Pensionnat Shinichi

Bienvenue dans le Pensionnat Shinichi, perdu dans les profondeurs d'une étrange forêt. Il est spécialement conçut pour des êtres hors du commun, mystiques ou maléfiques... Si vous en faites parti, vous serez accueilli à bras ouverts.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le jour finit, laissant plasse à la nuit ... [PV: Kurayami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonora

♫ Watashi wa REC-desu (♥‿♥)
avatar


Messages : 838
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 19
Localisation : Dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom Prénom: Eleonora
Âge: 15 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Quand le jour finit, laissant plasse à la nuit ... [PV: Kurayami]   Dim 20 Nov - 17:12

C'était un de ces jours d’automne semblables à l’hiver. Après la fin des cours, Eleonora, restée confinée dans sa chambre depuis un moment déjà, plongeait son regard à travers la vitre donnant sur l'extérieur, se demandant bien ce qu'elle pourrait faire par ce temps-ci. Une fois à peine, avait-elle tenté d'entre-ouvrir la fenêtre, qu'elle la referma aussitôt, le froid n'étant pas son meilleur ami...
Elle décida de dessiner et alla piquer un crayon et une feuille de papier dans les affaires de Michiko qui, n'étant pas là, ne pourrait se doutait en rien de son délit. Elle s'assit à nouveau et commença à dessiner… tout du moins, elle essaya ! L'inspiration ne lui venait pas du tout. Elle jetait de temps en temps des regards furtifs vers le jardin du pensionnat, quand, une idée lui vint à l'esprit.
Elle attrapa une épaisse couverture, gardant toujours à la main sa feuille et son crayon (ou plutôt, devais-je dire, la feuille et le crayon à Michiko) et sortit de la chambre, la fermant à double tours. Elle enfouit la clef dans sa poche et se dirigea vers l'escalier. Elle l'emprunta et se retrouva peu de temps après, sur le toit.
Le vent l'insistant, tant bien que mal, à faire demi-tour, elle avança tout de même et se plaça sur le rebord du toit. Gardant toujours la couverture sur elle, elle s'était emmitouflée dedans, ne laissant paraître que se dont elle avait besoin pour pouvoir enfin commencer à dessiner. Malgré cela, le froid glaçait chaque partie de son corps à l'en faire claquer des dents et de sa bouche, sortait une épaisse fumée blanche...
Son regard se fixa alors sur le paysage se tenant devant elle. Le soleil se couchait à peine, teintant le ciel de multiples couleurs dont le rose, le violet et l'orange, lui faisant penser à une scène de fiction, ou le rêve et la réalité se confondent et se mélangent. L’herbe, elle, était recouverte d'une fine couche de givre, à moitié fondu. On aurait pu la croire humectée d'une rosée nouvelle tellement elle brillait. Les fleurs se refermaient petit à petit et les feuilles des arbres, se laissaient porter dansant aux guises du vent...
Eleonora se mit alors à dessiner. Ses coups de crayon légers, se déposant sur le papier, retranscrivaient peu à peu se que lui dictaient ses yeux attentifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Quand le jour finit, laissant plasse à la nuit ... [PV: Kurayami]   Dim 20 Nov - 17:32

La jeune démone restait dans sa chambre. Elle ne savait que faire. Corriger les soit disant œuvres de ses élèves la démoralisait. Elle se dirigea donc vers la fenêtre où elle contempla le toit du pensionnat. Peut-être vais-je pouvoir voir tout ça sous un autre angle.. Elle se déshabilla. Mlle Mukuro était fort belle, les courbes de son corps était celle d'un dessin de maître & son visage n'était nullement celui d'un démon, mais plutôt celui d'une jeune ange. Elle attrapa un gros pull, une jupe & de gros collants. Elle s'attacha les cheveux en une jolie queue de cheval.

Une fois sortie de sa chambre elle se dirigea vers la porte de sortie. Sur le seuil, la bise lui griffa le visage, mais Kurayami continua à avancer. Elle déploya doucement ses grandes ailes & s'envola. Elle aimait beaucoup cette sensation que lui apportait le vol. Elle s'envola jusqu'aux nuages essaya de les toucher puis redescendit frôlant le sol. Elle ralentit sa vitesse de vol, il ne fallait pas que tout le monde la voit aussi heureuse, elle qui est toujours froide, sans sourire. Mais là, elle se sentait heureuse, encore plus que quand elle tue ses ennemis, elle souriait & riait même. Elle continua de voler pendant pas mal de temps, oubliant le froid & le vent. Elle s'arrêta sur le toit & sautilla sur l'arête en tuile, elle commença même en chantonner quand soudain, elle vit, une couette tenant un crayon & une feuille. Comment..est-ce possible ? Elle s'approcha délicatement, arrêtant de chanter & danser. Ses ailes se replièrent doucement sans bruit dans son dos. Elle sortit par précautions son couteau. Quand, elle fut plus proche de la couette dessinatrice, elle s'aperçut qu'il y avait quelqu'un caché. Elle soupira longuement. Faîtes qu'il ou elle ne m'est pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonora

♫ Watashi wa REC-desu (♥‿♥)
avatar


Messages : 838
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 19
Localisation : Dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom Prénom: Eleonora
Âge: 15 ans
Qui as tu déjà rencontré ?:

MessageSujet: Re: Quand le jour finit, laissant plasse à la nuit ... [PV: Kurayami]   Dim 20 Nov - 19:31

Eleonora caressa la feuille de papier d'un dernier coup de crayon agile. Ce qu’elle avait dessiné n'était pas de l'art, loin de là, mais au moins cela l'avait occupée ! Elle posa le crayon emprunté à Michiko ainsi que la feuille, maintenant remplie de coups de crayons, sur un rebord du petit muret sur lequel elle s'était assise un peu plus tôt et qui faisait tout le pourtour du toit du pensionnat. Elle s'étira longuement, le froid ayant figé et endolori tous les membres de son corps, laissant glisser la couverture de ses épaules. La jeune fille plongea ses yeux une dernière fois dans ce magnifique paysage se dressant devant elle avant de se lever pour partir, quand, soudain, une grosse bourrasque fraiche vint à sa rencontre, faisant envoler la feuille sur laquelle elle avait passé toute sa soirée ! Elle regarda un instant celle-ci flotter, emportée lentement par le vent jusqu'au sol, ses yeux captèrent alors l'information et elle réagit aussitôt !

" A non ! Pourquoi faut-il que ces choses-là n'arrivent qu'à moi ! " s'exclama-t-elle, en rogne, laissant un long soupir lui échapper.

Après s'être dit ces mots à elle même, elle ... sauta. Ou plutôt se laissa-t-elle tomber dans le vide se trouvant sous ses pieds avant de remonter aussitôt avec le bout de papier en main, se posant lentement sur le toit qu’elle avait quitté. Son épée brillait d'un bleu éclatant. Les yeux froncés à cause de la lumière vive ce dégageant du fourreau, elle put quand bien même apercevoir une personne, repérant une fine silhouette elle dessida de lui adresser la parole...

" Bonsoir ! " lui dit-elle avec un large sourire aux lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand le jour finit, laissant plasse à la nuit ... [PV: Kurayami]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le jour finit, laissant plasse à la nuit ... [PV: Kurayami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Le jour de l'Occident est la nuit de l'Orient. (vinnie)
» La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre. ⎜ Oksana
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
» ϟ Thaïs ● Quand une étoile tombe du ciel et finit dans l'oubli... ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shinichi :: Le bâtiment :: Toit-