Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • Maïwen Serindë, l'Elfe de la forêt maudite. •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maïwen


avatar


Messages : 42
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 21
Localisation : Dans le feuillage d'un arbre centenaire

Feuille de personnage
Nom Prénom: Serindë Maïwen
Âge: Environ trois siècles
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: • Maïwen Serindë, l'Elfe de la forêt maudite. •   Sam 31 Déc - 14:06




Maïwen Serindë



Espèce
Elfe

Sexe
Féminin

Âge
Environ trois siècles

Orientation sexuelle
Hétérosexuelle

Origines

Aokigahara, forêt du Japon

Description physique

Maïwen a l'apparence d'une jeune femme d'environ 19ans. Ses grands yeux en amande sont jaune-oranges. Deux oreilles pointues dépassent timidement de ses cheveux dorés aux reflets légèrement rouge. Elle aime d'ailleurs les lâcher et glisser une fleur ou même un noeud assorti a ses vêtements dedans. Elle assortit très souvent une tunique et des bottes montantes jusqu'au genoux. Ses vêtements sont d'un rare tissus extrêmement doux et soyeux, que seuls les elfes savent créer d'ailleurs. Elle ne possède que des habits et accessoires en matière naturelle. Sa fine silhouette, souple et robuste, est involontairement mise en valeur avec ses tuniques moulantes. La jeune femme ne cherche d'ailleurs ni à se montrer, ni à se cacher. Sa peau rosée et son teint pêche sont, avec un certain éclairage, quelque peu pailletés.

Description morale
Maïwen est, comme la plupart des elfes, une amoureuse inconditionnée de la nature. Elle est strictement végétarienne et préfèrerait tuer un humain plutôt qu'un animal. Elle apprécie la solitude, le calme et le silence. L'elfe est souvent réservée et devient vite mal a l'aise lorsqu'il y a trop de monde près d'elle. Elle préfère dormir dans la nature plutôt que dans un lit: c'est donc normal si elle devient introuvable durant la nuit. Son art de dissimulation lui permet de devenir invisible aux yeux des humains et de la plupart des créatures de ce monde. Sa démarche est souple, extrêmement silencieuse. Ses muscles fins et discrets la rendent forte et très rapide dans beaucoup de domaines. Akane possède également des « pouvoirs magiques », comme disent les humains. Elle sait contrôler les éléments à sa guise et connait presque le secret de toutes les plantes médicinales du monde. Bienveillante et douce, elle aime porter secours à son entourage. Son nouveau métier de professeur est selon elle, un moyen de transmettre son amour pour les plantes et la nature ainsi que son savoir.

Emploi
Professeur de botanique, de soins magiques et infirmière dans la nécessité


Histoire

• Dans une sombre forêt •
Nous voici aux environs XVIIIe du siècle. Loin, très loin de l'aristocratie Française, de la monarchie absolue et de la misère, se trouvait le campement de Manyeth. C'est à cet endroit, situé dans la forêt Aokigahara, loin du regard des humains, que naquit Maïwen. Cette forêt, dite « maudite » par les humains, abritait quelques camps d'elfes isolés. La mère du poupon lui donna le même prénom que le sien, comme il était tradition dans la famille Serindë.

• Une histoire de famille •
La nouvelle mère était toute jeune adulte, elle avait à peine trois siècles. Comme sa propre mère et sa grand-mère, elle était Shamane, autrement dit guérisseuse. Cette caste avait toujours été quelque peu à l'écart des autres Elfes. Ni agressifs et ni particulièrement sauvages, les Shamanes étaient respectés et très utiles à la communauté. Maîtrisant l'art du soin par les plantes et parfois les éléments, ils ne s'exhibaient pas et n'utilisaient leurs pouvoirs que pour faire le bien autour d'eux. Comme depuis toujours dans sa famille, Maïwen reçut la même éducation que celle de se mère. Elle grandit parmi les arbres et les animaux, apprenant toute bonne chose à savoir et vivant à l'écart de toute population.

• Une civilisation en déclin •
Le père de Maïwen, comme de nombreux autres elfes, était parti par delà les flots, en direction de la terre natale des Elfes. Tous avaient senti que le monde changeait: il se mourait. Les Humains détruisaient de plus en plus la nature si belle et inoffensive. Le temps des Elfes était bien révolu. Mais certains, trop attachés à cette planète, restèrent et se rassemblèrent en petits camps, toujours cachés aux yeux des Humains. C'était le cas de la mère de Maïwen. Elle pensait pouvoir faire changer les Hommes, les rendre moins destructeurs. Mais elle se rendit vite compte qu'elle ne pouvait rien y faire si elle continuait de rester dans l'ombre.

• Changement de vie •
Nous revoici en 1945. Depuis quelques années, Maïwen, maintenant jeune fille, et les autres Elfes du camp vivaient dans les alentours de Nagasaki. Ils s'étaient exilés de leur forêt natale. Une grande secousse les avaient ébranlés et ils cherchaient un moyen de voguer vers leurs Terres éternelles. Leur sixième sens d'Elfe leur avait permis de comprendre cette vibration qu'ils avaient tous ressenti. Un danger approchait. Il fallait fuir. Pendant que les plus robustes d'entre eux fabriquaient un bateau, Maïwen travaillait ses facultés magiques. Depuis sa plus tendre enfance, elle avait déjà montré son bon potentiel. Mais depuis le frémissement étrange qui l'avait secoué, elle sentait comme un léger picotement dans l'air. Oui, il fallait vite partir de cette Terre. Seuls les Anciens connaissaient la technologie nécessaire pour fabriquer ces bateaux, et dû à leur petit nombre, l'ouvrage ne progressait pas très vite.

• Frémissement mortel •
Une journée banale s'écoulait tranquillement. Maïwen, perchée sur un arbre, se tressait une robe. Soudain, tous les Elfes relevèrent la tête. Encore ce même frémissement. Tous restèrent figés quelques secondes, pris d'une vive angoisse. Mais ces quelques secondes annonçaient la fin. Lumière. Cris. Explosion. Brûlures. Le Chaos. Maïwen hurla. Elle hurla de toute ses forces et de toute sa puissance. Elle voyait rouge, jaune, noir. Des couleurs atroces lui déchiraient les tympans, la peau, les os. Son cri, si strident et puissant, se condensa en force. Une force qui surpassa celle qui l'entourait. Une onde de lumière se répandit autour d'elle, et tout le feu, le bruit et la douleur s'en alla avec. Il était trop tard.


« 18 000 habitations sont détruites. Le nombre de tués sur le coup est estimé à 35 000. Le total des décès directs et indirects se situe entre 75 000 et 130 000. »

Nagasaki, 9 août 1945.



• Le début d'une fin •
Etait-ce déjà la fin..? Maïwen flottait. Autour d'elle, tout était blanc. La jeune fille voulut s'agiter, quitter cette capsule de paix. Comment pourrait-elle en paix alors que toute sa vie venait d'être réduite à néant? Pendant de longues, très longues heures, elle restait là, dans le vide. Cet état de béatitude l'empêchait de réfléchir aux évènements qui venaient de se succéder. Soudain, l'adolescente ouvrit les yeux. L'adolescente se trouvait dans une sorte de bac à sable géant, sauf que le sable était gris-brun et s'étendait jusqu'à l'horizon. Ce sable était des restes de la civilisation. Qui sait, peut être marchait-elle sur le bras de quelqu'un? Ou bien sur les restes d'un arbre? Tout cela était de la faute de ces stupides humains. Maïwen serra les poings. Sa nature d'Elfe, calme et posée, lui criait de ne pas se venger. La jeune fille, impuissante devant le désastre, d'agenouilla en sanglotant sur cette Terre qu'elle vénérait autrefois.

• Nouveau commencement •
Dès lors, Maïwen mena une existence solitaire Et dénudée de raison de vivre. Désormais prisionière de cette Terre, l'Immortelle voyagea à travers le Japon à la recherche d'autres Elfes ou d'un refuge. C'est dans une dense forêt, à une quinzaine de kilomètres de toute civilisation, qu'elle trouva un étrange pensionnat. Etrange dans le sens qu'il dégageait une aura particulière, grâce à laquelle l'Elfe aperçu le bâtiment. Ce n'était rien d'autre que le


Pensionnat Shinichi

♠ Code du rêglement ♠
Code Ok by Saki
♠ Des remarques ou autre par rapport au forum? ♠
J'aime bien le design!
♠ Pemier compte? ♠
Oui [] - Non [x]
♠ Comment êtes vous tombé(e) sur Shinichi? ♠
Grâce a Korumi


Dernière édition par Maïwen le Dim 1 Jan - 13:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korumi Darksworld

The Black Fox
avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 22
Localisation : quelque part dans la nuit sombre...

Feuille de personnage
Nom Prénom: Korumi Darksworld
Âge: 17
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: • Maïwen Serindë, l'Elfe de la forêt maudite. •   Sam 31 Déc - 15:10

Une Elfe !!! *_* re bienvenue :p ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bloody-moon-rpg.forumgratuit.org/
Saki Himaky

Admin ~ Noctis Tenebris Edamus... ~

avatar


Messages : 552
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20
Localisation : En tête à tête avec sa double conscience meurtrière~

Feuille de personnage
Nom Prénom: Himaky Saki
Âge: 16 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: • Maïwen Serindë, l'Elfe de la forêt maudite. •   Dim 1 Jan - 17:53

Oh !!!! Une elfe !!! >//<

Re-bienvenue à toi sur le fofo ^^
Tu as une très bonne fiche (super niveau d'écriture, belle composition :3)
Pour le code j'accepte, mais il faudra que tu sache qu'il a changé. Je te valide et t'ajoute ta couleur, tu peux maintenant rp où tu veux ^^
Bon séjour sur Shinichi~

_________________




"Can you see it ? This feelings...
Tsumetaku uchitsukeru Quiet."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinichi.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: • Maïwen Serindë, l'Elfe de la forêt maudite. •   

Revenir en haut Aller en bas
 

• Maïwen Serindë, l'Elfe de la forêt maudite. •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire de Faolan
» Elrohir Súrion, Elfe de la Forêt Noire [à valider ou non ^^]
» Arinos, elfe
» L’elfe de l’étang…
» Arya//Elfe [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: Personnages :: Fiche de présentation :: Fiches validées-