Disons... que pour ma part, effectuer ces recherches le jour ne serait pas très accommodant, souffla t-il avec dépits.

Dans sa bouche, ces mots semblaient prendre une tournure interrogative, comme s'il se parlait à lui même. Et, encore une fois, Sakihiko ne se douta pas un seul instant que cette réponse pouvait sembler bizarre, ou bien même dangereuse...pour lui.
L'autre jeune homme posa son regard sur son bras droit, puis le reporta sur le vampire en disant :

Dis-moi... la sphère que je tiens à la main ne t'effraie pas un peu ?

Sakihiko resta là, interdit. C'était donc ça ! Ce quelque chose qui rendait l'étranger si inhabituel...n'était autre que cette lumière...
A cet instant précis, le vampire eut l'irrésistible envie d'aller se cogner la tête contre un des arbres qui l'entouraient. "Tu n'es qu'un idiot, un idiot !... Comment peux-tu être aussi stupide ?! C'est pourtant aussi flagrant que le nez en plein milieu de la figure !..." Il tituba légèrement, pour trébucher et se retrouver assis à sa place de départ.
Le jeune homme baissa la tête et passa nerveusement une main dans sa chevelure cendrée. Sur le coup, cela ne lui avait pas parut étrange... pas le moins du monde. Après tout, si les créatures de la nuit existaient bel et bien, en quoi un humain faisant apparaître ce genre de chose était-il extraordinaire ?...
Une moue amusée étira ses lèvres pâles. Oui, il n'était q'un idiot... Ce détail aurait sûrement sauté à la figure de n'importe quel être censé. Mais pourquoi se le nier ?
Sakihiko était tout sauf censé...
Il leva faiblement la tête en direction de l'inconnu, une ombre indescriptible ravageant son visage. Sur ce coup là, on pouvait encore dire qu'il avait "gaffé"...

- ... Non, absolument pas...

Ce fût la seule réponse qu'il offrit à l'étranger. A vrai dire, il ne trouvait pas le courage d'en dire plus... Et que pouvait-il dire de toute façon ?... "Cela ne m’effraie pas plus que tout ce qui m'entoure dans ce monde ingrat...et pas plus que ma condition de monstre" ?
Sakihiko se massa la tempe, se maudissant pour la énième fois.
Pourquoi n'avait-il pas pus être une personne normalement constituée ?


Dernière édition par Sakihiko Ame le Sam 26 Mai - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Mar 24 Avr - 22:46

– C'est vrai que je devrais être déjà en train de dormir à cette heure-ci, mais je n'arrivais pas à trouver le sommeil... et j'avais envie de me balader un peu. Mais je pourrais te retourner la question.

Puis il regarda sa main droite, qui tenait la sphère, éclairant la clairière de sa lumière écarlate, tandis que son interlocuteur lui répondit en poussant un soupir las :

– Disons... que pour ma part, effectuer ces recherches le jour ne serait pas très accommodant.

Dahiorus lui hocha la tête. Le jeune homme qu'il avait en face de lui semblait vouloir dissimuler des choses. Ses réponses paraissaient cacher une information que le démon aux yeux vairons avait envie de connaître. Profitant du fait qu'il n'avait pas réagi à la lueur de la sphère, le pensionnaire se lança :

– Dis-moi... la sphère que je tiens à la main ne t'effraie pas un peu ?

Il était temps de l'amener à se dévoiler. Le professeur de Magie ne pouvait pas rester là à discuter avec lui comme si rien n'était. Pour lui, ce jeune homme n'était pas ici par un pur hasard. Il devait chercher quelque chose de précis. Et s'il cherchait le pensionnat ? C'était une réponse envisageable. Mais pour le moment, il fallait qu'il réponde correctement à son interrogation. Ses propos lui indiquerait si cet inconnu était spécial.

Mais aucune réponse ne sortait de sa bouche. Il avait l'air de réfléchir. Soudain, il se mit à tituber sans aucune raison, il trébucha, puis se retrouva de nouveau assis sur la souche d'arbre. Il devait être fatigué, normal vu l'heure. Il avait l'air pâlot également. À croire que ce jeune homme était un... un vampire... Idée assez stupide, cela faisait même très cliché. Même dans le pensionnat, les vampires n'avaient pas tous la peau d'une extrême pâleur. Certains n'en avaient pas du tout l'apparence. Dahiorus verrait alors cela en temps voulu.

La tête baissée, il passa une main dans ses cheveux. Il offrit finalement sa réponse :

– Non, absolument pas... dit-il en relevant la tête.

Le démon esquissa un léger sourire à peine visible. Si la sphère qu'il tenait à la main droite ne l'effrayait pas, c'est qu'il devait être un être particulier. Mais il en était pas sûr. Il continua alors de le questionner. Tout en contemplant les alentours, il lui déclara d'un ton se voulant détendu :

– Ah. Même pas un peu ? C'est amusant ça, je dois dire. Tu ne penses pas que cela pourrait être un truc... magique ?

Sur le coup, cette question lui donna une autre idée :

– Et crois-tu qu'il se passe des choses bizarres dans cette forêt ? Surtout à cette heure-ci ?


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Sam 2 Juin - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Jeu 26 Avr - 19:26

Le jeune homme observa Sakihiko en silence, comme réfléchissant sur son compte. Le vampire baissa les yeux, mal à l'aise. Sa véritable nature allait être découverte ?... Il déglutit, fiévreux, portant une nouvelle fois sa main dans ses cheveux gris.

Ah. Même pas un peu ? C'est amusant ça, je dois dire. Tu ne penses pas que cela pourrait être un truc... magique ?

Le vampire haussa un sourcil, quelque peu surpris. Pourquoi lui posait-il cette question ? Le jeune homme ne s'attendait pas du tout à cela. Tout humain, de constitution normal, n'aurait-il pas chercher à en savoir plus sur lui, lui posant des questions moins...bizarres ? Il releva la tête vers l'étranger, anxieux. Ce fait ne l'avait pas frappé, mais il y avait une possibilité qu'il ne soit lui non plus un humain banal... Sakihiko hocha vaguement la tête, cette possibilité était envisageable.
Avant même que le vampire puisse répondre à sa première question, l'étranger renchérit :

Et crois-tu qu'il se passe des choses bizarres dans cette forêt ? Surtout à cette heure-ci ?

Sakihiko le regarda un instant, quelque peu blasé. "C'est quoi ces questions ?..." En effet, s'il ne s'attendait pas à la première, la deuxième lui paraissait invraisemblable...
Il soupira, déboussolé. Cette rencontre était pour le moins originale...

- Magique ? Peut-être...dit-il en penchant légèrement la tête sur le côté.

Même si le jeune homme, pour son âge, aurait dû être doté d'une certaine maturité, ce n'était pas du tout le cas... Sakihiko n'était qu'un gamin, un enfant fuyant les discussions complexes... Il n'avait pas envie de réfléchir à ce genre de choses qui lui paraissaient si compliquées et, il fallait bien l'avouer, dénuées de quelconques intérêts. A quoi cela servirait-il à l'inconnu de savoir si, oui ou non, le vampire pensait qu'il s'agissait de "magie". Et, comme le montrait si bien sa réponse, il n'avait aucunes opinons là dessus.
La magie existait sûrement si lui même pouvait encore se tenir debout... Oui, il s'agissait peut-être de magie ? Et, si c'était le cas, l'inconnu était-il une sorte de magicien ?

- Je n'en sais rien...souffla t-il faiblement. Je viens juste d'arriver ici il y a quelques minutes...

Il paraissait excédé, réfléchissant à des choses qui le dépassaient complètement... Dans d'autres circonstances, le vampire aurait peut-être était plus coopératif, peut-être... Mais ce soir là, il était incroyablement fatigué, lassé par sa fastidieuse recherche; recherche qui s'avérait d'ailleurs infructueuse.
Son regard glissa lentement vers le jeune homme aux yeux vairons. Que cherchait-il à travers ces questions ? Voulait-il le piéger ? Cherchait-il à savoir ce qu'était vraiment Sakihiko ?... Cette possibilité n'était pas non plus à exclure... Peut-être y avait-il un sens caché derrières ses phrases...
Le vampire planta son regard mauve dans celui de son interlocuteur, sans ciller.

- Pourquoi me poser toutes ces questions ? Si tu cherche à savoir quelque chose, autant me le demander directement.

Il savait très bien qu'une fois ces mots prononcés, il ne pourrait plus revenir en arrière. S'il lui demandait ce qu'il était vraiment, Sakihiko répondrait sans flancher. Il savait pertinemment que l'inconnu n'était pas dupe. Il avait peut-être deviné, après tout ? Le jeune homme réprima un bref sourire. Dans ce cas là, il serait tout à fait normal de lui demander, en retour, ce qu'il était.


Dernière édition par Sakihiko Ame le Sam 26 Mai - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Dim 29 Avr - 17:40

– Et crois-tu qu'il se passe des choses bizarres dans cette forêt ? Surtout à cette heure-ci ?

L'inconnu haussa un sourcil, ce qui fit sourire Dahiorus, qui s'attendait à ce genre de réaction. Ces questions pouvaient paraître très étranges, mais il voulait l'amener à se dévoiler progressivement. Il semblait hocher légèrement la tête. À quoi pensait-il ? Aurait-il découvert quelque chose sur le démon ? Puis, il le dévisagea un instant. Le démon se demandait ce qu'il allait répondre. Mais il n'allait pas tarder à le savoir. L'étranger poussa un léger soupir, puis prit la parole :

– Magique ? Peut-être... dit-il par rapport à la première demande. Je n'en sais rien... souffla t-il faiblement. Je viens juste d'arriver ici il y a quelques minutes...

Ces réponses ne menaient à rien. Cela aurait pu être des réponses données par n'importe qui. À croire que la Magie et tout ce qui touchait à cet art occulte ne l'intéressait guère. Dahiorus ne voulait pas brusquer les choses, car demander directement s'il faisait partie de ces individus spéciaux semblait inapproprié. Lui soumettre à cette interrogation singulière lui paraissait une meilleure solution d'approche. Cela lui permettrait éventuellement de gagner sa confiance. À l'écoute de ses propos, le démon se mit à rire bêtement, tentant de détendre l'atmosphère qui devenait assez morose.

– Comment faire alors… ? pensa le jeune homme.

Il croisa les bras, baissa la tête et se mit à réfléchir. Quelle question pourrait l'amener à avouer une information intéressante ? Son interlocuteur se mit à le regarder, l'air méfiant. À chaque seconde qui s'écoulait, le doute semblait s'installer en lui. Dahiorus releva la tête, posant son regard sur celui de l'étranger, qui avait l'air d'attendre qu'on lui pose une nouvelle question. Mais alors que le jeune homme aux yeux vairons allait faire une remarque sur les dires de l'inconnu, celui-ci le prit de court :

– Pourquoi me poser toutes ces questions ? Si tu cherches à savoir quelque chose, autant me le demander directement.

Son regard devint plus grave. Il esquissa un sourire, sûrement pour gagner la confiance du démon. Il avait dû flairer quelque chose dans ce petit interrogatoire étrange. Finalement, peut-être qu'il n'était pas totalement humain. Mais Dahiorus voulait en être absolument sûr. Car une erreur pouvait mener à la divulgation de l'existence des êtres surnaturels. Il savait pertinemment que dans ce monde, les simples humains ignoraient leur existence, ils pensaient que ce n'était que des légendes. Et même si le pensionnat était dissimulé sous une barrière magique, on ne savait pas si un jour, elle pouvait être brisée. Il s'imaginait le pire des scénarios.

Le professeur de Magie le fixa un petit moment, durant lequel il pensa à ce que son interlocuteur avait déclaré. S'il le pouvait réellement, alors il le ferait, et peut-être que là, il serait sans doute possible d'avoir un dialogue plus intéressant que cela. Dahiorus se lança enfin et lui demanda d'une voix plus sérieuse :

– Qui es-tu vraiment, et qu'est-ce que tu cherches ?


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Sam 2 Juin - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Jeu 3 Mai - 12:50

Son interlocuteur semblait perplexe devant les maigres réponses que lui offrait le vampire. Effectivement, celles-ci étaient pour le moins superflues. Peut-être même stupides.
Sakihiko ne disait plus rien, se contenant d'observer avec une impassibilité déconcertante le jeune homme. Il cherchait à obtenir quelque chose de lui. Il en aurait mis sa main à couper. Celui-ci laissa échapper un léger rire, comme pour défendre l'atmosphère. Était-il tendu ?... De son côté, le vampire ne l'était pas le moins du monde. Il avait une solution qu'il employait souvent dans ce genre de situation; se couper de tout, faire le vide dans son esprit. Ainsi, le temps semblait passé bien plus vite... Rester hermétique à tous ce qui pouvait être gênant...était de loin sa spécialité.
Comment aurait-il pu survivre sans cela ?...
Sakihiko leva doucement la tête, fixant de ses yeux violâtres le ciel nocturne. Celui-ci ne semblait pas avoir changé depuis son arrivé. Il semblait être toujours aussi noir, toujours aussi...vide.
L'inconnu croisa les bras, semblant se plonger dans de profondes réflexions. Et, malgré lui, le jeune homme aux cheveux cendrés ne put retenir une moue amusée. Pourquoi se torturer l'esprit à vouloir passer par des approches indirectes ?
Dès qu'il proposa à l'étranger de lui poser directement ses questions, celui-ci se mura quelques instants dans le silence. Puis, au bout d'un certain temps, il finit par lâcher d'une voix plus sérieuse que celle qu'il avait utilisé auparavant :

-Qui es-tu vraiment, et qu'est-ce que tu cherches ?

Sakihiko acquiesça d'un bref hochement de tête. Ils étaient enfin arrivés à cette fameuse question, celle qu'il redoutait et attendait avec un empressement farouche...
Il se leva, ses yeux brillants d'un éclat malicieux. Il était à présent bien loin du jeune homme amorphe et morne, semblant se désintéresser de tout. Oui, le garçon à l'attitude désinvolte avait laissé place à l'être qu'il n'arrivait à renier, celui qu'il était contre son gré...

-Tu n'as pas deviné ?... Il me semblait pourtant que ce n'était pas si dur que ça à remarquer...murmura t-il en esquissant un sourire en coin.

Sa voix avait elle aussi perdue ce ton neutre qui lui était propre, le muant en un timbre enjoué. Sakihiko, en son fort intérieur, détestait cela. Il en avait horreur. Comment pouvait-il changer si rapidement en un aussi court laps de temps ?! Mais, bien qu'il haïssait cela, il ne pouvait s'en empêcher. L'évocation de sa véritable nature l'effrayait, tout autant que cela le grisait. Il avait peur et était à la fois excité, pour il ne savait quelle raison...
Voici donc ton véritable visage... Est-ce le monstre tapit au plus profond de ton âme ?
Il laissa s'écouler plusieurs secondes puis reprit là où il s'était arrêté :

-Un vampire...enfin je présume, dit-il en baissant la voix. Les conditions de ma "transformation" sont quelque peu différentes de celles qu'on trouve dans les romans...

Il se retenu de rire, amer. En effet, c'était on ne peu plus différent. S'il n'avait pas causé ce drame, il douterait encore aujourd'hui de sa véritable nature.
Il reporta son attention sur le jeune homme, le fixant de son regard bestial. Cette révélation semblait avoir rendu le vampire plus confiant en lui même.

-Et pour ce que je cherche, il s'agit ...-il s'arrêta, marquant une hésitation prononcée- d'une personne. Je pensais la trouver ici, mais je dois peut être en conclure que mon instinct n'est pas aussi pointu que ce que j'avais espéré...

Sakihiko se tût, troublé. Les mots sortaient de sa bouche avec une facilité déconcertante ce soir...


Dernière édition par Sakihiko Ame le Sam 26 Mai - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Mar 8 Mai - 9:50

– Qui es-tu vraiment, et qu'est-ce que tu cherches ?

L'inconnu hocha brièvement la tête, puis il se leva, tout en répondant à la question posée par Dahiorus :

– Tu n'as pas deviné... ? Il me semblait pourtant que ce n'était pas si dur que ça à remarquer... murmura t-il en esquissant un sourire en coin.

À ce moment-là, son attitude changea soudainement. Sa voix devint plus légère.

Depuis le début de la conversation, le jeune homme avait montré une face timide. Mais cette fois-ci, le démon avait l'impression d'avoir affaire à une toute autre personne. Celui qui se tenait devant lui n'avait rien de l'individu renfermé qui paraissait mal à l'aise dans cette clairière. À croire qu'il possédait une double personnalité.

Dahiorus aurait-il dû deviner quelque chose sur son interlocuteur ? Cela, il ne le savait pas. Il y avait bien cette hypothèse qu'il s'était faite sur le fait qu'il était spécial, tout comme le professeur de Magie. Il croyait qu'il devait appartenir à la race des vampires, mais il avait vite chassé cette idée de son esprit, car il pensait que cela n'était pas le cas.

Quelques secondes s'écoulèrent, aucun des deux individus ne dirent le moindre mot. Ce mutisme soudain fut rapidement brisé par l'inconnu qui reprit la parole :

– Un vampire... enfin je présume, dit-il en baissant la voix. Les conditions de ma « transformation » sont quelque peu différentes de celles qu'on trouve dans les romans...

Il était donc bien un vampire ! Dahiorus avait visé juste depuis le départ. Sa peau extrêmement pâle, le fait qu'il se trouvait encore éveillé en pleine nuit : ce jeune homme n'était pas quelqu'un d'ordinaire. Il appartenait à ces gens dotés de capacités hors du commun, et particulièrement à la race des buveurs de sang. Il comprenait à présent la raison pour laquelle il se trouvait dans cette forêt, et surtout à cette heure-ci. Mais il disait que sa mutation différait de la normale, qu'entendait-il par-là ? Au moins, on pouvait comprendre qu'il avait été un humain auparavant, et qu'il ne faisait pas partie d'une longue lignée de... monstres. Mais quant à sa transformation, que pouvait être ces conditions qui l'avaient amené à devenir ce qu'il était à présent ? Peut-être que l'on touchait un sujet trop sensible, il valait mieux s'abstenir de lui poser ce genre de question.

Le démon n'était alors plus obligé de dissimuler les informations à propos du pensionnat, et sur sa véritable nature, même s'il avait failli se dévoiler en arrivant avec sa sphère lumineuse à la main. Cet être vivant spécialement les nuits cherchait sûrement le refuge des créatures spéciales. Dahiorus voulut alors lui en parler, mais il fut prit de court par son interlocuteur :

– Et pour ce que je cherche, il s'agit...

Il s'arrêta, marquant une hésitation prononcée, avant de reprendre :

– D'une personne. Je pensais la trouver ici, mais je dois peut être en conclure que mon instinct n'est pas aussi pointu que ce que j'avais espéré...

C'était amusant de voir la facilité avec laquelle le vampire s'adressait au démon. On était loin du jeune homme timide, renfermé et introverti. Voyant cela, Dahiorus décida de prendre la parole, tout en caressant son menton de la main gauche, laissant découvrir son gantelet de metal :

– Une personne... ? À moins qu'elle soit comme toi, je ne pense pas que tu la trouveras à cette heure-ci, et dans cette forêt en plus. Mais si tu es ici, à mon avis, cette personne que tu cherches devrait se trouver dans le pensionnat Shinichi.

Il marqua une pause. Et s'il cherchait vraiment un pensionnaire, que lui ferait-il ? Le professeur de Magie ne pouvait tout de même pas l'emmener à l'entrée du bâtiment sans connaître cette information. Il pourrait très bien vouloir du mal à cet individu. Il cherchait peut-être vengeance. Dahiorus lui demanda alors, d'un air grave :

– Mais que lui veux-tu à la personne que tu cherches ?

Cette question touchait sûrement à la vie privée et au passé de son interlocuteur. Pourtant, il devait avoir le cœur net sur ses intentions.


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Sam 2 Juin - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Mer 16 Mai - 17:21

L'homme ne sembla pas surpris à l'annonce de la véritable identité de Sakihiko. Il devait s'y attendre après tout... Oui. Sûrement. Ce n'était pas quelque chose de si difficile à deviner...
Le vampire s'ébouriffa légèrement les cheveux puis baissa le regard, laissant échapper un soupir. Cette malédiction ne pouvait s'effacer... Quoi de plus normal pour une malédiction ?... Elle le rongeait de l'intérieur, détruisait tout. Tout ce qu'il y avait de bon en lui, "d'humain"... Qui savait s'il ne finirait pas par devenir une véritable bête ? Oh, cette question ne laissait aucun doute... Dans très peu de temps, il sera véritablement cet animal. Tout n'était qu'un question de temps.
L'étranger sembla alors réfléchir à ces propos, portant une main à son menton. Et, les yeux du jeune homme ne purent s'empêcher de se poser sur le mystérieux gantelet de métal qu'il portait. Cette personne semblait définitivement bien étrange... Sakihiko réprima une moue amusé. N'était-ce pas ironique pour un vampire de penser à ce genre de chose ?

-Une personne... ? À moins qu'elle soit comme toi, je ne pense pas que tu la trouveras à cette heure-ci, et dans cette forêt en plus. Mais si tu es ici, à mon avis, cette personne que tu cherches devrait se trouver dans le pensionnat Shinichi.

Le "pensionnat Shinichi" ?... Quel était cet endroit ? Pourquoi lui parlait-il d'un pensionnat ?
Sakihiko ferma une paupière, tournant en son esprit ses deux mots. Pensionnat Shinichi. Pendant une fraction de seconde, il lui sembla entrevoir quelque chose. Une image floue, un indescriptible sentiment de nostalgie. Des voix, des rires. Des pleurs. Puis, aussi vite que cela était arrivé, tout disparu, ne laissant place qu'à un vide béant. Une obscurité sans fin...
Le vampire rouvrit l'oeil, troublé, mais ne laissa rien paraître. Des idées. Il se faisait des idées... A moins que...
L'inconnu s'arrêta un instant puis reprit d'un air grave, le visage soucieux :

-Mais que lui veux-tu à la personne que tu cherches ?

A l'écoute de cette seconde question, son visage se rembrunit. A présent, il ne rigolais plus du tout. Sakihiko ne savait même plus comment réagir. Que dire ? Il ne savait pas. Plus. La raison pour laquelle il cherchait "Mist" était une évidence, mais il n'arrivait pas à la formuler. Les mots ne voulaient pas sortir de sa bouche...
Il suffoqua, comme pris d'un malaise, et se courba, une main posée sur sa gorge. Il sentait le noeud qui s'y était formé...

-Un... pensionnat ?... Pourquoi aurais-je des chances de la trouver là-bas... si elle est comme moi ? Et puis qui sais si c'est réellement le cas...murmura t-il en essayant de reprendre une respiration normale.

Voilà ce qu'il détestait. Son caractère. Lui même. Il haïssait cette attitude, le fait de passer du rire aux larmes en un instant...cette facette de lui même, si détestable... Ces facettes. Toutes autant quelles étaient. Sans exception.
Il entrouvrit faiblement les lèvres, cherchant à répondre à son interlocuteur. Si repenser à cela faisait mal, en parler était insupportable...

-Je ne sais pas. Je n'en ai aucune idée... Mais j'ai besoin de savoir... Lui poser des questions, sur moi, sur ma véritable identité... Qui suis-je réellement, pourquoi suis-je devenu ce monstre... Que représentait-elle pour moi ? Comment ai-je pu revivre, renaître ? Pfff... Tant de questions qui resteront sans réponses. Tant de choses qui me restent inaccessibles...

Il baissa la tête, quelques mèches de cheveux cendrées cachant ses yeux violâtres. Et voilà. Il se remettait à dire n'importe quoi... Il recommençait à s’apitoyer sur son propre sort... C'était si lamentable...
L'étincelle de malice avait quitté son regard perçant. Il était redevenu "normal". A quelques détails près. A présent, il avait envie de pleurer... Il déglutit difficilement, essayant de garder son sang froid.

-Assez parlé de moi...reprit-il. Qu'es-tu ?

Le vampire le regarda un court instant, quelque peu méfiant. Il n'était pas un humain banal, cela allait de soit. Mais alors quoi ? Un sorcier ? Un mage ?... Peut-être qu'il connaissait...

-Es-est-ce que le nom de "Mist" te dis quelque chose ?ne pût-il pas s'empêcher de demander.


Dernière édition par Sakihiko Ame le Sam 26 Mai - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Sam 19 Mai - 23:38

La sphère écarlate, que tenait le Mage démoniaque à sa main droite, éclairait toujours la clairière de sa sombre lueur.

– Une personne... ? À moins qu'elle soit comme toi, je ne pense pas que tu la trouveras à cette heure-ci, et dans cette forêt en plus. Mais si tu es ici, à mon avis, cette personne que tu cherches devrait se trouver dans le pensionnat Shinichi, informa-t-il, tout en caressant son menton de sa main gauche.

Marquant une pause, Dahiorus repensa à l'être que recherchait le vampire, il devait savoir s'il lui voulait du mal. Au même moment, ce dernier ferma un œil, semblant réfléchir à quelque chose. Les propos du démon avaient-ils réveillé un quelconque souvenir ou une pensée en lui ? Probablement qu'en mentionnant le nom du pensionnat, le jeune homme aux yeux vairons avait fait bonne touche, mais ce n'était pas sûr. Pourtant, le fait qu'il réfléchisse à cet instant précis le conduisait sur cette voie. Il allait bien voir cela. Pour le moment, le démon reprit la parole et demanda au vampire, d'un air grave :

– Mais que lui veux-tu à la personne que tu cherches ?

Cette question dut lui jeter un froid brutal, car le visage de l'étranger s'assombrit subitement. Il ne disait rien et ne bougeait plus. Il avait l'air tétanisé. Avait-il peur de répondre à cette simple interrogation ? Quatre secondes s'écoulèrent sans que rien ne sorte de la bouche du vampire. Elles parurent longues, très longues. Soudain, il se mit à suffoquer. Il posa une main sur sa gorge, tentant de trouver un nouveau souffle, et se courba vers l'avant. Que lui arrivait-il ? Dahiorus voulut lui demander s'il allait bien. Mais alors qu'un son à peine audible fut émis de lui, le démon entendit le vampire murmurer quelque chose, tout en essayant de reprendre une respiration normale :

– Un... pensionnat... ? Pourquoi aurais-je des chances de la trouver là-bas... si elle est comme moi ? Et puis, qui sait si c'est réellement le cas...

Il marqua une pause ; son halètement se fit de moins en moins prononcée. Il répondit ensuite à la seconde question de Dahiorus, celle qui avait causé ce mal chez le vampire, mais pour quelle raison ? Il ouvrit faiblement les lèvres et avoua finalement :

– Je ne sais pas. Je n'en ai aucune idée... Mais j'ai besoin de savoir... Lui poser des questions, sur moi, sur ma véritable identité... Qui suis-je réellement, pourquoi suis-je devenu ce monstre... Que représentait-elle pour moi ? Comment ai-je pu revivre, renaître ? Pfff... Tant de questions qui resteront sans réponses. Tant de choses qui me restent inaccessibles...

Il baissa la tête, faisant tomber quelques mèches de cheveux. Il avait l'air mélancolique. Cette longue explication dut lui faire un drôle d'effet. Le buveur de sang se posait tellement de questions ; il avait certainement vécu des moments assez douloureux par le passé.

« Qui suis-je réellement, pourquoi suis-je devenu ce monstre »
Il n'était pas un véritable vampire, on l'avait transformé. Si c'était le cas, il avait pu traverser les décennies, les siècles même. Pourtant, si le jeune homme se posait toutes ces interrogations, cela signifiait qu'il avait éventuellement perdu la mémoire, et qu'il était à la recherche de la personne qui pourrait l'aider à découvrir son passé. Peut-être même qu'il cherchait la personne qui était à l'origine de sa transformation. Il y avait des chances qu'elle soit dans le pensionnat, le tout était de savoir de qui il s'agissait.

Dahiorus, voyant que son interlocuteur semblait dans la détresse, prit la parole, en susurrant :

– Je peux compren...

Il fut coupé à ce moment-là par le vampire, qui releva la tête et regarda le démon aux yeux vairons, l'air méfiant. Il paraissait fixer le gantelet que portait Dahiorus à l'avant-bras gauche. Il déclara :

– Assez parlé de moi... Qu'es-tu ?

Le professeur de Magie ne répondit pas immédiatement. Il fut surpris par le ton qu'avait pris son vis-à-vis. Celui-ci avait encore changé d'attitude, reprenant plus de contenance. Il ajouta quelque chose encore :

– Est... est-ce que le nom de Mist te dit quelque chose ?

– Mist ? C'est la personne que tu recherches ? Non, ça ne me dit rien, désolé, répondit-il, d'un air quelque peu étonné.

Réfléchissant à ce qu'il allait dire ensuite, Dahiorus remarqua que le vampire lui avait demandé de dévoiler son identité d'une manière encore plus étrange que ce dernier. « Qu'es-tu ? » À croire qu'il était une chose, ou même un monstre. Se contentant de lui jeter un regard aussi méfiant que le sien, il répondit d'un ton assez désinvolte :

– Tu as sûrement deviné que je n'étais pas totalement humain. En fait, je suis un démon, mais ça... tu as dû le voir avec ceci, avoua-t-il en lui montrant son gantelet de métal et gravé de sceaux mystiques.

Le visage du Mage affichait un sourire singulier. Il se faisait assez sardonique. Son œil gauche, rouge sang, brillait d'une lueur espiègle. Mais il reprit son sérieux rapidement ; son but n'était pas de s'amuser à prendre des airs malsains. Il repensa ensuite aux dires du vampire : il voulait simplement se connaître, et non faire du mal à l'individu qu'il recherchait. Après deux secondes de réflexion, le professeur de Magie se dit qu'il serait plus judicieux de l'amener au pensionnat.

Il poussa un léger soupir, puis déclara finalement :

– Bon, je pense que tu pourrais venir dans le pensionnat. C'est un refuge pour les gens spéciaux, comme nous deux. Tu pourras y dormir et y vivre surtout, même si ce n'est que pour quelques temps. Et il y a des chances que tu obtiennes des informations sur ce Mist que tu cherches. Parle aux vampires qui s'y trouvent, ils t'aideront certainement. Qu'en dis-tu ?


Dernière édition par Dahiorus Blacklight le Sam 2 Juin - 8:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Sam 26 Mai - 12:38

Alors qu'il parlait, Sakihiko crû entendre un faible murmure de la part de l'inconnu. Des mots, qui, aussi vite avaient-ils étaient prononcés, s'estompèrent dans la nuit. Le vampire en comprit vaguement le sens, mais ne releva pas. Non, il ne pouvait pas comprendre. Personne ne pouvait connaître cette douleur. Celle d'exister et de n'être rien. Absolument rien. De ne se résumer qu'à rien de plus qu'un tas d'os et de chair, mort qui plus est... De n'avoir ni passé. Aucune origine à laquelle se rattacher. Ignorer tout de soit même, jusqu'à son propre nom; sa véritable identité. D'avoir vécut une existence douce et heureuse, d'avoir toujours crû que nous étions ce que nous pensions, alors qu'il ne s'agissait que d'un mensonge. Un grotesque mensonge. D'avoir dû souiller ses mains dans le sang, l'horreur, pour découvrir la vérité. D'être damné. Damné pour souffrir encore plus. Toujours plus.
Alors non. Cela semblait fort peu probable, voir impossible, que quelqu'un puisse imaginer, ne serait-ce qu'un dixième de seconde, l'étendu des dégâts qu'il avait subit. Impossible.
L'étranger sembla surpris par la réponse qu'il venait immédiatement d'enchaîner. Sakihiko resta en alerte, tous ses muscles tendus. Savait-il quelque chose ?

-Mist ? C'est la personne que tu recherches ? Non, ça ne me dit rien, désolé, s'excusa t-il.

A cet instant, les espoirs futiles du jeune homme volèrent en éclats. Non, bien sûr que non. Il ne pouvait pas le connaître... Cela aurait été bien trop facile. Bien trop merveilleux...
Son interlocuteur le regarda avec méfiance, adoptant sûrement la même attitude que le vampire avait envers lui, et lança :

-Tu as sûrement deviné que je n'étais pas totalement humain. En fait, je suis un démon, mais ça... tu as dû le voir avec ceci.

Et tout en disant cela, il lui montra son gantelet de métal.
Sakihiko resta interdit. Un démon. C'était donc bel et bien un être surnaturel, mais en aucun cas, il ne serait jamais imaginé qu'il s'agirait d'un être démoniaque. Et le fait qu'il portait ce mystérieux gantelet ne l'aidait pas du tout. A vrai dire, il ne distinguait aucun rapprochement entre les deux. Quoi de plus normal venant de la part du vampire... Avant de se voir révéler sa véritable nature, il n'avait porté d'intérêt pour le monde fantastique et ses créatures. Il n'y avait que le rationnel. La magie et autre n'avait de place dans son univers si "normal".
Les mots de l'inconnu avait sonné d'une bien étrange façon à ses oreilles. Les démons...peut êtres étaient les êtres les plus proches à sa race...
Sakihiko leva les yeux vers son interlocuteur et le détailla attentivement. Oui, bien évidemment. Il aurait dû s'en douter depuis le début. Son apparence ne pouvait être celle d'un simple mage. Le sourire qu'il afficha pendant quelques secondes lui glaça le sang. Ses propos ne semblaient avoir plus de sens que maintenant.
L'inconnu reprit un air sérieux et soupira.

-Bon, je pense que tu pourrais venir dans le pensionnat. C'est un refuge pour les gens spéciaux, comme nous deux. Tu pourras y dormir et y vivre surtout, même si ce n'est que pour quelques temps. Et il y a des chances que tu obtiennes des informations sur ce Mist que tu cherches. Parle aux vampires qui s'y trouvent, ils t'aideront certainement. Qu'en dis-tu ?

Le vampire battit vivement des cils, comme s'il avait vu quelque chose de surprenant. Un pensionnat pour les êtres comme lui ? Cela existait-il vraiment ?... La réponse à cette question apparut avec une facilité déconcertante; oui, c'était possible. Il le savait... Il semblait le savoir plus que tout. Les faibles battements de son coeur s’accélérèrent par il ne savait quelle raison. Pensionnat Shinichi. Pourquoi ces deux simples mots lui faisaient tant d'effet ? Pourquoi est-ce qu'il se sentait si étrange ?... Mist n'était plus si loin. La brume qui entourait ce mystère semblait peu à peu s'évaporer. Son instinct avait peut-être était d'une quelconque efficacité...

-Un démon...je vois...Donc toi non plus tu n'étais pas tout à fait normal...murmura t-il faiblement.

Ses yeux mauves se plantèrent dans ceux, vairons, de l'étranger. Pourquoi faisait-il ça ? Pourquoi lui proposerait-il de l'emmener dans un endroit qui lui serait bénéfique ? Y avait-il quelque chose à gagner en faisant ça ? Était-il sincère ? Sakihiko se mordit la joue. Il le fallait. Il devait lui faire confiance, peut importe combien cela lui coûtait. Tous les être paranormaux n'étaient pas forcément mauvais...
Tout le monde ne pensait pas forcément que seule la loi de la jungle régissait ce monde obscur...
-Je...oui. Je voudrais y aller. Vraiment. S'il n'y a ne serait-ce qu'une chance pour que je puisse retrouver cette personne...je la saisirais...alors s'il est possible pour moi d'obtenir plus d'informations en allant là-bas...

Le son de son voix était faible. Quasi inaudible. Trop d'émotion se bousculait en lui, trop de sentiment qui ne demandait qu'à sortir. Qui l'étouffaient de l'intérieur. Pourquoi rencontrer cette personne était-il devenu un besoin, quelque chose d'essentiel ? Pourquoi se sentait-il instable quand l'on abordait ce sujet ?... Il aurait eut envie de pleurer, pleurer et rire à la fois. Crier peut-être même. Il ne savait pas. Le vampire ne pouvait définir ce eut envie de faire à ce moment là.
Absolument rien. Rester de marbre. Impassible. C'était ce qu'il avait choisit.

-Je ne crois pas m'être déjà présenté... Je me nomme Sakihiko. Sakihiko Ame. Du moins...c'est de cette façon qu'on m'a nommé pour cette nouvelle vie, si je puis dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahiorus Blacklight

Modérateur. Démon d'un autre monde - Prof de Magie

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Prisonnier du Démon...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Blacklight Dahiorus
Âge: 20 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Sam 2 Juin - 11:17

Alors que Dahiorus révélait sa véritable nature au vampire, celui-ci afficha un visage déconcerté, qui ne surprit que légèrement l'intéressé. L'inconnu leva ensuite les yeux et contempla, ou plutôt dévisagea, le jeune homme qui lui montrait son gantelet de métal, dévoilant au passage les bandages qui recouvraient le reste de son bras gauche. Un sourire assez mesquin se dessina sur le visage de celui-ci, sans qu'il ne se rendit compte. Il reprit vite son sérieux, puis poussa un léger soupir avant de conseiller à l'étranger de venir au pensionnat. Le démon pensait que ce dernier trouverait sûrement les informations qu'il recherchait. Il lui demanda finalement :

– Qu'en-dis-tu ?

Le vampire battit vivement des cils, prenant un air ahuri. Il avait peut-être du mal à digérer cette information, qui pourrait lui être une grande aide. Étant un individu spécial, dans ce monde assez injuste, il serait sûrement persécuté, mal vu, ou même traqué jusqu'à la mort. Le pensionnat Shinichi allait être alors un refuge pour lui. Il sortit de son mutisme, puis murmura à Dahiorus :

– Un démon... je vois... Donc toi non plus tu n'étais pas tout à fait normal...

À ce moment-là, le regard du jeune homme se posa sur les yeux vairons du professeur de Magie. Ce dernier confirma ses dires d'un hochement de tête. Ce geste et son silence suffisaient à répondre à ses paroles. Le vampire ne dit plus rien à nouveau, durant quelques instants. Il semblait réfléchir aux propos du démon. Cela pouvait paraître trop utopique. Un lieu qui accueillait tous les êtres anormaux, il avait certainement encore des appréhensions à ce sujet. Mais finalement, il répondit à nouveau d'un murmure :

– Je... oui. Je voudrais y aller. Vraiment. S'il n'y a ne serait-ce qu'une chance pour que je puisse retrouver cette personne... je la saisirais... alors s'il est possible pour moi d'obtenir plus d'informations en allant là-bas...

– Bien, se contenta de dire Dahiorus.

La voix du jeune homme était quasi inaudible. On aurait pu croire qu'il se contenait de pleurer, surtout devant un simple inconnu. À moins qu'il ressentait de la joie de savoir qu'il allait peut-être trouver les réponses qu'il recherchait, depuis très longtemps certainement. Qu'avait-il vraiment ?

Soudain, celui-ci reprit la parole et ajouta :

– Je ne crois pas m'être déjà présenté... Je me nomme Sakihiko. Sakihiko Ame. Du moins... c'est de cette façon qu'on m'a nommé pour cette nouvelle vie, si je puis dire.

Ainsi donc, il s'appelait Sakihiko Ame. Le démon accorda plus d'importance à ce qu'il avait dit par la suite. « nommé pour cette nouvelle vie » Que voulait-il dire par-là ? Il avait avoué ne pas être un véritable vampire. Dahiorus se souvint que son interlocuteur avait subi une transformation et était devenu un buveur de sang. Et le nom de Sakihiko Ame était sa toute nouvelle identité, celle d'un vampire.

À cela, le jeune homme aux yeux vairons esquissa un léger sourire avant de marmonner :

– Ta nouvelle vie...

Ces mots résonnèrent dans sa tête. Le regard vide, il repensa à son arrivée dans le pensionnat. En venant à cet endroit, l'ancien Mage d'un ordre prestigieux avait décidé de prendre l'identité d'un démon, ce qu'il était en partie. Il avait choisi une nouvelle vie, loin de cette guerre qui l'avait amené dans ce monde. Dahiorus avait peu à peu oublié tout cela. Mais il se plaisait dans son nouveau poste de professeur de Magie, et depuis cet entretien qu'il avait eu avec la petite Lynn, sur le toit du bâtiment, le jeune homme avait décidé de profiter de cette nouvelle situation qui s'offrait à lui.

Il sortit de ses pensées, respira un grand coup, porta attention à son vis-à-vis, puis lui adressa la parole :

– Alors content de te connaître... Sakihiko. Je suis Dahiorus Blacklight, professeur de Magie dans le pensionnat. Mon nom peut te paraître bizarre, mais en fait, je viens de très très loin.

Jetant un coup d’œil vers le ciel, le démon se dit qu'il était peut-être tant de retourner se coucher. Il ne savait pas depuis combien de temps il se trouvait dans cette petite clairière.

– Bon, je dois y aller. Le pensionnat se trouve par-là, informa-t-il, en montrant la direction à suivre. Libre à toi de me suivre, si tu as envie.

Il tourna le dos à son interlocuteur, puis se dirigea vers le bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakihiko Ame

Candeur reniée

avatar


Messages : 92
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 19
Localisation : Dos à la lumière...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Ame Sakihiko
Âge: 18 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   Jeu 7 Juin - 20:01

Sakihiko baissa la tête, regardant le sol sans pour autant le voir.
Un endroit où personne ne le rejetterait, où il serait l'égal des autres. Un endroit qui pourrait lui être chaleureux, où il aimerait être. Une sorte de "chez lui"... Cela était fantaisiste. Bien trop merveilleux pour pouvoir être crû. Pourtant, le vampire avait le pressentiment qu'il pouvait se rattacher à cet espoir. Ce rêve qu'il lui était jusqu'à présent interdit.
Un endroit où il ne serait qu'une personne parmi tant d'autres. Où personne ne pointerait sur lui un doigt accusateur. Où il aurait était apprécier à sa juste valeur, où sa nature de monstre ne serait pas sans cesse sujet de ses tourments...
Le démon le regarda un instant, hochant la tête aux dires du jeune homme. Aux dernières phrases de celui-ci, il lui sembla que l'étranger eut un air pensif. Lointain. Enfin, peut-être qu'il se trompait après tout...

-Ta nouvelle vie... marmonna t-il en esquissant un sourire.

Sakihiko le regarda, perplexe. Ces mots avaient sonné étrangement. Comme si l'inconnu ne parlait pas directement au vampire. Comme s'il parlait d'autre chose, de quelqu'un d'autre... Lui ?
Ses yeux vairons se voilèrent quelques instants. Une sorte d'ombre, indescriptible. Ni douleur, ni joie. Le vide. Un vide étrange que le jeune homme ne pouvait interpréter...
Le démon respira un grand coup, comme revenant à la réalité.

-Alors content de te connaître... Sakihiko. Je suis Dahiorus Blacklight, professeur de Magie dans le pensionnat. Mon nom peut te paraître bizarre, mais en fait, je viens de très très loin.

Dahirous Blacknight. Oui, en effet, ce n'était pas un nom des plus communs. Mais qu'importe. A présent, Sakihiko était en mesure de mettre un nom sur ce visage si particulier. Sur cet être effrayant et fascinant. Démoniaque.
Le vampire passa nerveusement une main dans ses cheveux cendrés. Professeur. Professeur de magie, plus exactement. Il arqua légèrement un sourcil, quelque peu surpris. Un démon était-il réellement en mesure d'enseigner ce genre de choses ?... Il n'en savait rien à vrai dire. Absolument rien. Pourtant, il lui semblait que Dahiorus était "spécial". Peut-être que l'idée qu'il se faisait des êtres démoniaques était erronée mais le jeune homme n'était pas comme il se les imaginait. Pour ce qui était des facultés, évidemment...le physique, après mûre réflexion, ne pouvait appartenir qu'à une personne de cette race. Il était bien trop surnaturel. Bien trop inhumain...

-Moi de même...murmura t-il, ne le quittant pas de ses yeux violâtres.

Cette histoire de magie le rendait incroyablement perplexe.
Dahiorus leva le regard vers le ciel, le fixant pendant quelques secondes. Il reporta son attention sur le vampire, lui indiquant la direction à prendre.

-Bon, je dois y aller. Le pensionnat se trouve par-là. Libre à toi de me suivre, si tu as envie.

Sur ce, il se détourna de lui, se dirigeant vers le pensionnat.
Sakihiko regarda sa silhouette disparaître dans le bois nocturne. Il n'avait rien à perdre, n'est-ce pas ? Non. Au point où il en était, il n'y avait plus rien à perdre... Et peut-être qu'il trouverait ce qu'il cherchait. Mist. La seule et unique chose qui avait de l'importance à ses yeux. La seule...
Il lâcha un faible soupire et fit quelques pas hésitants, scrutant l'horizon d'une noirceur sans fin. Oui, il devait définitivement y aller.
Le vampire reprit sa marche, s'avançant dans la direction que lui avait indiqué le jeune homme.

C'était donc un nouveau début pour lui.
Un nouvel espoir.
Et pourquoi pas...
Une nouvelle fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toutes "fin" annoncent un nouveau "début" [PV Dahiorus Blacklight] -Fini-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gabrielle E. Livingstone, nouveau départ ? Pas complétement. [Fini.] {OK}
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: L'extérieur :: Quelque part dans la forêt-